5 antidotes aux injonctions parentales

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L’Analyse Transactionnelle a mis en lumière 5 injonctions qui nous sont souvent transmises inconsciemment par nos parents. On les nomme aussi drivers ou mots d’ordre.

5 sept. 2019 · Lecture : min.
5 antidotes aux injonctions parentales

Ces injonctions "négatives" nous poussent à avoir des comportements qui nous empêchent d'être vraiment nous-mêmes.

Nos parents avaient certainement une intention positive en nous les répétant jour après jour, verbalement ou par leurs attitudes, et ils n'ont fait eux-mêmes que reproduire ce que leur avaient inculqué leurs propres parents sans le remettre en cause.

Voici ces 5 injonctions :

  • Sois parfait(e)
  • Fais plaisir
  • Sois fort(e)
  • Dépêche-toi
  • Fais des efforts/Essaye plus fort.

Si l'on en fait inconsciemment des principes de vie, cela peut nous limiter, même si cela peut parfois être utile de répondre à ces injonctions. Mais cela peut nous empêcher d'être en contact avec notre moi profond.

Alors la première chose à faire est de s'observer et de se questionner pour découvrir celles auxquelles nous voulons vraiment répondre et à quel moment.

Aller vers l'écoute de soi

J'ai eu une cliente qui avait très bien intégré les deux premières injonctions. Elle travaillait en chaussures à talons, toujours habillée impeccable et s'obligeait à voir ses beaux-parents qu'elle ne supportait pas. A force de faire jour après jour des choses qu'elle ne sentait pas au fond d'elle, elle avait de l'asthme qui l'empêchait de respirer, elle s'étouffait elle-même littéralement et elle toussait régulièrement.

En tant que praticien en hypnose, je prescris plutôt des tâches à effectuer que des médicaments. Je lui ai donc prescrit d'être imparfaite ou de ne pas faire plaisir au moins une fois par jour ! Cela lui a permis de mieux respirer dans sa vie et elle s'est sentie beaucoup plus libre et légère. Elle a juste commencé à s'écouter.

Les antidotes

Pour chacune de ces injonctions parentales, je vous propose une injonction positive à titre d'antidote. Elles pourront venir remplacer celles implantées inconsciemment en vous depuis votre enfance. Et vous vous sentirez alors plus libre d'aller vers l'écoute de vous-même et vous générerez de plus en plus de confiance en vous.

Sois parfait(e) => FAIS DE TON MIEUX.

Sois fort(e) => UTILISE TOUTES TES CAPACITÉS.

Dépêche-toi => PREND TON TEMPS et ANTICIPE.

Fais plaisir => FAIS CE QUI EST BON POUR TOI. FAIS-TOI PLAISIR.

Fais des efforts/Essaye plus fort => SOIS PERSÉVÉRANT et LÂCHE-PRISE.

Comment les utiliser

  • Pratiquez au quotidien celles qui vous parlent pendant 21 jours.
  • Répétez-les chaque jour au lever et au coucher (mettez des post-it par exemple pour y penser).

Et vous allez bientôt vous sentir de plus en plus aligné et en accord avec vous-même. Et soyez à l'écoute de vos besoins en cherchant à les satisfaire au mieux.

SI vous trouvez des antidotes qui vous parlent plus, n'hésitez pas à les utiliser et à m'en faire part. J'ai hâte de lire vos commentaires.

Écrit par

Adrien Bitan

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail