Comment différencier le trouble panique, l'anxiété et la phobie ?

Savoir reconnaître la différence entre les trois est essentiel pour rechercher une aide adéquate, apprendre à les contrôler et améliorer sa qualité de vie.

25 MAI 2020 · Lecture : min.
Comment différencier le trouble panique, l'anxiété et la phobie ?

L'attaque de panique, l'anxiété et la phobie sont des troubles psychologiques de plus en plus fréquents et bien qu'ils présentent des symptômes semblables, il existe des différences entre eux. Savoir les reconnaître est essentiel pour les contrôler et ainsi améliorer sa qualité de vie. Dans cet article, nous vous expliquerons comment les trois se manifestent et quelles sont les principales différences entre eux.

Qu'est-ce que le trouble panique ?

La panique est un trouble anxieux dans lequel la personne a un sentiment de mort imminente. Lors d'une crise de panique, l'individu présente des sensations physiques très désagréables qui conduisent à un manque de contrôle désespérant. Les principaux symptômes sont :

  • Palpitations
  • Transpiration
  • Tremblements
  • Essoufflement
  • Douleur thoracique
  • Vertiges
  • Sentiment de malaise
  • Nausées
  • Douleur musculaire
  • Dépersonnalisation (la personne sent qu'elle s'observe, comme si elle était en dehors de son propre corps)
  • Picotements au visage, aux mains ou aux pieds
  • Frissons

Une attaque de panique commence souvent sans raison apparente et de manière inattendue, et peut même survenir lorsque vous dormez. Bien que la peur soit vraie et terrifiante, il n'y a pas de réel danger. En d'autres termes, la personne ne meurt pas ou n'a pas de crise cardiaque.

Le point maximum de la crise est atteint en quelques minutes, mais lorsqu'elle passe, l'individu se sent épuisé et exténué pendant plusieurs heures. De plus, après l'attaque, la personne a peur qu'il y ait une répétition, car beaucoup décrivent ce moment comme la pire expérience de leur vie. Ainsi, ceux qui en souffrent présentent des changements de comportement significatifs et évitent certaines situations de peur d'avoir une nouvelle crise.

Selon diverses études, trois personnes sur 100 peuvent souffrir d'au moins une crise de panique tout au long de leur vie. Le problème est plus fréquent chez les femmes et commence généralement entre 25 et 35 ans.

Qu'est-ce que l'anxiété pathologique ?

L'anxiété est une réponse naturelle du corps au stress dans laquelle nous ressentons une peur et / ou une appréhension liées à ce qui va arriver. Un entretien d'embauche, avoir à parler en public, le premier rendez-vous avec quelqu'un dont nous sommes amoureux sont des situations qui génèrent de l'anxiété chez la plupart des gens. Ce type d'anxiété, connu sous le nom d'anxiété adaptative, est normal et bénéfique. C'est quelque chose d'instinctif qui est généralement lié à de nouvelles situations et dans le fond, nous sert à nous éloigner du danger et à préserver notre intégrité.

Cependant, pour de nombreuses personnes, l'anxiété ne disparaît pas avec le temps, elle s'aggrave même. Dans ces cas d'anxiété pathologique, la personne peut présenter des symptômes physiques similaires à ceux d'une crise de panique, tels que douleurs thoraciques, tachycardie, tremblements, essoufflement, entre autres. Cependant, ce sont deux troubles psychologiques différents. L'anxiété pathologique est persistante tandis que les crises de panique ont une durée fixe. Elles vont et viennent.

Qu'est-ce que la phobie ?

La phobie est un type de trouble anxieux dans lequel la personne ressent une peur extrême et irrationnelle d'une situation, d'un objet ou d'un animal. Quiconque a une phobie fait souvent tout pour éviter ce qu'il considère comme dangereux. Par exemple, si vous êtes terrifié à l'idée d'entrer dans un ascenseur, vous choisirez sûrement d'utiliser les escaliers.

Les types de réactions les plus courantes observées chez une personne atteinte de phobie sont :

  • Anxiété et peur intense lorsqu'elles sont exposées à ce qui cause la phobie
  • Sentiment d'impuissance de ne pas pouvoir contrôler cette peur
  • Reconnaître que la peur est irrationnelle et exagérée, mais incapable de la surmonter
  • Réactions physiques telles que tachycardie, essoufflement, transpiration, évanouissement

Comme vous pouvez le voir, les phobies ont des symptômes très similaires aux attaques de panique, mais ce sont des troubles différents. Alors que dans les phobies il y a une peur spécifique qui déclenche le problème, dans la panique il n'y a pas de cause apparente et la crise peut être déclenchée dans n'importe quelle situation.

L'importance de chercher de l'aide psychologique

L'anxiété, les phobies et les attaques de panique sont des troubles invalidants. De plus, dans la plupart des cas on peut les contrôler que s'il y a le soutien d'un psychologue. Par conséquent, si vous souffrez de l'un de ces troubles, n'hésitez pas à demander un soutien psychologique. Un professionnel qualifié saura quelle est la meilleure façon de traiter le problème et vous aidera à retrouver une meilleure qualité de vie.
 

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur anxiété