8 Signes que vous êtes en pleine crise de la trentaine : comment faire face ?

Vous sentez-vous vide et désorienté ? Vous êtes proche de la trentaine ? Vous vivez peut-être une crise de la trentaine, découvrez les signes et comment y faire face.

28 JUIN 2022 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

crise de la trentaine

Il n'est pas rare que les jeunes adultes traversent ce que l'on appelle une "crise de la trentaine", c'est-à-dire qu'ils ressentent certaines inquiétudes ou un sentiment de vide en raison de ce qui est impliqué ou attendu d'eux à cette étape. Mais en quoi consiste une crise de la trentaine ?

Qu'est-ce qu'une crise de la trentaine ?

Entre la vingtaine et la trentaine, les jeunes adultes peuvent connaître une crise existentielle liée à l'âge. En général, ces sentiments sont liés à un sentiment de stress et d'incertitude déclenché par un sentiment d'étrangeté quant à leur identité et à ce qu'ils veulent vraiment dans la vie.

En fait, les personnes qui traversent cette crise de la trentaine se sentent souvent piégées, perdues ou bloquées, tant sur le plan professionnel que personnel. Bien que beaucoup de gens disent que c'est l'une des meilleures étapes de la vie, la pression sociale est forte à cet âge.

La durée de cette crise varie en fonction de l'individu et de ce qui déclenche ces émotions. Dans de nombreux cas, il faut souvent un certain temps aux personnes qui ressentent ce vide pour se rendre compte que quelque chose les perturbe ou va mal dans leur vie.

Qu'est-ce qui provoque une crise de la trentaine ?

La crise de la trentaine est ressentie différemment par chaque individu, mais pour beaucoup, elle peut être définie comme une désillusion par rapport à la vie de jeune adulte. En d'autres termes, les trentenaires, hommes et femmes, peuvent se sentir perdus et déconnectés de la "vraie" vie.

Dans de nombreux cas, les causes de ces sentiments peuvent être dues à des changements ou à des déceptions pendant cette période de la vie. Par exemple, une rupture, un licenciement ou une déception dans sa carrière, etc. En outre, une autre chose qui peut déclencher une crise de la trentaine est la comparaison avec des amis ou d'autres personnes de cet âge. Par exemple, que d'autres sont déjà mariés, déjà avancés dans leur carrière, entre autres choses.

Comment savoir si je fais une crise existentielle de la trentaine ?

Voici quelques-uns des signes qui peuvent indiquer que vous présentez les "symptômes" d'une crise de la trentaine :

  1. Comportements impulsifs : l'impulsivité peut parfois être associée aux personnes qui traversent une crise de la trentaine. La raison en est que vous avez peut-être réalisé que vous détestez certains aspects de votre vie, ce qui peut vous conduire à des actions impulsives comme le fait de quitter votre emploi ou votre partenaire.
  2. Sentiment de besoin de changement : un signe révélateur de votre sentiment d'être "perdu" à la trentaine est le besoin de changer votre vie ou de vous changer. Ce sentiment de besoin de changement peut être le signe que vous ressentez un certain vide dans votre vie.
  3. Vous ne vous sentez pas lié à vos amis : parfois, pendant une crise existentielle à la trentaine, vos relations peuvent en pâtir. En effet, vous n'avez peut-être pas envie de vous retrouver dans un environnement où tout le monde suit une voie dans laquelle vous ne vous sentez pas identifié ou à l'aise.
  4. Vous avez du mal à prendre des décisions : lorsqu'une personne traverse une crise de la trentaine, la pression exercée sur elle pour qu'elle prenne une décision peut rendre la décision encore plus difficile. En fait, à ce stade, il est normal que les gens explorent de nombreuses options différentes pour savoir ce qu'ils pourraient faire à l'avenir.
  5. Sentiment de solitude ou d'isolement : les personnes qui éprouvent ces sentiments peuvent se sentir isolées des autres, surtout si ces sentiments sont nés d'une comparaison avec les personnes qui les entourent. Dans ces cas-là, on peut avoir le sentiment que les autres ont tout compris et que ce n'est pas notre cas.
  6. Se sentir sans direction ou objectif clair : une crise existentielle peut affecter notre capacité à voir où nous allons ainsi que notre identité. La raison en est que pendant ces sentiments, les gens ressentent beaucoup de confusion, d'incertitude et un sentiment d'être bloqués.
  7. Dépression et anxiété : les crises de la trentaine ne sont pas faciles. Parfois, ces sentiments peuvent être accompagnés de symptômes de dépression et d'anxiété. Cela peut provenir de l'isolement, du manque de motivation ou de la façon dont on perçoit sa vie.
  8. Insécurité : enfin, une femme ou un homme de 30 ans qui éprouve ces sentiments de vide peut également ressentir de nombreuses insécurités. La raison en est que, face à ces émotions, de nombreuses personnes ont le sentiment de ne pas savoir quelle est leur place dans le monde ou qui elles veulent être.

Voici quelques-uns des signes qui peuvent vous aider à identifier une crise de la trentaine. Si vous pensez être dans cette situation et que vous ne savez pas comment y faire face, nous vous recommandons de consulter un thérapeute professionnel.

crise de la trentaine femme

Comment surmonter une crise existentielle ?

Si vous ne savez pas comment faire face à une crise de la trentaine, il existe quelques conseils qui peuvent vous aider :

  • Consacrez plus de temps à la connaissance de soi : L'une des raisons pour lesquelles vous traversez cette crise existentielle à la trentaine est précisément que vous avez besoin de découvrir qui vous êtes et ce que vous voulez dans la vie. Il est donc peut-être important de prendre le temps de réfléchir et d'apprendre à mieux se connaître. Par exemple, dresser de manière méditative une liste de ce que vous voulez dans la vie et planifier comment y parvenir peut vous aider.
  • Soyez patient : Tu n'as pas besoin de tout comprendre à la trentaine. En fait, il est probable qu'au cours de votre vie, vous devrez vous changer pour vous sentir mieux dans votre peau. C'est-à-dire que vous ne serez jamais la même personne et qu'il est normal de changer et d'avoir d'autres priorités au cours de votre vie.
  • Sortez de votre zone de confort : La crise de la trentaine est peut-être liée au fait que vous devez sortir de votre zone de confort. Pour vous connaître, vous devez explorer de nouvelles expériences et de nouvelles connaissances. L'une des clés pour surmonter ce vide sera donc de sortir de votre zone de confort.
  • Parlez-en : Parfois, nous croyons que nous sommes les seuls à être confrontés à certaines sensations. En réalité, il est très probable que d'autres personnes de votre entourage connaissent une crise de la trentaine, alors il est peut-être temps d'en parler à vos proches. Cela vous donnera d'autres perspectives qui pourront vous aider à faire face à la situation.
  • Suivez une thérapie : un thérapeute peut vous aider à mieux vous connaître et à reconfigurer votre vie telle que vous la souhaitez vraiment. Ainsi, la thérapie sera utile si vous sentez que ces sentiments affectent votre vie quotidienne.

Avec un travail intérieur et des efforts, les gens peuvent surmonter les sentiments associés à la crise de la trentaine Toutefois, ces sentiments peuvent également être associés à d'autres problèmes de santé mentale, tels que les troubles anxieux ou la dépression. Il est donc important de savoir pourquoi nous sommes confrontés à une crise existentielle.

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • Regan, S (2017). Are You Going Through A Quarter-Life Crisis? What Experts Want You To Know. Mind Body Green. https://www.mindbodygreen.com/articles/quarter-life-crisis
  • Kepp, G (2020). What’s an Existential Crisis and How Can I Overcome It? Psych Central. https://psychcentral.com/lib/existential-crisis-and-dread

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur crise existentielle