Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Comment reprendre confiance en soi après une dépression ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

À la suite d'une dépression, retrouver la confiance en soi perdue n'est pas toujours facile. Voici nos conseils pour prendre soin de vous et retrouver confiance en vous !

7 déc. 2018 · Lecture : min.
Comment reprendre confiance en soi après une dépression ?

Une dépression est un moment très complexe dans la vie d'une personne. Elle peut arriver à tous, à tout moment, sans prévenir. S'en sortir sans aide est très difficile, et une fois qu'on a pu la surmonter, reprendre confiance en soi, s'aimer de nouveau et aimer la vie est une nouvelle épreuve. 

Contrairement aux idées reçues, la dépression n'est pas juste un coup de cafard : on ne le répètera jamais assez, une personne dépressive ne broie pas du noir dans son lit pendant plusieurs jours avant de décider un matin qu'elle peut aller mieux. La dépression est une maladie, une vraie maladie psychique très complexe et qui nécessite une prise en charge adaptée pour assurer une guérison durable. 

Un travail sur soi mené par un(e) professionnel(le), parfois complété par une prise médicamenteuse, est la meilleure solution pour vaincre la dépression. Mais tout au long du chemin de guérison, reprendre confiance en soi peut être très difficile. 

Vous n'êtes pas votre dépression

La dépression est une maladie, mais une maladie ne décrit pas la personne qui en souffre. Il est important de comprendre que souffrir de dépression ne permet pas de définir une personne : nous sommes tous bien plus que la somme de nos troubles ou maladies. Prendre conscience que la maladie n'est pas soi permet de comprendre qu'on est en dissonnance avec soi-même, et qu'une prise en charge adaptée peut aider à retrouver l'harmonie qui nous fait défaut. 

Reprendre confiance en soi commence par reprendre le contrôle

Trop souvent, nous vivons selon des "il faut", faisant passer la raison avant le coeur, comme si nous ne décidions pas nous-même de notre vie. Et cette sensation d'avoir une instance supérieure qui contrôle tout dans notre vie nous porte fortement préjudice, nous empêchant de faire ce qui nous plaît réellement et masquant nos motivations réelles pour agir. 

Nous devons apprendre à assumer nos envies et nos besoins, et prendre la responsabilité de choisir pour nous. 

pai.jpg

Nous nous mettons souvent une pression gigantesque sur les épaules en essayant de tout contrôler et d'atteindre la perfection dans tous les domaines de notre vie : sur notre corps, en couple, en famille... Nous devons comprendre que la perfection n'existe pas et qu'en essayant de tendre vers un but inatteignable, nous nous infligeons un stress énorme et non nécessaire. Or, ce stress finira par avoir un impact physique et moral pouvant se traduire par de l'anxiété et des troubles dépressifs. 

Apprenez à reconnaître ces symptômes et à comprendre qu'il ne font pas partie de vous. Avec l'aide d'un psychologue, identifiez les blocages qui vous empêchent de vous épanouir et dépassez-les. 

S'accepter pour reprendre le contrôle

Connaissez-vous les prophéties autoréalisatrices ? Il s'agit d'un biais de notre esprit qui se concentre sur ce que nous voulons voir. Ainsi, si vous cassez un verre dès le matin et que vous pensez "je sens qu'il ne va m'arriver que des problèmes aujourd'hui", vous vous focaliserez uniquement sur les points négatifs de la journée. 

Il en va de même avec notre histoire : nous avons tendance à nous focaliser sur nos points faibles et nos échecs, plutôt que de valoriser nos réussites et nos qualités. Et pour ne plus tomber dans ce cercle de négativité, il est possible de reprogrammer son cerveau ! 

Pour apprendre à ne plus ruminer vos défauts ou des situations problématiques du passé, nous vous conseillons de faire une liste de chaque victoire ou situation positive vécue dans la journée, aussi infime soit-elle. Voici quelques exemples : 

  • Réussir à faire une tâche administrative que l'on remettait toujours à plus tard
  • Avoir rangé son logement
  • Avoir reçu un compliment pour son travail
  • Avoir fait entendre son point de vue lors d'une prise de décision

Aimer son image peut aussi être complexe après une dépression. Pour cela, il existe un exercice utilisé en thérapie brève qui peut fortement vous aider : plutôt que de fermer les yeux et d'éviter de regarder ce que vous n'aimez pas chez vous (ce peut être dans votre physique ou votre personnalité), soyez attentif à cette partie de vous, regardez-la en détail tous les jours. 

Moi d'abord

Reprendre confiance en soi passe aussi par le fait de se placer avant les autres. Trop souvent, sans nous en rendre compte, nous agissons dans le but que les autres nous apprécient ou qui correspondent à ce que la société attend de nous. Ainsi, il peut arriver que sous nos "je ne suis pas capable d'y arriver" se cachent en réalité des "je n'ai pas envie de le faire" que nous devons mettre au jour pour comprendre nos motivations réelles. 

futur.jpg

Parfois, nous adapter au contexte extérieur nous demande un trop gros effort, tellement gros que nous risquons de nous perdre à vouloir le faire. Lâcher prise est plus facile à dire qu'à faire, mais c'est quelque chose qui peut réellement aider à reprendre confiance en soi : en laissant derrière soi les attentes des autres et de la société, qui finissent par teinter nos actions, nous vivons enfin pour nous-mêmes, selon nos besoins et envies personnels. 

Être fidèle à soi-même

Un travail sur soi est bénéfique pour surmonter la dépression, car il vous permettra de découvrir qui vous êtes vraiment et de prendre des décisions en conséquence, pour être fidèle à vous-même et ne plus vous trahir sans le savoir. 

Apprendre à s'écouter, à se connaître n'est pas facile, mais c'est une étape nécessaire dans la guérison de la dépression. 

Se sécuriser à l'intérieur

Pour reprendre confiance en soi, il est important de réaliser des activités ayant pour but de vous structurer, de vous solidifier à l'intérieur. Le sport, qui libère énormément d'endorphines (hormone du bien-être) est une excellente solution, mais vous pouvez aussi réaliser des activités de conscience corporelle, telles que du yoga, du tai-chi, de la méditation pleine conscience... Ces activités seront un excellent complément à un suivi psychologique. 

Photos : Shutterstock

Pour en savoir plus sur la confiance en soi après une dépression, découvrez ce qu'en disent les psychologues

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Youss

    Merci pour toutes les informations concernant la dépression