Comment pratiquer l’écoute et la communication bienveillante ?

La communication relationnelle n'est simple pour personne. L'on projette souvent sur autrui nos difficultés, souffrances, envies, désirs, mécontentements, jugements...

12 AOÛT 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Comment pratiquer l’écoute et la communication bienveillante ?

Coaching de vie

La communication Relationnelle n'est simple pour personne. L'on projette souvent sur autrui nos difficultés, souffrances, envies, désirs, mécontentements, jugements... Parfois jusqu'à écraser une personne, détruire un couple, une famille, un groupe et au final, surtout soi-même.

La bienveillance et la paix intérieure sont à mon sens, des clefs éclairantes. Elles permettent de mieux discerner la vérité (garder la tête froide, prendre du recul), ce qui est juste, accepter ou dénoncer ce qui doit l'être, se réconcilier si possible ou s'écarter si besoin, et repartir sereinement. Ainsi de chutes en relèvements, d'erreurs en réussites, l'on apprend à accomplir notre vie non sans les autres ou à leurs détriments, mais avec eux.

La communication bienveillante nous aide à comprendre nos faiblesses et donc à être plus patient avec celles d'autrui. Notre bonheur, consciemment ou inconsciemment, ne se fait pas sans elle...

En communication relationnelle, se connaître soi-même et comprendre que notre interlocuteur est "tout autre", est essentiel.

Nous sommes psychologiquement complexes et humainement précieux/ important ; notre interlocuteur l'est aussi : ni moins, ni plus !

1. Les moyens-clefs d'une bonne écoute-compréhension sont :

Le feedback : reformuler ce qui a été compris d'une discussion pour être bien certain de le comprendre avant de donner son avis, chercher à comprendre ce qui a été vécu-ressenti avant de juger.

L'écoute empathique : Accueillir, ne pas couper la parole, regarder, être attentif, patienter/prendre son temps, sincérité et bienveillance...tout en gardant une distance permettant le discernement.

Exercice : prenez tour à tour le rôle d'écoutant et d'écouté. Racontez-vous une tranche de vie de votre enfance (ou autre) et entrainez-vous à vivre "les moyens-clefs" / Si vous ne pouvez trouver un partenaire pour l'exercice, entraînez vous dans votre journée à reformuler pour mieux comprendre, discerner et pratiquer l'écoute empathique.

2. Autres points clefs afin de mieux communiquer :

  • Le questionnement ou en Coaching : les questions de clarification. Le but n'est pas l'interrogatoire ou le conseil, mais aider la personne accompagnée à se dire, à clarifier ses propos et ainsi déposer sa souffrance, trouver une solution qui vient d'elle-même.
  • La reformulation : reformuler ce qui a été compris d'une discussion pour être bien certain de le comprendre avant de donner son avis, chercher à comprendre ce qui a été vécu-ressenti SANS juger. Comme pour le questionnement, la reformulation aide la personne écoutée à clarifier son propos.
  • Savoir-faire silence, accueillir le temps de l'autre, les besoins de réflexion de la personne qui se confie.
  • Adapter notre vocabulaire à la personne que l'on écoute (attention au langage technique).

Exercice : Poursuivez l'exercice précédent en y ajoutant les clefs précédentes !

3. Comment faire une critique sans envenimer les choses ?

  • Tout d'abord, maitrise de soi : Éviter "le TU qui Tue !" L'accusation déplace la conversation dans le conflit !
  • Décrire la situation qui pose problème, brièvement, objectivement et précisément ; comme si, en prenant de la distance, vous dériviez une scène de crime !
  • Exprimez vos émotions face à cette situation ; cela a pour effet de déplacer le conflit dans la compréhension. Vous incitez ainsi l'autre à dire aussi ce qu'il ressent : on s'éloigne de l'accusation.
  • Proposez une solution sans imposer : « serait-il possible que… ? Nous pourrions … ? Que penserais tu de… ? Cela me ferait plaisir que… ? etc.
  • Finir par montrer les conséquences positives de l'action, l'attitude (etc) proposée

Exercice : Malheureusement un conflit arrive souvent trop vite... A l'occasion, saisissez l'opportunité de faire d'une difficulté une occasion de changer votre communication de manière constructive ! Vous n'en serez que plus fier et apaisé...

Bonne journée !

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Didier MAGNE

Voir profil

Bibliographie

  • Didier Magne, conseiller relationnel et coach, Coaching: L’écoute et la communication bienveillante 1 : https://www.1airdevie.fr/ecoute-et-communication-bienveillante
  • L'écoute et la communication bienveillante 2 (6 attitudes d'écoute qui peuvent révolutionner votre rapport aux autres), Didier Magne : https://www.1airdevie.fr/ecoute-et-communication-bienveillante-2

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur aptitudes sociales