Anxiété sociale, comment s'en sortir ?

Il y a des situations sociales dans lesquelles vous vous sentez mal ou écrasé ? Découvrez les symptômes émotionnels, comportementaux et physiques les plus typiques de ce type d'anxiété.

13 MAI 2022 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Anxiété sociale, comment s'en sortir ?

Il est normal de se sentir nerveux dans certaines situations sociales. Par exemple, le fait d'aller à un rendez-vous ou de faire une présentation peut provoquer cette sensation de papillons dans l'estomac. Mais dans le cas du trouble d'anxiété sociale, également appelé "phobie sociale", les interactions quotidiennes provoquent beaucoup d'anxiété, d'insécurité et d'embarras par crainte d'un examen minutieux ou de l'opinion des autres.

Dans le cas du trouble de l'anxiété sociale, la peur et l'anxiété entraînent un repli sur soi qui bouleverse la vie. Le stress sévère peut affecter vos relations, votre routine quotidienne, votre travail, vos études ou d'autres activités.

Le trouble d'anxiété sociale peut être un problème de santé mentale chronique, mais l'apprentissage de techniques d'adaptation dans le cadre d'une psychothérapie et la prise de médicaments peuvent vous aider à gagner en confiance et à améliorer votre capacité à interagir avec les autres.

Symptômes de l’anxiété sociale

La timidité ou le malaise dans certaines situations ne sont pas nécessairement des signes de trouble de l'anxiété sociale, surtout chez les enfants. Le niveau d'aisance dans les situations sociales varie et dépend des traits de personnalité et des expériences de vie de l'individu. Certaines personnes sont réservées par nature, d'autres sont plus extraverties.

Contrairement à la nervosité quotidienne, le trouble de l'anxiété sociale implique la peur, l'anxiété et l'évitement, qui interfèrent avec la routine quotidienne, le travail, l'école ou d'autres activités. Le trouble de l'anxiété sociale commence généralement au début ou au milieu de l'adolescence, bien qu'il puisse parfois se manifester chez des enfants plus jeunes ou des adultes.

Symptômes émotionnels et comportementaux

Les signes et symptômes du trouble de l'anxiété sociale comprennent la persistance des éléments suivants :

  • Peur des situations où l'on pourrait vous juger
  • Anxiété à l'idée de se sentir gêné ou humilié
  • Peur intense d'interagir ou de parler à des inconnus
  • La peur que les autres remarquent que vous êtes anxieux.
  • La peur d'avoir des symptômes physiques qui pourraient vous mettre mal à l'aise, comme rougir, transpirer, trembler ou avoir la voix qui tremble.
  • Arrêter certaines activités ou parler à certaines personnes par peur d'être gêné.
  • Éviter les situations où vous pourriez être le centre d'attention.
  • Vous êtes anxieux dans les moments qui précèdent une situation ou une activité qui vous effraie.
  • Peur ou anxiété intense lors de situations sociales.
  • Après une situation sociale, analyser votre performance et identifier les failles dans vos interactions
  • S'attendre aux pires conséquences possibles d'une expérience négative dans une situation sociale.

Symptômes physiques

Parfois, des signes et des symptômes physiques peuvent accompagner le trouble de l'anxiété sociale :

  • Rougeur
  • Rythme cardiaque rapide
  • Tremblements
  • Transpiration
  • Maux d'estomac ou nausées
  • Essoufflement
  • Étourdissements ou vertiges
  • Vous avez l'impression que votre esprit est vide
  • Tension musculaire

Éviter les situations sociales courantes

Les expériences courantes et quotidiennes qui peuvent être difficiles à supporter lorsque vous souffrez de troubles de l'anxiété sociale sont les suivantes :

  • Interagir avec des étrangers ou des inconnus
  • Participation à des fêtes ou à des réunions sociales
  • Se rendre au travail ou à l'école
  • Engager la conversation
  • Établir un contact visuel
  • Aller à des rendez-vous
  • Entrer dans une pièce où d'autres personnes sont déjà assises.
  • Retourner des articles dans un magasin
  • Manger devant les autres
  • Utiliser des toilettes publiques

Les symptômes du trouble de l'anxiété sociale peuvent changer avec le temps. Ils peuvent être exacerbés par des exigences ou des situations stressantes. Bien que le fait d'éviter les situations anxiogènes puisse vous faire sentir mieux à court terme, votre anxiété risque de perdurer à long terme si vous ne vous faites pas soigner.

Traitement de l’anxiété sociale

Le traitement dépend de la mesure dans laquelle le trouble de l'anxiété sociale affecte votre capacité à fonctionner dans la vie quotidienne. Le traitement le plus courant du trouble de l'anxiété sociale est la psychothérapie.

La psychothérapie améliore les symptômes chez la plupart des personnes souffrant de troubles de l'anxiété sociale. Au cours de la thérapie, vous apprenez à reconnaître et à modifier les pensées négatives à votre égard et à développer des compétences qui vous aident à prendre confiance en vous dans les situations sociales.

La Thérapie Cognitivo-Comportementale est le type de psychothérapie le plus efficace contre l'anxiété. Elle est tout aussi efficace lorsqu'elle est pratiquée individuellement ou en groupe.

Dans le cadre d'une thérapie cognitivo-comportementale basée sur l'exposition, vous vous préparez progressivement à affronter les situations qui vous effraient le plus. Cela peut améliorer votre capacité à faire face à une situation difficile et vous aider à prendre confiance pour faire face aux situations qui vous rendent anxieux. Vous pouvez également participer à un entraînement aux compétences sociales ou à des jeux de rôle pour mettre en pratique vos compétences sociales et accroître votre aisance et votre confiance dans les interactions avec les autres. Le fait de s'exposer à des situations sociales est particulièrement utile pour remettre en question vos inquiétudes.

Il n'y a aucun moyen de prédire ce qui va provoquer un trouble anxieux chez une personne, mais vous pouvez prendre des mesures pour atténuer l'impact des symptômes si vous êtes anxieux :

  • Demandez de l'aide immédiatement. L'anxiété, comme beaucoup d'autres problèmes de santé mentale, peut être plus difficile à traiter si vous ne cherchez pas de l'aide immédiatement. 
  • Tenez un journal personnel. Tenir un registre de votre vie personnelle peut vous aider, ainsi que votre professionnel de la santé mentale, à identifier ce qui cause votre stress et ce qui semble vous aider à vous sentir mieux.
  • Fixez des priorités dans votre vie. Vous pouvez réduire votre anxiété en gérant bien votre temps et votre énergie. Veillez à consacrer du temps à des activités qui vous plaisent.
  • Évitez de consommer des substances malsaines. La consommation d'alcool et de substances, et même de caféine ou de nicotine, peut provoquer ou aggraver l'anxiété. Si vous avez une dépendance à ces substances, leur abandon peut être source d'anxiété. Si vous n'arrivez pas à arrêter par vous-même, parlez-en à votre prestataire de soins de santé ou trouvez un programme de traitement ou un groupe de soutien qui vous convienne.

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • Barnhill, J. W. (2022, 5 abril). Phobie sociale. Manuels MSD pour le grand public. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-mentaux
  • M. (2021). Mayo Clinic Health Book: 11th Edition. Independently published.
  • Phobie sociale : tout ce qu’il savoir sur l’anxiété sociale. (2012, 26 noviembre). https://www.passeportsante.net/. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur anxiété