Crise existentielle : comment s'en sortir ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Quand la vie n'a plus d'attrait et que vous n'avez plus d'objectifs : sortir de la crise existentielle.

30 oct. 2018 · Lecture : min.
Crise existentielle : comment s'en sortir ?

Une crise existentielle peut être vécue par n'importe qui, à n'importe quel âge, et peu importe la situation socio-économique. Même en ayant tout ce que la civilisation occidentale considère comme des objectifs de vie, comme richesses, amour et connaissance, la crise existentielle peut survenir, et elle est implacable. 

Quand les schémas mentaux qui l'ont portés jusque là ne servent plus, la personne qui souffre d'une crise existentielle a la sensation qu'elle ne sait pas quel chemin elle doit suivre dans la vie, et ne parvient pas à visualiser les objectifs nécessaires à l'autoréalisation personnelle

C'est une situation épuisante mentalement et pouvant provoquer des troubles psychologiques si la elle n'est pas résolue correctement. Au contraire, si l'individu réussit à dépasser cette étape de vie, il se rend compte qu'il a grandi en tant qu'être humain, qu'il est plus fort et mieux préparé pour affronter les difficultés qui peuvent se présenter chaque jour. 

Crise existentielle : quels sont les symptômes ? 

Une crise existentielle se manifeste par un sentiment intense de mal-être psychologique : ce mal-être naît des doutes de la personne, qui commence à questionner les raisons de sa propre existence. La crise exisentielle s'approche d'une crise identitaire, car tout ce que nous pensions être sous contrôle ne l'est soudainement plus. Notre vision de la vie devient caduque, et on commence à se poser plein de questions comme : "qu'est-ce que je fais là?", "quel est le sens de ma vie?", souvent des questions qui avaient une réponse claire peu de temps auparavant. 

La charge émotionnelle d'une crise exisentielle est très forte, car on est sans cesse en train de réfléchir sur soi et que l'on ne peut plus compter sur des ressources qui nous avaient servies jusque là.  

gto.jpg

Quand on sent que les ressources pour sortir de ce vide existentiel ne sont plus suffisantes, on commence à ressentir du stress, de l'anxiété, et on peut même souffrir de troubles du sommeil. Retrouver la paix intérieure passe par la recherche d'une solution, d'un nouveau chemin à suivre qui donnera un sens à notre vie et nous permettra de retrouver notre identité propre. 

Quelles sont les conséquences de la crise existentielle ? 

Nous vivons tous et toutes les crises existentielles de façon différente. Pour certain(e)s, elles dureront quelques semaines ; pour d'autres, des mois ou des années. Lorsque la personne qui souffre d'une crise existentielle développe une image négative d'elle-même, de son futur et du monde, quand elle a un manque d'estime de soi ou de confiance en ses propres ressources, elle va alors se sentir impuissante et en détresse. Entrer dans une spirale négative où on pense que l'on n'a pas les ressources suffisantes pour aller au-delà de cette crise est un risque de développer une dépression grave, voire d'aller jusqu'au suicide. D'ailleurs, il est recommandé aux personnes qui souffrent de crise existentielle de longue durée de faire appel à un(e) professionnel(le) de la psychologie.

Cependant, réussir à dépasser la crise existentielle en réalisant un changement dans sa vie est une opportunité pour se réinventer et se lancer de nouveaux objectifs. Quand la crise existentielle a pu être résolue de façon satisfaisante, la personne sent qu'elle a réussi à se reconnecter avec elle-même. En ayant modifié sa façon de penser et changé ses habitudes dysfonctionnelles pour d'autres plus adaptées, elle peut ainsi retrouver le bien-être. 

loli.jpg

Comment dépasser la crise existentielle ? 

Il n'existe pas une recette magique pour sortir de la crise existentielle, car il existe autant de situations de crise que de personnes. Ce qui est certain, c'est qu'il faut apprendre à se réinventer, avoir de nouveaux objectifs et oser sortir de sa zone de confort pour redonner un sens à sa vie. 

Le chemin à suivre est celui de la découverte de soi, qui demande de la volonté et de la curiosité. Sortir d'une crise existentielle signifie changer sa vision du monde et les schémas de pensées et de comportements inadaptés. Un(e) psychologue est un excellent guide dans cette situation, qui ne vous donnera pas de réponse toute faite pour dépasser la crise mais vous aidera à découvrir par vous-même le chemin à suivre. 

Un(e) psychologue peut aussi vous aider à avoir une vision plus objective de la situation, à restructurer vos attentes et à avoir des objectifs de vie plus proches de la réalité. Il ou elle peut vous apporter des outils d'acceptation de soi et d'apprentissage de la gestion émotionnelle. Enfin, il ou elle peut vous aider à développer des stratégies d'affrontement plus efficaces et adaptées pour dépasser la crise et reprendre le pouvoir au quotidien. 

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 5
  • Existence

    Je vis cela au quotidien tout me paraît bizarre et vide de sens y compris moi même

  • Johnson N'sanda

    Bonjour, Je voudrais savoir comment peut-on lutter contre la crise existentielle?

  • Alexa

    Bonjour steger, Je pense que tu devrais trouver un/une bonne psychologue ou encore te trouver des ami(e)s ce qui serait vraiment agréable. Tu pourrais sortir de temps en temps dans des parcs pour te promener ou dans des lieux publics pour trouver quelques personnes. J'espère que tu l'iras ce message en tout cas bon courage et si tu as besoin de parler n'hésite pas ;-)

  • Steger

    j'ai besoin d'aide , 52 ans, problèmes de santé, sans emploi, sans aucun revenus, je survis avec quelques économies, seule et malheureuse dans mon couple, je n'ai personne vers qui me tourner, plus de famille, pas d'amis et un médecin traitant qui prend tout par dessus la jambe, je me sens totalement abandonnée. Je me demande quel est mon rôle sur terre et j'en arrive a souhaiter de partir rejoindre mes chers défunts dans mon sommeil.J'avais des passions , j'ai tout laissé tomber, je n'ai plus goût à rien, qu'a dormir pour oublier mes soucis, mon existence absurde! Ce message est une bouteille à la mer, sans certitude d'obtenir un jour une réponse,mais au moins j'aurai essayé.

  • Eglantine

    C'est tellement vrai ce qui est dit.