Débrancher sa machine à pensées

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Peut-on calmer son mental ? Oui, en le banissant de ses toxicités et en améliorant le corps dans son ensemble !

9 JUIL. 2019 · Dernière modification: 25 OCT. 2019 · Lecture : min.
Débrancher sa machine à pensées

Des pensées vous viennent à longueur de journée et vous vous sentez épuisé.es par celles-ci ? Vous êtes de ceux/celles qui sont focalisé.es sur une idée insistante ou des tas de pensées ? Que vous soyez face à des pensées obsédantes, des ruminations incessantes sur ce que vous auriez dû faire, que vous ayez des peurs, que vous soyez confronté à une situation de crise, que vous vous perdez en anticipations anxieuses à propos de projets, ou bien que vous deviez faire face à des douleurs de votre corps, des solutions existent.

Vous faites tout simplement partis de ceux dont la machine à pensées tourne à plein régime. Face à ce mental toxique ingérable, vous devez reprendre le contrôle de votre vie et apaiser votre mental épuisé.

Faire la paix avec son corps

Pour trouver un équilibre, il faut trouver l'harmonie entre son corps intérieur et son corps extérieur. Le corps intérieur, c'est celui que nous freinons en contenant nos émotions, en ne les exprimant ou en ne les montrant pas, afin de ne pas sortir de ses propres limites. Nous avons souvent du mal à la maitriser, à la comprendre, on rumine alors des paroles, des phrases qui ont une emprise sur notre mental.

Notre corps extérieur est celui qui est visible, c'est notre apparence, notre image. On pratique du sport pour l'entretenir, c'est aussi un moyen de s'équilibrer, de se calmer. Durant le sport, nous pratiquons des gestes mécaniques, il y a une absence réelle de conscience du corps, c'est simplement pour évacuer le stress. Si nous pensons maitriser notre corps à ce stade, il nous contrôle et agit malgré nous. 

L'équilibre entre le corps et le mental

Pour trouver son équilibre, il faut d'abord réapprendre le corps dans sa globalité via quelques exercices :

  • écouter son corps : apprenez à laisser sortir les émotions, les tensions cachées pour ne pas qu'elles symptomatisent ;
  • Toucher son corps : le massage est le meilleur des moyens, massez, faites-vous masser et faites des câlins à vos proches ;
  • Surveiller sa posture : fermez vos yeux et prenez conscience de toutes les parties de votre corps les unes après les autres. Le mental va alors se vider de toute son agitation pour mettre toute son énergie sur la concentration du corps. Vous aurez alors une meilleure stabilité mentale, une plus grande présence et une meilleure connaissance de vous ;
  • Apaiser son mental : pratiquez la marche consciente afin de vous recentrer et de développer les sens ;
  • Parler avec conscience : augmentez la précision du débit de paroles afin d'améliorer votre stabilité et votre confiance en soi ;
  • Faire des gestes précis : entraînez-vous à bouger les yeux fermés, à vous habiller les yeux fermés et à utiliser votre autre main. Cela permet un approfondissement de vos sens et une meilleure maîtrise de soi.

Apaiser une idée, une pensée obsédante

Pour débrancher votre machine à pensées, il n'y a pas de secret magique, il faut être à travers le corps. Un exercice tout simple et qui fonctionne sans avoir de technique : vous pouvez utiliser votre souffle quand une pensée négative arrive à vous, faites alors une expulsion violente d'air, et refaites-le autant de fois que vous le souhaitez. Cela vous permet de vous libérer de votre stress. Si vous faites ça pendant 5 minutes, cela vous permettra de calmer votre mental, et de stopper vos ruminations.

Pour aller plus loin, informez-vous sur la pratique du yoga ou les cours de relaxation. L'idée ici est réellement de se recentrer sur son corps pour vous aider à être en harmonie avec vous-même au quotidien et de débrancher facilement votre machine à pensées quand elle s'emballe grâce à des exercices corporels et des techniques.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
3 Commentaires
  • Akanmusan

    La meilleure solution est de prendre des cours de danse. Utiliser son corps extérieur en toute conscience , travail conscient la posture et de chaque mouvement en laissant parler le corps intérieur puisqu’on s’exprime au delà de cette conscience. Sans la Danse, je pense que je n’aurait pas résisté à un mental sur productif !

  • Eglantine

    Merci pour cet article qui vient à point.

  • Muriel

    Merci beaucoup pour cet article

derniers articles sur anxiété