Ma fille de 3 ans se reveille toute les nuits pour boire un biberon de lait

Réalisée par Jennifer le 15 nov. 2016 13 réponses

Bonjour,
Quand ma fille de 3 ans a appris que j'etait enceinte elle a literalement changè. Et depuis l'arrivé du bébé, elle est ingérable. Elle se lève toute les nuits pour demander 2/3 biberons de lait au chocolat. Hurle si on est pas d'accord avec elle. J'essaye de lui parler de lui expliquer alors elle devient gentille et il suffit que je ne m'intéresse pas à elle une seconde et c'est reparti. Elle a une grande soeur de 5 ans qui est plus à l'écoute. Je ne sais plus quoi faire, elle ne veut même plus aller à lecole, ce sont des crises d'hurlements tous les matins.
Merci de votre aide

13 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonsoir Jennifer.

    À cet âge votre fille ne peut qu'être jalouse de "l'intrus" que vous lui avez ramené. C'est tout à fait "normal". Sa réaction paraît juste un peu disproportionnée. Dans un premier temps il serait judicieux de vous faire aider par l'équipe de la PMI qui est habitué à ce genre de choses. Vous y serez en tout cas bien orienté.
    Cordialement.

    Catherine Vidal.

    Téléchargé le 16 Novembre 2016

    Logo Catherine Vidal
    Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

    110 réponses

    1301 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent gratuitement à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    Voir
    • 6900 Psychologues à votre disposition
    • 3550 Questions posées
    • 22200 Réponses obtenues
    • Bonjour,

      Si un jugement d'indécence est porté sur les mots que j'ai écrit, qu'en est-t-il de ce que vit alors l'enfant ? Et comment peut-on, si on est dans le jugement, être empathique et laisser l'enfant vivre ce qu'il a à vivre ?
      Cordialement.

      Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

      Téléchargé le 08 Janvier 2017

      Logo Catherine Vidal
      Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

      110 réponses

      1301 J'aime

    • Les messages "meilleures réponses" n'ont aucune valeur thérapeutiques"... c'est une considération personnelle...

      A chaque lecteur de laisser résonner ce qui lui parle le plus.

      Avec tout mon respect

      Téléchargé le 27 Décembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5828 J'aime

    • Bonjour Madame,
      on dirait que cette naissance déplace votre fille du statut qui était le sien; qu'elle a découvert que quelque chose lui échappe qui a trait à l'univers secret de ses parents.
      Tant mieux peut être,même si c'est un passage difficile pour vous.
      Peut être que ce moment pourrait favoriser plus d'échanges avec son père, ou que ce serait l'occasion de lui parler de son passé et de son devenir? Vous vous occupez du bébé comme vous vous êtes occupée d'elle en temps voulu...plus tard elle aussi aura un mari et des enfants etc.
      L'école est elle investie par elle une fois qu'elle y est?
      Parlez lui de son école, de sa maitresse, de ses amis...
      Si cela n'évoluait pas, n'hésitez pas à consulter.

      Très cordialement
      Isabelle Thomas
      Psychologue psychanalyste

      Téléchargé le 22 Novembre 2016

      Logo Isabelle Thomas

      1076 réponses

      2755 J'aime

    • Bonjour Madame,

      Oui, il est naturel que votre fille souffre d'avoir perdu sa place de "petite dernière", de vous voir plus que occupée avec le bébé (vrai "intrus"...), de ne plus bénéficier de votre attention comme avant...

      Il est probable que n'ayez pas su/pu la préparer à l'arrivée de ce bébé..., et du coup elle manifeste ses angoisses (d'avoir été "remplacée", d'être moins aimée, voire plus du tout...) de la manière que vous décrivez.

      Dans notre monde de "psys" circule une jolie histoire réelle, vécue par une psychologue (qui s'est donné beaucoup de mal à préparer sa fille de 3-4 ans à l'arrivé d'un bébé...) : la petite accueille la mère et l'enfant très bien au retour de la maternité..., se comporte comme un charme..., aide la maman, etc... Mais... quelques jours après elle demande à ses parents : "quand le ramenez vous là d'où il vient... à la maternité...où est la place de bébés" ?
      Donc...

      Essayez d'appliquer les recommandations de mes collègues..., faites vous seconder en tout par le père, etc.
      SI vous n'y arrivez pas..., quelques séances chez un thérapeute familial (ou autre thérapeute qui reçoit l'enfant avec ses deux parents) pourraient tous vous aider tous (le père, la fille de 5 ans... qui n'est pas plus "heureuse" que la petite de 3 ans..., et vous même) à parler de ce qui change dans votre famille et à vous adapter aux nouvelles conditions.

      Je vous souhaite de trouver votre manière de faire baisser les angoisses actuelles.
      sp

      Téléchargé le 18 Novembre 2016

      Logo Silvia PODANI
      Silvia PODANI Issy-les-Moulineaux

      1006 réponses

      2121 J'aime

    • Bonjour,

      Comme l'indiqué mes collègues, formulé de manière imagé, le ciel est tombé sur la tête de votre fille avec l'arrivée du bébé.
      Je vous propose plusieurs choses :
      - déjà de lui dire que vous la sentez perdue et jalouse depuis l'arrivée du bébé. Et que vous vous rendez bien compte que trouver une place est difficile pour elle. Osez lui dire que c'est difficile pour vous, de la sentir ainsi, mais que vous comprenez
      - proposez lui un contrat à épingler sur le frigo.du type renforcement positif. " Si tu ne te réveilles pas la nuit, je te mets 3 soleils. Si tu te réveilles 1 fois, 2 soleils. A la fin de la semaine on les compte. Au bout de (a vous de voir le nombre) on fait quelque chose qui te fait très plaisir (à décider à l'avance). Si elle se reveille, vous ne mettez pas de soleil. C'est tout. Cela lui laisse aussi la latitude, quand son tourment est trop violent, d'appeler à l'aide à sa façon sans se sentir écrasée de culpabilité.
      - proposez lui une place de grande qui a une fonction auprès du bébé. Un rôle. Pas forcément très actif. Mais tout ce qui peut l'amener à sentir que la réalité est ainsi, que cela lui soit agréable où pas. Elle a le droit de ne pas aimer vous partager.
      -enfin, amenez la voir un pedopsy quelques séances.

      Le comportement des enfants est étonnamment adaptable.

      Avec toute mon attention

      Téléchargé le 17 Novembre 2016

      Logo Marie-Claire BINETTE

      124 réponses

      665 J'aime

    • Votre petite fille exprime par cette regression sa grande angoisse devant le fait que vous ayez changer/que les choses changent. Le fait de teter est calmant. Vous pourriez peut-etre lui proposer de maniere temporelle une tetine pour la nuit? Voue ne cedez pas pour le biberon mais offrez une alternative: d'abord vous lui donnez vous meme la tetine, puis vous lui dites de la prendre puis vous lui expliquez qu'elle peut le prendre seule si elle se reveille la nuit. Si vous avez un soutien familial, ce serait bien qu'il vous permette de passer un peu plus de temps avec chacune des filles (il ne faut surtout pas oublier la grande, meme si elle comprend). Le fait de ne pas vouloir aller a l'ecole est aussi lie a son anxiete. Est-elle calme ensuite? Avez-vous parler a la maitresse? Vous ne dites pas depuis combien de temps cela dure mais rappelez vous qu'il est normal pour une enfant de reagir a une grossesse/naissance, essayez de rester patiente sans trop vous angoisser. N'hesitez pas a consulter, parfois une séance ou deux suffisent a apaiser les choses.
      Courage. Marie-Laure Crisp

      Téléchargé le 17 Novembre 2016

      Logo Marie-Laure Crisp
      Marie-Laure Crisp Saint-Didier-la-Forêt

      1 réponse

      47 J'aime

    • Bonjour Jennifer,
      Pas simple de gérer l'arrivée d'un nouveau bébé avec une fratrie déjà existante, surtout quand une petite fille de 3 ans ne trouve pas sa place! En même temps cela ne se produit pas toujours... Pour comprendre ce problème de place, il est souvent intéressant d'observer la fratrie de la maman: avez-vous des frères et soeurs? Quelle place avez-vous dans votre fratrie? Comment ont été accueillies les naissances? ... Si ce sont des questions qui vous parlent, peut-être qu'un petit retour sur votre propre fratrie et les ressentis qui en ont découlé vous permettrait de lâcher une tension dont votre petite fille me semble se faire le miroir. Ce type de situation, sur l'instant est totalement inconsciente, aussi, ni vous, ni votre petite fille n'en sont responsables! Cependant, il est vraisemblable, que si vous faisiez un petit travail sur vous, les choses pourraient bien évoluer de façon spectaculaires! Si vous voulez retrouver une maison en paix rapidement: je vous conseille vivement de faire un travail thérapeutique court! Très bon courage, et restant à votre disposition,

      Sandrine Delaporte, psychopraticienne

      Téléchargé le 17 Novembre 2016

      Logo Delaporte Sandrine

      81 réponses

      487 J'aime

    • Bonjour,
      Vous ne devriez pas céder à sa demande en lui expliquant bien évidemment. Vous pouvez en parler avec votre pédiatre ou rencontrer un pédopsychiatre qui pourra vous aider.
      Cordialement

      Téléchargé le 17 Novembre 2016

      Logo Jean-Yves Flament

      209 réponses

      488 J'aime

    • Bonjour.
      Je ne trouve pas que les termes "normal" et "disproportionnée" soient en contradiction. Il est normal, dans ce cas, d'être dans l'émotion jalousie, il faut l'accepter. Ensuite il faut apprendre à l'enfant à gérer cette émotion pour qu'elle ne le "déborde" pas. C'est parce que l'enfant est débordée par l'émotion que cette dernière devient disproportionnée. Est ce plus clair ?
      Cordialement.

      Catherine Vidal.

      Téléchargé le 17 Novembre 2016

      Logo Catherine Vidal
      Catherine Vidal Vitry-sur-Seine

      110 réponses

      1301 J'aime

    • Catherine Vidal dit :
      "À cet âge votre fille ne peut qu'être jalouse de "l'intrus" que vous lui avez ramené. "

      Je trouve cette formulation limite indécente...

      Puis vous rajoutez : "C'est tout à fait "normal. Sa réaction paraît juste un peu disproportionnée"

      Un peu contradictoire non ? c'est normal ou un peu disproportionné ?...

      Téléchargé le 16 Novembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5828 J'aime

    • Bonjour,
      L'arrivée d'un bébé dans une famille exige une autre organisation, la place de chacun change et il faut une période d'adaptation pour tous les membres de la famille, mais surtout pour les enfants. Votre fille à perdu sa place pour avoir une autre, c'est difficile pour elle. Demander un biberon c'est pour elle une manière d'imiter le bébé , et avoir votre attention, parfois à l'arrivée d'un bébé, les enfants peuvent avoir des comportements qui montrent une régression normale.
      À 3 ans c'est un âge où les émotions ne sont pas encore maîtrisées il faut donc l'aider à reconnaître et à comprendre ses émotions. C'est très important aussi que votre attention envers elle soit positive, la'encourager, la féliciter, etc. Car cela stimule sa confiance en elle, parlez beaucoup avec elle, racontez lui des histoires de famille, jouez ensemble, laissez la toucher le bébé avec votre présence. Posez lui des questions sur ce qu'elle ressent avec l'arrivée du bébé, etc. Montrez lui qu'elle a de la chance puisqu'a son âge elle peut faire des choses très agréables avec maman et papa différentes de bébé...
      Soyez attentive à votre fille de 5 ans car à cet âge parfois il y a aussi jalousie mais de manière plus discrète et elle peut en souffrir.
      Par ailleurs vu que votre fille à 3 ans, elle a du faire sa rentrée en maternelle, cela peut être encore plus dur pour elle de s'adapter, avec l'arrivé de bébé.
      Il serait peut être important d'en parler à sa maitresse pour qu'à l'école on puisse

      Voir plus

      Téléchargé le 16 Novembre 2016

      Logo Isabelle Silva

      273 réponses

      2073 J'aime

    • Bonjour,
      Effectivement elle ne supporte pas de n'être plus la petite dernière (le BB), d'où ce comportement régressif de demander des biberons la nuit.

      Maintenant il serait utile de ne pas céder à cette demande et de lui expliquer la raison et de trouver des alternatives.

      Il est vrai que cela est compliqué si vous avez un nouveau-né qui vous accapare déjà les nuits.

      Votre conjoint est censé intervenir pour recadrer cette situation, sans être sévère, mais vous réunir tous, et parler de ce problème et des priorités pour que toute la famille fonctionne normalement sans cris, en montrant de l'attention pour chacun de vos enfants.
      Votre conjoint doit vous aider dans ce sens.

      Si cela devient vraiment ingérable, faites appel à une aide extérieure.

      Téléchargé le 16 Novembre 2016

      Logo Nathalie Follmann
      Nathalie Follmann Clichy

      1704 réponses

      5828 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions