Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Ces personnes qui ont peur d'aimer et de s'engager

Entre engagement et besoin de liberté, certaines personnes ont du mal à donner leur coeur et une demande en mariage ne suscite pas toujours autant d'enthousiasme qu'on le souhaiterait.

20 févr. 2015 Couples - Lecture : min.

psychologues

La peur d'aimer est de plus en plus présente dans notre société du fait des divorces qui se multiplient notamment. Et que dire de la demande en mariage qui peut faire resurgir la peur de l'engagement chez son partenaire et renvoyer une image d'un emprisonnement et d'une perte de liberté.

De la peur d'aimer...

Qui n'a jamais entendu de la bouche d'une personne "Je ne me sens pas prêt pour une relation sérieuse" ? Certains refusent la vie de couple malgré le temps passé ensemble. Il est important de comprendre cette peur appellée le transfert de relation.

La peur la plus importante pour ce genre de personne est de perdre quelque chose qu'elle a déjà. Il est important alors de s'intéresser aux fausses barrières de cette personne et de la rassurer sur ce qui la rebute le plus et sur ce qui semble important à ses yeux. Il faut utiliser les bons mots et les arguments pour lui prouver qu'une relation sérieuse n'est pas synonyme d'enfermement.

Il s'avèrerait que les hommes, eux, vivent dans le passé et voient leur future relation à partir des expériences qu'ils ont vécues avec leurs anciens partenaires. Pour prévenir cette peur de l'engagement, la clé du succès réside dans le fait de contourner les barrières du couple par d'autres signaux tels que la séduction, le sourire, le bonheur et la complicité.

Pour celui qui n'a pas peur de l'engagement, le plus troublant et le plus difficile à comprendre reste que ce qu'il ressent est bien réel et que son concubin, malgré sa peur, a aussi des sentiments. Toutefois l'angoisse de voir disparaître sa liberté a été la plus forte. Cette personne s'est alors déjà imaginée liée à quelqu'un, avoir des responsabilités affectives et être privée de sortie avec ses amis tout en devant rester avec vous enfermée.

De plus, parfois notre propre comportement peut être remis en question par le fait de trop aimer. En effet, plus ces personnes sentent notre amour et des marques de tendresse, plus ils auront tendance à fuir, se sentant piègés. Ils voudront alors couper court bien qu'ils aient des sentiments naissants. Et bien que ce type de personne aimerait s'engager, la peur vaincra, aussi soit elle sabotera la relation, soit elle disparaîtra alors que tout allait bien.

À la difficulté à s'engager...

La peur de l'engagement amoureux est une armure de protection à laquelle on peut vite s'habituer. Comment la reconnaître ? Cette personne souffre souvent de son incapacité, elle le reconnaît elle-même et ne peut rien faire ou se le cache en se plongeant dans le travail.

marie.jpg

Qu'on se le dise, il est difficile d'avouer avoir peur de s'engager pour une vie, bien que cette peur soit compréhensible. Certains même, n'avouent jamais cette peur et pensent ne pas avoir de problème à ce sujet. De plus, la réassurance affective obtenue par le mariage joue en défaveur du désir.

Cette tendance à ne pas s'engager a de grande chance de tirer sa source d'une blessure de l'enfance, par un parent absent, démissionnaire ou encore distant. Mais pas seulement, elle peut également provenir de déceptions amoureuses qui ont forgé une image de soi peu flatteuse, on se voit alors comme une personne qui n'a rien à offrir.

Une question réelle également : combien d'enfants dont les parents ont divorcé croient encore au mariage ? Et quand bien même, certains d'entre eux pensent que le mariage est quelque chose de durable et possible, leur réaction dit souvent le contraire. Ces personnes se ferment à la possibilité de vivre pleinement une relation en refusant de s'exposer au risque d'être blessée ou ferment la possiblité de vivre une nouvelle relation. Et oui, comment construire soi-même un couple solide alors que nos propres parents en ont été incapables ? Ces individus cherchent inconsciemment à éviter à tout prix de souffrir de nouveau, vivre une rupture les replongerait dans le passé.

Car qu'on le veuille ou non, nous reproduisons souvent ce que nos parents nous ont appris. Il faut être alors capable de découvrir autre chose et se lancer dans l'inconnu.

Que cache cette résistance à l'engagement ?

Les résistances à l'engagement sont souvent liées à une estime de soi défaillante. Une peur de ne pas être à la hauteur de nos espérances et de l'idéal que l'on s'est construit. La question du mariage fait surgir la question : " Est-ce que je serai suffisament attentif, tendre, aimant... face à la contrainte du quotidien et de la durée ? ".

love.jpg

Or nous ne devrions pas le voir de cette façon, mais plutôt comme un engagement envers soi, l'occasion de se réassurer sur sa propre valeur grâce à notre moitié qui nous a élu comme l'unique. Aimer dans la durée entre en confrontation avec nos propres limites. Un exercice que certains n'ont pas envie de tenter.

Comment faire pour remédier à cela ?

Il faut se fixer des objectifs progressifs, en prenant position dans des situations que vous auriez évitées auparavant que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle. De jour en jour, décidez de prendre des engagements, mais ne réfléchissez pas trop, la réussite est dans l'action.

Et s'il est fort probable que la peur vienne à vous paralyser, essayez d'obtenir de l'aide afin de vous améliorer tout de même au fur et à mesure.

Il est important de déterminer et de changer les croyances conscientes et inconscientes qui nous nourrissent pour les vaincre. Il faut effectuer un lâcher-prise et vivre un détachement par rapport à ces croyances, s'en libérer, pour acquérir de nouvelles programmations bénéfiques.

Photos : Pixabay / Unsplash

13 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

Commentaires (33)


Chargement en cours



À lire aussi