Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

10 signes d'une relation aimante

On peut agir dès maintenant pour protéger nos relations amoureuses grâce à ces dix comportements à mettre en place.

12 janv. 2018 Couples - Lecture : min.

psychologues

Lors des magiques débuts d'une relation, chaque couple créé son propre langage émotionnel. Parfois, ces connexions chéries s'approfondissent au fil du temps, et la relation devient un engagement à long terme. Mais bien trop souvent, ces beaux débuts ne durent pas.

Randi Gunther, psychologue clinicienne et de couple, explique que tout au long de sa carrière, elle a écouté les doutes de partenaires engagés ayant des difficultés à retrouver ce qu'ils avaient perdu. Ils partagaient leur découragement et leur confusion, après avoir vu leurs espoirs initiaux remplacés par des questions qui semblaient sans réponse :

"Comment avons-nous pu donner tout ce que nous pouvions à notre partenaire et pourtant avoir échoué à maintenir notre amour vivant ? Pourquoi notre engagement total à l'autre ne nous retient pas ensemble ? Qu'est-ce qui manquait dans la manière dont on se traitait ? Aurait-on pu changer quelque chose ?".

Pour Randi Gunther, ces couples découragés et pourtant toujours plein d'espoir ont besoin de se rencentrer différemment sur la relation. Elle leur demande alors d'apporter dix réels présents d'amour à la relation et de voir les changements et espoirs que cela apporte.

Soutenir le point de vue du/de la partenaire, même quand on ne le partage pas

L'un des vécus les plus importants en tant qu'humain est de croire que tout ce que l'on voit, sent ou entend est partagé et soutenu par ceux qui nous entourent. C'est la base de notre stabilité mentale et émotionnelle.

Lorsque les couples ont des désaccords, il est très commun d'essayer d'imposer ses croyances personnelles sur l'autre. La plupart des personnes ne réalisent pas la bataille désespérée qu'elles mènent pour s'accrocher à leur propre sens de la réalité, même si cela signifie effacer celle de leur partenaire.

Lorsque les couples acceptent pleinement que plusieurs réalités peuvent coexister, ils ressentent moins le besoin de renier ce qui est vrai pour l'autre. Au contraire, ils cherchent une vérité plus grande pour englober leurs réalités, ou s'accordent sur leur désaccord. L'amour véritable n'autorise pas une personne à effacer la réalité d'une autre.

shutterstock-560305354.jpg

Réactivité d'urgence

Lorsque l'un des partenaires envoie un SOS, l'autre doit être totalement engagé dans l'aide et faire du soutien sa priorité maximale. L'amour s'approfondit lorsque les partenaires savent que, dans les moments de détresse, l'autre sera totalement présent par le coeur, l'esprit et l'action.

Quand des complications arrivent, il est trop simple de prendre l'autre pour acquis, de laisser d'autres priorités prendre le dessus, ou de penser que cet appel à l'aide n'est pas important, va diminuer, ou sera géré par quelqu'un d'autre.

Le havre de pardon

Peu importe la manière dont on s'engage dans un comportement de qualité, on risque toujours de faire des erreurs de temps à autre. Ce sont des moments où l'on se sent fragile et vulnérable. Lorsque des partenaires intimes savent qu'ils ont un lieu sûr dans le coeur de l'autre, ils ont plus de chance d'apprendre de leurs erreurs.

On ne doit pas attendre d'un partenaire qu'il soit parfait dans sa capacité à tolérer les actes qui font mal, mais l'ouverture au pourquoi ou comment l'autre "glisse" devrait toujours être mise au premier plan lorsque l'amour prévaut.

shutterstock-521491792.jpg

Respecter les mondes intérieurs de chacun

Lorsque des partenaires ont été ensemble pendant un long moment, ils décolorent de plus en plus sur l'autre. Ces réponses mutuelles apparaissent de plusieurs façons. Parfois, le couple réagit à des expériences provenant directement de ce qu'il se passe entre eux dans la relation. D'autres fois, l'histoire entre les partenaires appuie sur des souvenirs du passé, qui peuvent avoir peu à voir avec la relation actuelle. Le plus souvent, c'est une combinaison des deux.

Lorsqu'une interaction courante active un souvenir, particulièrement non résolu ou traumatique, chaque partenaire peut se sentir responsable de la réaction de l'autre, alors que ce n'est pas le cas. L'interaction créée un conflit interpersonnel, alors qu'elle ne le devrait pas. Lorsqu'on comprend que la relation actuelle n'a rien à voir avec la réponse apportée par le partenaire à ce souvenir, on peut le résoudre plus facilement.

Il n'est jamais simple pour personne de comprendre totalement le monde intérieur de l'autre. Ce sont les souvenirs qui conduisent les sentiments, pensées et besoins de chacun. Chaque partenaire doit comprendre que son expérience de vie est différente.

Mémoriser ce qui est sacré

Il est des mots ou actions qui peuvent donner à chacun une sensation de sécurité même en se sentant vulnérable, ou créer de l'insécurité, du doute à propos de soi, des mécanismes de défense. Lorsque les personnes s'aiment réellement, elles connaissent les différences entre elles, et ne font pas de mal à l'autre en oubliant ses blessures.

Peu importe combien les partenaires peuvent se sentir en colère, blessés, frustrés, énervés, irrités ou déçus, ceux qui se chérissent n'utilisent pas les vulnérabilités de l'autre de façon irresponsable. Ils savent aussi ce qui touche le coeur, ce qui apaise l'âme et ce qui inspire l'esprit de l'autre.

Endosser le fardeau

Toutes les relations ont accès à des ressources pour nourrir et soutenir l'autre. On peut choisir de les utiliser lorsqu'elles sont disponibles, selon l'énergie que l'on souhaite mettre dans une interaction, selon le soutien que l'on veut offrir et la présence que l'on veut donner.

Lorsque les partenaires sont surchargés ou ne peuvent pas porter leur part de la charge actuelle, l'autre se porte volontaire pour aider sans questionner le besoin. Les partenaires dévoués n'ont pas de feuille pour savoir "qui en fait plus" et ne s'inquiètent pas du fait que l'autre pourrait prendre l'avantage s'ils devaient donner plus dans certaines situations. Ils acceptent les défis inattendus qui nécessitent plus d'engagement et sont prêts à les relever quand c'est nécessaire.

shutterstock-338701448.jpg

Faire de la place pour les rêves de l'autre

Même les couples les plus aimants peuvent oublier d'encourager l'autre dans son chemin vers l'accomplissement. Les couples récents ont tendance à mettre consciemment leurs buts individuels de côté pour se concentrer sur les projets communs. Ils veulent que leurs vies s'entrelacent et devenir plus fort en tant qu'unité, et n'hésitent pas à sacrifier leurs rêves personnels si nécessaire pour que cela arrive.

Le temps passant, les rêves auxquels on a tourné le dos peuvent ré-émerger. Même s'ils ont été perdus temporairement dans l'engagement du couple vers des rêves mutuels, ils commencent à demander de l'attention. Les partenaires qui respectent et soutiennent ces désirs enfouis veulent qu'ils se réalisent. Ils savent que certaines de leur priorités dans la relation seront reportées, et que les ressources pour qu'elles se réalisent doivent être déplacées.

Faire de la place pour les blessures de l'autre

Personne n'échappe à la mélancolie. Bien que certains souffrent plus que d'autres, tout le monde a déjà vécu des moments de vulnérabilité terrifiante, des moments d'humiliation, de perte angoissante. Lorsque les personnes s'aiment et se respectent, elles sont présentes pour soutenir leur partenaire quand il exprime ses souvenirs et les émotions qui les accompagnent. Ils ne remettent pas en question, n'invalident pas ou ne vont pas à l'encontre des sentiments de leur partenaire.

Dans des relations amoureuses de qualité, les partenaires reconnaissent que les blessures peuvent ressortir naturellement de temps à autre. Ils sont reconnaissants d'être là pour l'autre lorsque cela arrive.

Quand la mélancolie frappe, l'autre partenaire doit pouvoir être présent sans juger, pour soutenir sans avoir besoin de modifier le vécu. Offrir un amour inconditionnel pendant ces moments peut permettre à ces blessures de trouver un moyen de cicatriser.

shutterstock-489313423.jpg

Harmonisation

Depuis les premiers moments de la vie, des interactions spécifiques se mettent en place entre les adultes et les enfants, créant chez ces derniers un sentiment d'être profondément compris et connus.

L'harmonie est la capacité d'écouter au-delà de ce qui est dit, pour voir ce qui n'est pas révélé et sentir ce qui n'est pas partagé. Lorsque nous nous sentons chéris, nous sentons intuitivement que notre partenaire nous comprend. Nous ressentons son intérêt authentique, son amour et son dévouement.

Les personnes qui s'aiment sont en quête d'harmonie à propos des pensées et sentiments de chacun. Elles accueillent l'opportunité d'être attentives aux besoins de l'autre, même avant que ces besoins ne lui apparaissent.

La liberté d'être transparent

Le niveau de connexion intime entre des êtres qui s'aiment est en corrélation directe avec l'authenticité qu'ils peuvent montrer à l'autre. Plus ils peuvent être ouverts sur leurs pensées et sentiments, mieux ils peuvent connaître leur vrai partenaire.

Et pourtant, toutes les vérités ne sont pas nécessaires et ne peuvent pas aider dans toutes les situations. Parfois, le choix doit être de se retenir ou d'être diplomate pour montrer que l'on tient à l'autre. Les partenaires doivent comprendre et discerner à quel point ils peuvent s'ouvrir dans une situation donnée.

L'intimité a un lien positif avec la volonté du partenaire de partager son monde intérieur avec l'autre. Ceux qui recherchent une meilleure proximité font tout leur possible pour mettre en pratique la résilience et réduire leurs attitudes défensives afin que la transparence augmente.

Photos : Shutterstock

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi