Comment guérir de la spasmophilie ?

Réalisée par Guillaume18 le 9 nov. 2016 7 réponses

Bonjour,

Je vis une situation très handicapante pour moi depuis maintenant plusieurs mois.
Je suis victime de crises qui s'apparentent à des crises de spasmophilie. Ca a démarré début 2015, lors d'un trajet entre mon travail et mon domicile. Une sensation d'oppression qui avait enclenché une augmentation du rythme cardiaque brutal, de fourmillements dans les doigts et les pieds, remontant vers les bras et les jambes puis des crampes abdominales et derrière la nuque.
Ces crises, plus ou moins violentes, étaient jusqu'à ce mois d'Octobre 2016 espacées, et supportables.
Depuis, j'ai fait une crise très violente (environ 1 heure) qui m'a conduit à l'hopital. La particularité de ces crises, est qu'elles interviennent dans les voitures, mais au fur et à mesure que les jours passent, elles peuvent se déclencher n'importe quand maintenant.
Avec mon médecin traitant, nous regardons du coté Thyroïdien en parallèle, mais j'ai besoin absolument de conseils :
- Premièrement, que dois-je faire?
- Dois-je suivre une psychothérapie, alors même que je ne comprends absolument pas pour quelle raison ces crises se déclenchent?
- Dois-je préférer attendre qu'un diagnostic soit clairement posé par mon médecin traitant, ou puis-je dès maintenant entamer une thérapie?
- Quelle type de thérapie est la plus adaptée à la spasmophilie?

Je précise que, voila 4 ans, j'ai fait une dépression que je n'ai pas soigné (je n'ai pas voulu l'assumer à cette époque) et que depuis, malgré tout ce que j'ai pu essayer de me convaincre, j'ai un sentiment de fatigue chronique, avec un sommeil compliqué, des trous de mémoire et une concentration très aléatoire...

Merci d'avance pour votre aide, car je commence à mal vivre ma situation...

Bien à vous,

Cordialement

Sujets similaires

7 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonjour Guillaume.

    Vos crises de spasmophillie ressemblent à s'y méprendre à des "attaques de panique" révélatrice d'une angoisse importante qui s'intensifie. Vous pouvez commencer une psychothérapie type cognitive comportementale (la plus à même de soulager assez rapidement vos symptômes).
    Cordialement.

    Catherine Vidal.

    Téléchargé le 10 Novembre 2016

    Logo Catherine Vidal
    Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

    121 réponses

    1340 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent gratuitement à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom / prénom ou pseudo (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    • 7300 Psychologues à votre disposition
    • 4050 Questions posées
    • 25050 Réponses obtenues
    • Bonjour Guillaume,
      Je comprends votre souffrance et par expérience (je suis plusieurs personnes de tout âge qui souffrent de spasmophilie et on peut aller mieux) je sais que la spasmophilie est un trouble très handicapant. Mais ne vous découragez pas avec une thérapie et le soutien de votre médecin de famille vous pouvez vous en sortir!
      N'hésitez pas à consulter et vous verrez que vous arriverez à mieux gérer votre problème et à trouver des solutions pour pouvoir aller mieux!
      Courage et n'hésitez pas à réécrire!
      Bien cordialement Livia Clara-Vilnat psycho-praticienne

      Téléchargé le 08 Décembre 2016

      Logo Livia CLARA-VILNAT

      733 réponses

      3054 J'aime

    • Bonjour Guillaume18,
      Je crois qu'il est très important d'être à l'écoute de vos ressentis.
      Le simple fait que vous vous interrogiez sur la nécessité d'entamer une psychothérapie est déjà un pas vers ce que vous croyez être bon pour vous. Tout en gardant un suivi auprès de votre médecin traitant ou autre expert médical sur le sujet de la spasmophilie, je crois qu'explorer le champ de la psychothérapie ne peut que vous permettre de cerner votre problématique et ainsi de garder de la distance avec vos crise et vous empêchera de vous enfermé dans un diagnostique de maladie. Sachant que vous avez souhaité affronter votre dépression seul, il est peut-être temps de vous accorder ce droit à vous faire aider pour alléger votre chemin. Comme il est dit "La dépression n'est pas un signe de faiblesse mais plutôt un signe d'avoir essayé d'être fort trop longtemps" alors accepter la main que thérapeute pourrait vous tendre.

      Mikael Bochettaz

      Téléchargé le 24 Novembre 2016

      Logo Mikael Bochettaz

      8 réponses

      123 J'aime

    • Bonjour Monsieur
      Avez vous le souvenir de ce qui aurait pu accompagner ce trajet domicile -travail? Concernant votre "dépression", savez vous ce qui s'est alors passé pour vous?
      Il est peut être en effet temps de prendre rendez vous pour parler de ces souffrances actuelles ou passées.Il n'y a pas de recette valable pour tous, seules des consultations où vous prendriez la parole peuvent être susceptibles de vous faire avancer dans ces questions.

      Cordialement
      Isabelle Thomas
      Psychologue psychanalyste

      Téléchargé le 15 Novembre 2016

      Logo Isabelle Thomas

      1090 réponses

      2838 J'aime

    • Bonjour Guillaume,
      Vous avez raison d'explorer toutes les ressources du corps médical afin d'éliminer les problèmes organiques.
      Vous avez fait preuve de courage et de combativité lors de votre épisode dépressif. J'ai une croyance et je la partage avec vous c'est que chaque symptôme a une raison d'être. les symptômes ont souvent quelque chose a nous apprendre ou a nous communiquer.
      Parfois on ne prend pas assez soin de soi et le système sature. Et plus on refuse d'écouter ces messages plus les réactions tendent à devenir plus violentes voir anarchiques. Ce qui était juste un signal d'alerte devient cacophonique comme pour nous pousser à enfin écouter. Tout cela est une hypothèse et vous faire accompagner par un praticien thérapeute me semble intéressant. Les thérapies brèves me semblent une bonne option

      Cordialement

      P.N

      Téléchargé le 13 Novembre 2016

      Logo Cabinet Philippe NAPPEY

      46 réponses

      81 J'aime

    • Bonjour
      Il me semble important que vous suiviez la piste médicale pour écarter des doutes..
      Ce que vous décrivez peut en effet relever des troubles anxieux (phobie...), cependant il reste très important de traiter aussi votre dépression. Pour traiter ces troubles un thérapeute tcc c'est très bien, il y en a d'autres approches mais vu les troubles associés que vous décrivez cela peut bien vous aider.

      Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

      Téléchargé le 10 Novembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      582 réponses

      2509 J'aime

    • Bonjour,
      A la lecture de votre message, il est clair pour moi que vous êtes une nature anxieuse, voire même angoissée ce qui provoque ce type de trouble qui est plutôt courant dans les symptômes.

      De plus vous dites que vous avez fait une dépression, que vous avez voulu assumer.

      La résistance du corps a des limites, le mettre sous tension en permanence affaiblit le système immunitaire et les troubles apparaissent divers et variés...

      Vous pouvez dans un premier temps continuer une exploration médicale, mais je vous invite vivement d'entamer une thérapie.

      Je vous conseille notamment l'hypnothérapie intégrative.
      N"hésitez pas à vous renseigner sur cette approche pluridisciplinaire.

      Restant à votre disposition

      Téléchargé le 10 Novembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1862 réponses

      7180 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions