Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Ces conseils que l'on n'aurait jamais dû nous donner

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Les conseils, on en reçoit et on donne mais sont-ils toujours bons ?

18 mai 2015 · Lecture : min.

« Si je peux te donner un conseil », cette petite phrase que l'on a tous entendue ou prononcée peut parfois déclencher des situations cocasses.

Une place prépondérante

Les conseils font partie de notre vie, lorsqu'on est enfant se sont nos parents qui nous conseillent puis en grandissant notre famille, nos amis, nos collègues. Lorsqu'on reçoit un conseil, on peut l'accepter et le suivre ou le refuser, tout est une question d'instinct.

Une chose est sûre, la confiance est un élément clé pour suivre un conseil. On a généralement tendance à suivre plus volontiers les conseils d'une personne en qui l'on a confiance comme les membres de notre famille ou au contraire d'une personne extérieure pour avoir un regard objectif sur la situation.

Les témoignages ci-dessous montrent bien que tous les conseils ne sont pas bons à suivre, alors ne perdez pas de vue la seule voix qui a réellement de l'importance, la vôtre.

"Ne laissez pas le bruit des autres étouffer votre voix intérieure." Steve Jobs

Comment trier les conseils que l'on me donne ?

  • Identifier votre intuition, et non votre pensée : La pensée est l'ensemble de ce que les autres vous ont dit, ce que vous entendez des médias, etc. tandis que votre intuition est cette petite voix en vous qui vous dit ce que vous devriez faire au plus profond de vous ;
  • Identifier et neutraliser les rabat-joie : Il ya deux types de personnes, celles qui souhaitent vous voir évoluer et vous réaliser, et celles qui veulent vous voir rester là ou vous êtes. Ces personnes là ne sont pas forcément mauvaises, elles rejettent leurs propres angoisses ;
  • Suivez les conseils que vous avez demandé aux personnes ayant un comportement que vous admirez. Ces personnes peuvent être de votre famille, ou vos amis, ou encore tout autre personne dont les comportements vous semblent en accord avec le conseil qu’elle vous donne.  

    shutterstock-524133994.jpg

Vos expériences

À l'école

« Un de mes professeurs d'anglais au collège m'avait conseillé de ne pas poursuivre mes études, pour lui, je n'étais pas faite pour ça. Aujourd'hui je suis fière de ne pas l'avoir écouté. » C. en Master 2 en école de commerce

Accepter son corps

« Comme beaucoup d'adolescents, j'avais de l'acné. Une de mes amies m'avait conseillé de mettre du dentifrice sur mes imperfections pour les faire disparaître. Le dentifrice n'a jamais fonctionné mais le temps si ». L.

« Je me fiais beaucoup aux magazines et à leurs conseils. J'avais lu qu'il fallait appliquer un lait hydratant après l'épilation. Ma peau ne m'a jamais autant piquée ! » C.

Maintenant ou jamais

« Quelques jours avant le début des soldes, j'avais repéré la robe de mes rêves. Ma mère m'a conseillée d'attendre les fameuses soldes pour me l'acheter. Je l'ai écoutée et bien entendu la fameuse robe m'a filé sous le nez». Ce jour là, l'expression « maintenant ou jamais a pris tout son sens ». Héloïse

Quitte ou double

« Je suis originaire du Brésil, j'ai quitté mon emploi là-bas car je sentais bien qu'il me manquait quelque chose. J'avais envie de relever de nouveaux défis. Avant de quitter l'entreprise, j'ai eu un entretien avec mon directeur. Je m'attendais à recevoir des conseils et des encouragements de sa part puisqu'il avait déjà vécu à l'étranger. Mais non, il a tout fait pour me décourager en me disant que j'allais le regretter, que ma carrière n'évoluerait jamais et que je ne serai jamais intégrée comme dans mon pays. Je ne l'ai pas écouté et aujourd'hui je ne regrette rien. » Karina

shutterstock-552386869.jpg

Double jeu

« On a souvent l'habitude de dire qu'il faut garder le sourire quoiqu'il arrive. Pourquoi faut-il que l'on fasse comme si tout allait bien alors que ce n'est pas le cas ? Personnellement, je n'écoute pas ce conseil, je préfère pleurer un bon coup et relâcher la pression pour ensuite aller de l'avant. » Pamela

Jouer au docteur

« Je souffre de maux de ventre à répétition, j'ai consulté de nombreux spécialistes. L'un d'eux me conseillait de ne pas modifier mon alimentation. Pour lui, mon régime alimentaire ne pouvait pas avoir d'influence sur ma maladie alors que je me rendais bien compte que consommer certains aliments aggravaient mes symptômes.» Parfois, il faut simplement savoir écouter son corps. Anonyme.

Épouse-moi

« On m'avait conseillé de me marier rapidement avec mon fiancé parce qu'il était beau et surtout « avant qu'il ne change d'avis». Nous avons pris notre temps et nous nous sommes dit oui quand nous nous sentions prêts. » Manuela

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail