Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Avez-vous conscience de votre scénario de vie ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Nous avons souvent l’impression d’agir en liberté, mais le sommes-nous vraiment ?

15 avril 2019 · Lecture : min.
Avez-vous conscience de votre scénario de vie ?

Nous pouvons avoir tendance à reproduire un certain type de comportement, liés à un scénario de vie dont nous avons plus ou moins conscience.

D’après Éric Berne, psychiatre et psychanalyste (1910-1970) fondateur de L’Analyse Transactionnelle qu’il a développé dans les années 1950, un scénario de vie est « un plan de vie élaboré dans l’enfance (entre 0 et 7 ans), renforcée par les parents, justifié par des événements extérieurs, et qui aboutit à une alternative choisie ».

Dès la toute petite enfance ces décisions représentent une stratégie permettant de s’adapter à la perception que nous avons de notre environnement.

Le scénario défini peut être :

  • Gagnant : celui de la personne qui accomplit les buts qu’elle s’est fixé ;
  • Perdant : celui de la personne qui n’arrive pas à mener à bien les buts qu’elle s’est fixé ;
  • Non-gagnant : celui de la personne qui traverse sa vie sans risque et sans véritable objectif.

enf.jpg

La théorie du scénario intègre l'idée que nos schémas de vie adulte sont conditionnés par les expériences de l'enfance qui ont abouti à l’établissement de ce plan avec un début, un milieu et une fin.

Le scénario est stocké dans l’inconscient et s’active en cas de stress ou de résonance émotionnelle avec une situation stressante de l’enfance. Dans ces moments-là nous réagissons à la réalité d’ici et maintenant comme si elle correspondait au monde que nous percevions enfant. Nous pouvons dire alors que nous sommes dans notre scénario mais nous ne sommes pas conscients de rejouer les stratégies de notre enfance.

Ce scénario est bâti avec une matrice de scénario, cette matrice est transmise par les parents dans l’enfance elle contient :

  • Des messages contraignants (directives ou mot d’ordre) ;
  • Des injonctions (interdictions) ;
  • Du programme, qui est la réponse à la question « Comment faire pour répondre à toutes ces injonctions ? ».

L’analyse transactionnelle met en avant que nous sommes ce que nos parents nous ont transmis mais surtout ce que nous en avons fait.

Dans notre scénario, il existe une dimension fondamentale appelée position de vie, c’est-à-dire comment dans mon scénario je me positionne vis-à-vis du monde :

ok.jpg

Le psychologue clinicien Taibi Kahler, à la suite du travail de Eric Berne travailla sur la notion de basculement. Il mit en évidence un ensemble précis de comportements manifestés par les personnes avant de basculer dans le scénario de vie : les drivers ou mini-scénarios.

Ils sont au nombre de 5 :

  • Sois parfait ;
  • Sois fort ;
  • Fais un effort ;
  • Fais plaisir ;
  • Dépêche-toi.

Ils sont la résultante de notre éducation parentale et reflètent le milieu dans lequel nous avons grandi.

Pour exemple lors de l’arrivée dans un nouveau travail, une personne dont le scénario de vie serait « Ne soit pas trop intelligent » avec une une position de vie je suis non OK – l’autre est OK (passivité) et pouvant être activée par un driver fait plaisir qui l’obligera alors de manière inconsciente de ne pas réussir dans ce nouveau poste.

Lorsque son scénario de vie est perdant ou non-gagnant, il est nécessaire avec l’aide d’un professionnel lors d’un travail thérapeutique de prendre conscience de son scénario de vie, et quel le bénéfice secondaire à être activé. Par la suite, il sera possible de le neutraliser et de redéfinir un scénario gagnant et une position de vie je suis OK – L’autre est OK.

Photos : Shutterstock

Écrit par

BONALD Christine

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail