aide pour dépression réactionnelle

Réalisée par carole le 15 déc. 2016 22 réponses

Bonjour
malgré une prise d'AD, un suivi psy je n'arrive pas à sortir d'une dépression réactionnelle.
Je sors d'une rupture très douloureuse, tout tourne en boucle, notamment la relation toxique que j'entretenais au milieu d'un couple père et fille.
Mon médecin m'a parlé de climat incestueux et que j'aurais dû faire un signalement. Je n'arrive plus à m'accepter, je me sens salie, souillée, épuisée. Que puis-je tenter pour remonter la pente ?
Merci de votre aide.

22 réponses

  • Meilleure réponse

    A Madame Follmann (et aux thérapeutes de ce site)

    "vous déconseillez la méditation pleine conscience" et, une fois encore vous vous permettez de mettre à mal une de nos collègues en sous-entendant que Madame Vidal n'a pas de supervision nécessaire et que sa réponse est une erreur. Vos propos sont agressifs et pourraient même être entendus comme diffamatoires. Je suis désolée que Carole qui a le courage d'écrire sur ce site soit confrontée à cette attitude si peu professionnelle et si intolérante. Il est temps qu'un modérateur de ce site agisse pour que de telles interventions de votre part cessent. Je ne pourrais que conseiller aux thérapeutes à intervenir pour que ce comportement presque quotidien puisse être cadré et évoluer dans un esprit de respect et de tolérance et qu'ils écrivent à l'équipe de ce site.


    Téléchargé le 17 Décembre 2016

    Logo BOUVERET Aurore

    4 réponses

    257 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent gratuitement à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom / prénom ou pseudo (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    • 7300 Psychologues à votre disposition
    • 4100 Questions posées
    • 25150 Réponses obtenues
    • Bonjour Carole,
      Je comprends votre profonde douleur. Vous avez fait les bonnes démarches pour évacuer la souffrance de la dépression, ne vous découragez pas continuez à suivre votre thérapie et je suis sûre que petit à petit vous arriverez à sortir de cet état de mal-être.
      Courage n'hésitez pas à écrire ici ou sur l'émail perso d'un/une d'entre nous.
      Bien à vous
      Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie clinique

      Téléchargé le 04 Février 2017

      Logo Livia CLARA-VILNAT

      783 réponses

      3172 J'aime

    • Consulte un thérapeute en EMDR qui vous permettra d'éliminer très vite ce choc émotionnel
      Cordialement
      Elisabeth Steinberg

      Téléchargé le 24 Janvier 2017

      Logo Elisabeth Steinberg
      Elisabeth Steinberg Puteaux

      9 réponses

      26 J'aime

    • Bonjour Madame
      qu'appelez vous une consultation psychologique? avez vous des rendez vous hebdomadaires,y prenez vous la parole pour évoquer toutes ces questions?
      Il est naturel que tout cela prenne du temps néanmoins il est important pour que les choses avancent pour vous que vous ayiez un temps d'écoute approprié.

      Très cordialement
      Isabelle Thomas
      Psychologue psychanalyste

      Téléchargé le 20 Décembre 2016

      Logo Isabelle Thomas

      1090 réponses

      2848 J'aime

    • bonsoir. il faut étudier cette relation que vous nommez toxique. en quoi peut elle être structurelle dans votre vie, quelque chose que vous avez peut être tendance à répéter, et qui, peut être, répète un schéma familial, ou celui d 'un membre de votre famille?
      Déjà, vous avez le désir de remonter la pente, puisque vous vous posez la question sur ce site et demandez de l' aide. il faut vous sortir d' une relation qui vous pousse vers une forme de dépendance, d' aliénation, peut être d 'humiliation, pour reprendre possession de votre vie.

      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo Pierre Gribling
      Pierre Gribling La Garenne-Colombes

      7 réponses

      110 J'aime

    • Mme Silva,
      Vous permettez quand même que j'ai le droit de réponse aux attaques personnelles qui me sont adressées, non ?

      En quoi votre message est utile ?...

      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • Bonjour Carole,
      Je vous présente mes excuses pour ma deuxième intervention.
      Cordialement

      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      592 réponses

      2532 J'aime

    • Bonjour
      Madame Follmann,

      _Est-ce possible répondre aux personnes qui posent des questions , sans faire de commentaires sur vos collègues?
      - pouvez vous répondre seulement pour le bien être de la personne ?
      -Pouvez vous ACCEPTER qu'il n'y a pas qu'une méthode et technique pour aider un même problème? Et que les différentes méthodes sont complémentaires?
      - pouvez vous vous abstenir d'attaquer vos collègues et leurs compétences pour le bien être des personnes qui sont en demande d'aide?
      - pouvez vous ACCEPTER quil ne s'agit pas ici de vous? Moi,Moi, Moi....
      Acceptez vous de laisser exclusivement la place à la personne qui pose la question?

      On connaît tous ce que vous faites comme métier et vous avez je pense le respect de tous vos collègues, ALORS, SVP faites de même. Travailler sur soi est très bénéfique dans tous les métiers de "santé", pour pouvoir aider Autrui.

      Avec respect, merci de votre compréhension





      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      592 réponses

      2532 J'aime

    • Bonjour,

      Avez vous un suivi psychologique en parallèle de votre prise d’antidépresseur ?
      N'hésitez pas à me contacter si besoin

      très cordialement

      Téléchargé le 19 Décembre 2016

      Logo FOUCAULT Carole

      4 réponses

      27 J'aime

    • Je m'excuse d'avance auprès de la personne qui a posé sa question.

      Mais je voudrais répondre à l'attaque personnelle et diffamatoire de Mme Bouveret qui dit :

      "Je ne pourrais que conseiller aux thérapeutes à intervenir pour que ce comportement presque quotidien puisse être cadré et évoluer dans un esprit de respect et de tolérance et qu'ils écrivent à l'équipe de ce site."

      Vous osez parler de tolérance ?...

      Je vous signale que j'ai à mon actif 1550 réponses faites aux internautes, que j'ai des échanges quotidiens par messages privés avec certains.

      A ce jour, vos 3 réponses n'ont été que des attaques à mon égard, je me demande qui n'a pas sa place sur ce site.

      C'est vraiment désolant de vous lire. Ce message sera le dernier pour ma part à votre égard.

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • Bonjour,
      votre douleur est perceptible dans les propos de votre message. Pour sortir de la dépression le chemin est long en effet. Vous avez effectué une démarche de prise en charge à la fois thérapeutique et médicale ce qui est déjà courageux.
      Pour ma part je vous encourage vraiment à continuer la thérapie dans laquelle vous êtes engagée, et à essayer d'accepter que pour le moment en effet vous ne voyez pas d'amélioration.
      peut être en parallèle pourriez vous essayer une technique de détente visant à libérer les émotions? c'est un travail différent et à la fois complémentaire... je pense par exemple à la sophrologie.
      quoi qu'il en soit je vous engage vraiment à continuer, et je ne minimise pas votre souffrance et le désespoir par lequel vous pouvez passer.
      voilà mon avis " conseil".
      Gardez courage.
      I.Boullet

      Téléchargé le 18 Décembre 2016

      Logo Isabelle BOULLET
      Isabelle BOULLET Saint-Baldoph

      5 réponses

      37 J'aime

    • Madame Bouveret,

      Votre message vindicatif ne devrait pas être permis sur ce type de site.

      Pour clore ce sujet, je vous adresse un nouveau message reçu en mp par une personne en demande.

      "vous apporté beaucoup aux personnes comme moi dans la souffrance. Merci encore. Les gens du forum ont besoin de vous et de votre analyse."

      Je précise que l'administrateur de ce site peut le vérifier aisément.

      Téléchargé le 18 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • A Mme Bouveret,
      Je constate que vos 3 réponses sur ce forum m'ont été adressées et n'ont fait l'objet que de critiques à mon égard sans apporter la moindre répondre à la personne en demande.

      On peut se demander qui maintient un climat hostile...

      Déjà je faisais référence au message de Mme Silva qui préconisait la pleine conscience et non le message de Mme Vidal qui n'est pas visible à ce moment là.

      Donc quel est votre rôle sur ce forum ?
      Répondre aux internautes ou créer l'hostilité ?

      Mme Bouveret, faites vous de la méditation ?
      Avez vous des informations sur ce qui peut se déclencher chez les personnes dépressives si cela est fait hors encadrement thérapeutique ?..

      Je trouve votre message intolérant et hors propos.

      Merci désormais de répondre aux personnes en demande et ne pas jouer l'avocat du diable...

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • Bonjour Carole,


      Pour essayer de faire le tri sur ce qui a été écrit d'intéressant sur cette page,, je me permets une petite contribution de ma part.

      1 / peu importe la thérapie (complémentaire ou non avec votre accompagnement actuel), trouvez un praticien / thérapeute qui vous convient. N'hésitez pas à vérifier les formations et certifications, à le rencontrer si besoin

      2 / toutes les pratiques, du moment qu'elles soient exercées professionnellement et avec bienveillance peuvent offrir un accompagnement de qualité (peut être que seul la durée variera, l'important étant de respecter votre rythme)

      3 / La méditation de pleine conscience peut apporter une aide certaine, elle demande au début, du travail, de la patience,d'être accompagné par un praticien si besoin

      4 / vous pouvez être perdu par les débats (inutiles à mon sens) sur ces pages (c'est le cas pour moi), mais peu importe qui pense avoir raison, VOUS seul avez les capacités en vous pour vous aider, l'accompagnement ou les accompagnements n'ont d'autres buts que de vous aider à vous retrouver.

      Belle journée.


      Romuald

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Malblanc Romuald
      Malblanc Romuald La Roche-sur-Yon

      76 réponses

      134 J'aime

    • Bonjour,
      Il est possible de faire confiance à sa propre dépréssivité (Il faut lire Pierre Fedida "des bienfaits de la dépression") c'est à dire à sa capacité à supporter la dépression. Celle-ci a son utilité, comme la fièvre est le signe d'une défense de l'organisme. Nous avons tous cela en nous, mais comme tout système immunitaire, il peut avoir des dysfonctionnements. Avec l'aide d'un psy expérimenté, vous devriez surmonter cette épreuve.
      Je dis cela avec des pincettes : la prise d'anti-dépresseurs ne doit pas être un remède avec des prises massives, mais juste un palliatif momentané (sauf dans certains cas extrêmes) car les AD peuvent entraver le système..
      Pour ce qui est du couple incestueux père-fille dont vous parlez, impossible pour nous de donner une appréciation bien sûr. Il ne faut pas négliger l'aspect fantasmatique fascinant et mortel de cela.
      Bien à vous.
      Philippe Raynal

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Philippe Raynal
      Philippe Raynal Oncy-sur-École

      87 réponses

      465 J'aime

    • Bonjour Carole.

      Sachez que les résultats d'une étude faite par Christophe André, médecin psychiatre et psychothérapeute à l'hôpital Sainte Anne, montrent que la méditation de pleine conscience à sa place dans le traitement de la dépression qui demande une prise en charge souvent longue et multidisciplinaire. Revoyez votre médecin traitant pour, éventuellement, adapter le traitement AD et continuez votre suivi psy. Si vous pouvez avoir accès à une méthode corporelle (yoga, relaxation, stretching, pilate, méditation pleine conscience,....), ce sera encore mieux.
      Cordialement.

      Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Catherine Vidal
      Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

      122 réponses

      1347 J'aime

    • Bonjour Carole.

      Sachez que

      Téléchargé le 17 Décembre 2016

      Logo Catherine Vidal
      Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

      122 réponses

      1347 J'aime

    • Bonsoir Carole,
      Je vous déconseille de pratiquer la méditation pleine conscience si vous êtes dépressive, ou alors être suivie individuellement par un thérapeute la pratiquant.

      Les supervisions servent à ne pas commettre ce type d'erreur.

      Il est toujours préférable d'avoir mis à profit ce que l'on conseille aux autres, ce qui a été toujours mon cas.

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • Heureusement que les internautes ne s'arrêtent pas à l'affiche des "meilleures réponses"...

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    • Bonjour Carole,

      Vous semblez épuisée par votre rupture douloureuse et ce malgré ou justement du fait d'une relation toxique et "incestueuse" selon votre médecin.

      Il faudrait en savoir un peu plus sur la temporalité des événements. De votre propos, je déduis qu'ils sont peut-être récents et que la relation toxique, elle, a duré.

      Vous êtes sous anti-dépresseurs, ce qui est bien pour le moment présent, mais qu'en est-il de votre suivi psychologique? Là aussi il faudrait en savoir un peu plus: quel type de thérapie, et surtout selon quel rythme?

      Si vous vous sentez en confiance avec votre psy, vous pouvez demandez à le/la voir de manière plus soutenue. Dans les moments de crise comme cette douleur que vous évoquez, il peut-être bien de voir le/la psy deux fois par semaine. C'est un soutien, un espace pour vous.

      Après, il vous faudra peut-être tout doucement, au fil du temps, aborder plus en profondeur votre ressenti, votre propre histoire, ce qui fait - en vous, au fond de vous, que vous avez vécu de telles difficultés...

      Une autre question: êtes-vous bien entourée, amis, famille? N'hésitez surtout pas à vous reposer aussi sur vos proches et à demander leur soutien pour là aussi vous sentir épaulée.

      Bien cordialement à vous
      Fabienne Verstraeten
      Psycho-praticienne

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Fabienne Verstraeten

      359 réponses

      1979 J'aime

    • Bonjour Carole,
      Avec le peu d'éléments que vous donnez, c'est difficile vous conseiller, cependant, vous dites avoir une médication et un suivi psy, quel type de thérapie? Vous sentez vous bien avec votre psy? Parfois il arrive que un type de thérapie ou un psy ne convienne pas, il faut en parler avec votre psy, voir si c'est une résistance de votre part et changer si cela ne se débloque pas.
      Vous semblez être dans un fonctionnement de culpabilité très fort et c'est urgent travailler cela. D'autre part cette même culpabilité avec tous ces sentiments d'être sale, souillée,etc., touche peut être a quelque chose de plus ancien chez vous? Depuis quand êtes vous en dépression? Avez vous déjà trouvé la raison de votre dépression, ou l'élément déclencheur?

      Vous conseiller alors que vous êtes déjà en thérapie est très délicat car cela peut interférer sur votre thérapie actuelle,
      cependant, vous pouvez vous aider avec la Mindfulness (la pleine conscience), c'est complémentaire et surtout vous pouvez le faire seule ou trouver un groupe dans votre lieu de résidence?? La pleine conscience donne de bons résultats dans les dépressions aussi.

      Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      592 réponses

      2532 J'aime

    • Bonjour Carole,
      Depuis quand avez vous ce suivi psy ?

      Si vous ne travaillez avec votre psy que sur le présent, vous tournerez forcément en rond.

      Il est nécessaire de travailler sur ce qui vous a conditionné, et donc ce que vous évoquez (parents toxiques) avec des techniques appropriées.

      Ces croyances négatives qui se sont ancrées sur vous "je me sens salie, souillée", sont en travailler.

      Je vous conseille une autre approche thérapeutique et vous conseille l'hypnothérapie clinique.

      N'hésitez pas à regarder mon profil et ma pratique.

      Restant à votre disposition

      Téléchargé le 16 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7201 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions