Courage, discipline et sagesse, certainement les ingrédients du bonheur !

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Comprendre ce qui nous rend malheureux, ce qui cause de la souffrance. Et si nous adoptions d’autres comportements pour être heureux.

25 févr. 2019 · Lecture : min.
Courage, discipline et sagesse, certainement les ingrédients du bonheur !

La souffrance

La perte, le deuil, les ruptures diverses et variées sont souvent vécus d’une manière insupportable pour une grande majorité de personnes. Ce phénomène est dû à cette difficulté à s’attacher à la permanence des choses. Chaque chose que nous perdons a un retentissement émotionnel si important que nous tombons très vite dans la souffrance et les causes sont nombreuses, des plus petites aux plus importantes.

Rappelez-vous que rien n’est permanent dans la vie, même pas nous !

Il est important d’accepter cette perte, cela ne veut pas dire de ne pas ressentir de la tristesse ou toutes autres émotions, mais d’accepter que cette chose n’est plus là où cette personne qui disparaît de notre vie.

Il y a des écritures bouddhistes qui parlent très bien du sujet et qui amènent vers l’éveil c’est-à-dire la délivrance de la souffrance dans une forme d’acceptation de l’impermanence des choses. Pas simple à comprendre vous me direz.

Le courage

Ce terme est très commun et pourtant dans le fond il n’est pas toujours intégré par certaines personnes.

Combien baisse les bras dès le moindre obstacle, en se disant que c’est trop dur, trop compliqué, qu’ils n’ont pas de chance dans la vie, pas eu les bons parents, la bonne école,  les bons professeurs, le bon mari ou femme, le bon patron, etc.

shutterstock-1016383906.jpg

Avoir du courage permet de se prendre en main à tout âge en se disant, que puis-je faire aujourd’hui pour être un tant soit peu proche de qui je suis vraiment ? Mais qui se pose vraiment cette question, sans se laisser embarquer par tous les problèmes de la vie quotidienne et les informations du monde diffusées par les médias chaque jour qui sape le moral…

Le courage est de ne pas se comparer sans cesse à celui qui est meilleur que vous. Dans la vie vous serez à tour de rôle le maître de quelqu’un et l’élève de l’autre, donc arrêtez de vous dévaloriser et mettez-vous au travail pour devenir celui que vous voulez devenir.

Le courage c’est d’aller vers son objectif qui vous amène vers votre réalisation personnelle, pas forcément vers la richesse, car pour moi la vraie richesse est de s’accomplir dans ce que l’on souhaite être vraiment.

La discipline

Ce terme est très commun également mais combien le sont vraiment disciplinés.

Tant qu’on n’est pas capable d’intégrer ce mot intrinsèquement, on aura du mal à se centrer sur nos priorités, et on se laissera rapidement manipuler par tout ce qui nous entoure.

La discipline permet de se réajuster à ce qui important pour nous. Combien de personnes prennent de bonnes décisions chaque début d’année et sont incapables de faire le moindre effort pour aller jusqu’au bout.

Réfléchissez sur ce qui vous rattrape :

  • Manque de motivation ?
  • Objectifs qu’on s’impose trop importants à atteindre ?
  • Pas envie de faire d’effort, de se discipliner ?
  • Quel est le problème ?

Vous l’aurez déjà compris, si on manque de courage et de discipline, vous risquez d’être souvent déçu de vous-même. Ce manque d’implication réveillera de la colère, de la frustration, et vous fera courir toujours après quelque chose qui est à l’extérieur de vous et comme vous ne l’obtiendrez pas toujours, vous serez malheureux.

shutterstock-284416934.jpg

L’impermanence des choses

Comprendre  l’impermanence des choses permet de se détacher de la souffrance.

Ce n’est pas simple, c’est un travail quotidien, parfois toute une vie mais qui mène à la libération de la souffrance.

Exemple, vous venez de perdre une personne chère, vous êtes triste, malheureux, c’est légitime, mais n’entretenez pas cette tristesse, acceptez que les choses ne sont plus comme avant.

Et cela est valable pour toutes les séparations, ruptures familiales, amicales,… Accepterque les choses soient ainsi si vous ne pouvez pas les changer.

La sagesse

La sagesse s’apprend avec le lâcher-prise, c’est calmer la rage, tenter d’accepter ce que l’on ne peut changer et apprendre à s’en détacher. Parfois les choses qu’on ne peut changer finissent par nouschanger. Vous pouvez transformer votre vie à travers les épreuves et devenir plus sage.

Il existe bon nombre de citations de sagesse qu’il est important d’intégrer pour retrouver une forme de liberté et de sérénité (liste non exhaustive).

La liberté d’esprit, c’est avoir la sérénité d’accepter les choses qu’on ne peut changer, avoir le courage de changer les choses qu’on peut et avoir la sagesse d’en connaître la différence.

La patience d'accepter calmement que les choses arrivent dans un ordre différent de celui qu'on espérait.

Ce qui vous est destiné, trouvera le moyen de vous rejoindre.

Si vous transformez vos erreurs en leçons et vos peurs en courage, alors tout est réalisable !

Photos : Shutterstock

Écrit par

Nathalie FOLLMANN

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Eglantine

    Excellent article, très juste et tout ce que j'ai retenu en thérapie. Merci pour cet article.