Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

5 choses à savoir sur l'anxiété

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L'anxiété est bien plus que ce que vous pensiez ! Voici cinq idées reçues sur l'anxiété auxquelles nous devons tordre le cou.

7 sept. 2018 · Lecture : min.
5 choses à savoir sur l'anxiété

Il existe cinq grands malentendus sur l'anxiété qui, malheureusement, font que ce trouble reste très méconnu. L'anxiété, souvent vue comme un stress léger par les autres et pourtant vécue comme un monstre dévoreur par ceux qui en souffrent, doit être plus connue afin que nous apprenions à mieux la combattre.

On peut savoir quand une personne est anxieuse

Ironiquement, une personne anxieuse peut paraître parfaitement calme. La psychologue clinicienne Barbara Markaway explique qu'une personne à son travail lui a une fois demandé de l'aide car elle était en train de faire une attaque de panique : la psychologue admet qu'elle ne l'avait même pas remarqué.

Et effectivement, l'image de la personne en hyperventilation et devant respirer dans un sac ne s'accorde pas toujours avec la réalité. De fait, la plupart des symptômes de l'anxiété peuvent être expérimentés de façon interne, sans être visibles de l'extérieur. Par exemple, une personne peut avoir le coeur qui s'emballe et ressentir un poids sur la poitrine, sans qu'un observateur extérieur ne puisse le voir. Il en va de même pour d'autres symptômes de l'anxiété, comme les maux d'estomac ou les vertiges. Évidemment, certains symptômes sont visibles, comme des rougeurs ou une transpiration soudaine, mais il est possible qu'un observateur externe n'associe pas ces symptômes à de l'anxiété. De même, une grand part de l'anxiété va de pair avec des pensées comme "je vais mourir", "je suis en train de devenir fou/folle" ou "j'ai l'air stupide". À moins que ces pensées ne soient exprimées, on ne peut pas savoir ce qui passe dans l'esprit d'une personne.

Si une personne est anxieuse dans une situation, elle l'est toujours dans cette situation ou une similaire

Le comportement d'un humain peut varier énormément d'un jour à l'autre ou d'un moment à l'autre. La psychologue clinicienne Barbara Markaway précise ainsi que certains de ses patients étaient parfaitement capables de gérer certaines choses qui pouvaient provoquer de l'anxiété, comme conduire sur l'autoroute par beau temps, mais qui n'y arrivaient pas à d'autres, par exemple conduire par temps nuageux ou pluie. Et effectivement, la psychologue confirme qu'elle entend dire que le temps qu'il fait impacte ce que l'on peut faire chaque jour.

photo-1522587750645-7e0e798b2b59.jpg

Elle précise aussi que l'humeur joue un grand rôle. Par exemple, si l'on est de bonne humeur, il sera plus simple de réaliser une tâche pouvant provoquer de l'anxiété, car la bonne humeur a tendance à dissoudre l'anxiété. De la même façon, une bonne nuit de sommeil permet de mieux gérer des situations génératrices d'angoisses.

Il est facile de calmer une personne anxieuse

Bien sûr, il n'est pas évident de voir une personne qui nous est chère sujette à l'anxiété, mais la meilleure chose à faire est de ne pas répondre "calme-toi, tout ira bien". Effectivement, ce type de phrase a de nombreux effets secondaires : en premier lieu, cette réplique peut soit traduire une défense pour éviter d'avoir à entrer dans ce qui trouble l'autre, ce qui peut nous faire peur ; soit dire du mépris, même malgré nous, pour la personne, ou/et sa sensibilité, son trouble et la souffrance qui lui est associée. De plus, il est extrêmement difficile de se relaxer sur commande : si c'était si facile, la personne l'aurait probablement fait elle-même, car ressentir de l'anxiété est vraiment douloureux.

Il n'est pas non plus recommandé de donner des conseils tels que "tu devrais essayer le yoga ou la méditation" : bien que ces activités puissent aider de nombreuses personnes, il arrive que les personnes anxieuses aient de grandes difficultés à les réaliser, notamment la méditation. L'acte de "lâcher prise" et de "se concentrer sur sa respiration" sans être totalement guidé peut donner une forte sensation de perte de contrôle. De même, la méditation ne consiste pas à ne rien penser, mais à accueillir ses pensées, et un esprit anxieux en génère énormément.

Les personnes anxieuses sont faibles

Barbara Markaway témoigne :

"J'ai travaillé avec des personnes anxieuses pendant plus de 20 ans, et elles font partie des personnes les plus fortes que je connaisse. Se lever chaque jour et faire ce qui les effraie. En plus de gérer le quotidien, une partie d'un traitement efficace est de faire entrer graduellement la personne dans une situation qui leur cause de l'anxiété. Je suis toujours tellement impressionnée et en admiration face à ces personnes qui continuent le traitement".

photo-1500099817043-86d46000d58f.jpg

Celles qui ont peur des hauteurs allant dans de hauts immeubles, celles qui ont peur d'être rejetées proposant un rendez-vous à une autre... Malgré les défis, les personnes continuent à revenir, et se sentent de mieux en mieux. Elles apprennent à affronter leurs peurs et à vivre la vie qu'elles veulent.

L'anxiété, ce n'est pas grand chose

Parce que nous avons tous ressenti de l'anxiété à un moment ou à un autre, nous pensons que nous savons ce que les autres ressentent. Mais avoir un trouble anxieux est différent du stress ou de la nervosité que l'on peut ressentir de temps à autre. Avoir un trouble anxieux signifie que l'angoisse a un impact sur la vie. On peut ainsi avoir tendance à éviter les choses que l'on doit ou veut faire à cause de l'anxiété. On pense beaucoup à cette anxiété, on se juge à cause de cela.

L'anxiété est tout sauf "pas grand chose" mais, heureusement, elle se traite très bien. Si vous souffrez d'anxiété ou connaissez quelqu'un qui en souffre, recherchez de l'aide d'un professionnel spécialisé dans ce domaine.

Photos : Unsplash

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail