Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Alzheimer

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Découverte en 1906 par un neuropathologiste allemand Alois Alzheimer. La Maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative

15 juil. 2016 · Lecture : min.
Alzheimer

Elle évolue doucement, discretement et fallacieusement pendant 8 à 10 ans.

La mémoire des souvenirs passés est préservée mais les possibilités d'apprentissage sont minimes.Elle résulte d'un processus pathologique spécifique:

- Les dégénérescences neurofibrillaires, il s'agit de l'apparition, au sein des neurones, d'anomalies de la protéine Tau.

- Les plaques amyloïdes ou « plaques séniles », il s'agit du dépôt, en dehors des neurones, de la protéine Béta amyloïde.

Ces lésions envahissent progressivement les différentes zones du cortex cérébral. Elles sont longtemps silencieuses puis entrainent des manifestations visibles au fur et à mesure qu'elles se multiplient et touchent des zones importantes pour le fonctionnement cérébral.

Les causes:

L'âge, les facteurs génétiques, les traumatismes crâniens, les maladies cardiovasculaires, l'obésité, l'hypertension, Le syndrome de Down, AVC, le diabète, le tabac etc.

A savoir les formes héréditaires de la maladie d'Alzheimer ne concernent que 0,3 % des malades.

Alzheimer touche davantage de femmes que d'hommes

Le corps humain:

Pour déterminer si la maladie d'Alzheimer a été causée par un déséquilibre chimique, une accumulation dans le cerveau de substances toxiques pour les neurones (amyloïde, radicaux libres), ou d'un déficit immunitaire. Les nouvelles approches thérapeutiques: elles visent à ralentir ou même stopper la progression de la maladie et prévenir la maladie avant même que les symptômes ne fassent leur apparition.

Les symptômes

  • Pertes de mémoire et des complications pour accomplir des actions habituelles du quotidien.
  • Changement d'humeur, trouble de la personnalité (instabilité émotionnelle, Hallucinations, paranoïa, insomnie, euphorie, énergie sans limite, agréssivité, agitation, accès de colère ou dans le contraite une grande passivitée et un degout pour le quotidien ( ne se lave plus, plus envie de se nourir etc)
  • Difficultés à omettre une tâche abstraite (programmer une sortie ou un deplacement, remplir un document administratif);
  • Perte de l'orientation;
  • Dificulté pour se faire comprendre;
  • Trouble de l'alimentaiton, une perte de 2 kilos par rapport au poids initial doit alerter.

shutterstock-732630985.jpg

Les complications de la maladie d'Alzheimer.

  • les troubles de la mobilité et la perte d'autonomie fonctionnelle
  • les complications pulmonaires infectieuses, pneumopathies d'inhalation secondaires aux troubles de la déglutition rencontrés dans les démences avancées
  • La communication non verbale sera de plus en plus importante
  • Elle peut se bercer ou répéter sans cesse le même son ou le même mot;
  • La personne devient plus agitée à la fin de l'après-midi et en début de soirée, phénomène auquel on donne souvent le nom d'« agitation vespérale
  • L'incontinence (urinaires ou fécales)
  • Le cerveau ne semble plus être en mesure de dire au corps quoi faire.
  • avoir des troubles majeurs au niveau du rythme de sommeil
  • Les troubles de la mémoire continuent de s'aggraver

Quelques chiffres:

  • 900 000 personnes concernées en France en 2015 dont 30000 âgées de moins de 65 ans.
  • 25 millions de personnes touchées dans le monde
  • A partir de 85 ans, une personne sur 5 est directement concernée par la maladie d'Alzheimer.
  • 5 personnes âgées de plus de 65 ans sur 10 et 15% des personnes de plus de 85 ans sont touchés par la maladie.
  • Selon l'INSEE, 1,3 million de Français, soit une personne de plus de 65 ans sur quatre, pourrait être touchée en 2020
  • Les Femmes sont trois fois plus touchées que les hommes (En partie parce que les œstrogènes jouent un rôle dans le vieillissement cérébral).
  • La maladie d'Alzheimer représente 50 à 80 % des cas de démence.
  • Un malade sur deux à des troubles du comportement alimentaire.
  • 3 à 4 malades sur 10 perdent du poids avant l'apparition des premiers symptômes.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Isabelle COLLEAU

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail