5 astuces pour arrêter de fumer

En l'approche du début "mois sans tabac", je vous propose quelques petites astuces pour vous aider à arrêter de fumer.

27 OCT. 2018 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

5 astuces pour arrêter de fumer

Vous avez dû voir la vaste campagne de communication depuis le début du mois d'octobre sur les réseaux sociaux, à la télévision, dans la rue ou encore à la radio. Il s'agit d'un mouvement lancé par le ministère de la Santé pour la première fois en novembre 2016.

Nous le savons tous aujourd'hui, le tabac est source de cancer, d'accidents cardiovasculaires, d'infertilité etc. C'est pour cela que le travail de prévention ainsi que l'augmentation du prix du paquet de cigarettes sont une nécessité de santé publique puisque nous sommes tous touchés, que ce soit de façon passive ou active. Toutefois, nous savons également que l'impact de la prévention, du coût de la consommation ou encore les jolies photos sur les paquets en question, n'a que peu d'effets sur l'arrêt du tabac.

Pourquoi ? Parce que ça ne modifie en rien le comportement. Qu'est-ce qui modifie le comportement me demanderez-vous, et bien il s'agit de la motivation.

La motivation modifie le comportement

La motivation est le moteur de toute résolution (ça comprend aussi la résolution du premier de l'an de s'inscrire à la salle de sport). Sans motivation on entame des choses sans que ça ne perdure dans le temps et pour se faire il faut être prêt. Tout grand changement dans la vie demande un temps de visualisation, d'appréhension et d'action. Cela demande donc une remédiation profonde, qui prend racine dans le psychisme de chacun d'entre nous. Certains n'ont besoin que de se dire « demain, j'arrête. » mais pour la majorité d'entre nous le chemin est beaucoup plus laborieux avec des coups de mou, des rechutes, de la culpabilité voire un déplacement sur la nourriture (il est déjà tellement difficile de résister au chocolat d'ordinaire).

focus.jpg

Je vous propose 5 petites astuces pour commencer votre périple pour lequel je pourrai vous accompagner si vous le souhaitez en thérapie :

  1. Ne vous mettez pas la pression, allez à votre rythme tout en gardant des pensées positives car le cerveau ne comprend pas la négation « ne…pas ». Donnez-vous des objectifs à court terme en diminuant progressivement votre consommation chaque semaine, par exemple ne plus fumer la cigarette qui accompagne le café de la pause déjeuner.
  2. Evitez autant que possible les lieux où l'on fume. Si les membres de votre entourage fument vous pouvez les prévenir de votre envie d'arrêter afin qu'ils ne vous proposent pas de cigarettes et vous soutiennent dans votre démarche. Le soutien n'est pas négligeable dans votre situation, cela augment vos chances de succès.
  3. Reprenez le sport si jamais vous aviez arrêté ou mettez-vous au sport si vous n'avez jamais commencé. Une activité physique vous permettra de décharger le plus efficacement possible votre anxiété ainsi que votre irritabilité que le sevrage va occasionner, sans parler de la tendance à compenser par la nourriture. Les effets au niveau de votre silhouette ou être de nouveau capable de monter deux étages (sans ascenseur bien entendu) sans être à bout de souffle va renforcer votre motivation et gonfler votre estime.
  4. Evitez à tout prix de cumuler les substituts nicotiniques. Choisissez entre le patch, les Nicorettes ou la cigarette électronique mais pas tous à la fois et surtout ne pas l'associer avec une cigarette. C'est l'un ou l'autre et pour un laps de temps défini car la finalité est de vous débarrasser de votre addiction à la nicotine pas de l'entretenir.
  5. Et enfin, sachez qu'il faut environs 21 jours afin de prendre une nouvelle habitude ou de se défaire d'une mauvaise manie. Soyez donc patient et indulgent avec vous-même. Il s'agit d'un marathon et non pas d'un sprint, comme tout athlète vous aurez besoin d'aide pour atteindre votre objectif.

Photos : Unsplash

PUBLICITÉ

Écrit par

Ingrid Fondelot

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur tabagisme