Dis-moi ce que tu penses des autres et je te dirai qui tu es

Notre façon de voir les autres révèle certains traits de notre personnalité et de la façon dont nous nous voyons les choses au quotidien. Acceptez-vous le défi de changer vos pensées ?

22 SEPT. 2017 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Dis-moi ce que tu penses des autres et je te dirai qui tu es

D'après une étude pour le Journal of Personality and Social Psychology, les personnes qui décrivent les autres de façon positive comme étant honnêtes, agréables et stables sont ceux qui se sentent le plus satisfaits de leur vie. Au contraire, ceux qui ont des opinions négatives de leurs pairs sont souvent plutôt insociables, exigeants, narcissiques et désagréables.

La pensée négative, un frein social ?

Cette étude démontre que toute personne qui qualifie les autres positivement souffre beaucoup moins de dépression et de troubles de l'anxiété. Et à l'inverse, les personnes qui sont trop critiques envers les autres sont plus sujettes aux troubles de la personnalité, aux troubles paranoïaques et ont du mal à s'intégrer. On retrouve dans les troubles de la personnalité paranoïaque un trait commun de méfiance et de suspicion envers les autres. En effet, la personne perçoit davantage de malveillance de la part des autres. Ceci implique que les personnes atteintes de ce trouble interprètent tous les messages des autres qu'ils soient neutres ou positifs comme une provocation, une moquerie, un mépris, etc. En cas de doute sur l'intention de l'autre, un paranoïa choisira l'option la plus défavorable c'est-à-dire une attaque directe de l'autre vers lui.

Laissant de côté les troubles de la personnalité, il y a toujours quelqu'un qui critique tout et tout le monde. Dans chacun de nos environnements, on retrouve souvent quelqu'un qui pense que le monde est plein de mauvaises personnes. Selon cette étude, qu'il soit juste ou non, cette pensée ne contribue probablement pas précisément à son bonheur.

"Nous ne voyons pas le monde tel qu'il est mais tel que nous sommes" Emmanuel Kant

shutterstock-556500085.jpg

Notre intérieur reflété dans le miroir

L'extérieur agit comme un miroir pour notre esprit car nous y voyons différentes qualités ou aspects chez les autres que nous retrouvons en nous. Lorsque nous observons quelque chose que nous n'aimons pas de quelqu'un et nous éprouvons un rejet, ce sentiment est dû à l'effet miroir car cet aspect peut être l'un des traits de notre personnalité. Le rejet est alors le reflet du rejet que nous ressentons en nous-même.

Par ailleurs, il est possible que notre inconscient, aidé par notre projection, nous fait penser que le défaut n'existe que chez cette autre personne. La projection psychologique est un mécanisme de défense par lequel une personne attribue ses sentiments, pensées ou impulsions propres à d'autres en les niant car perçus comme inacceptable pour soi-même. Nous utilisons ce mécanisme dans des situations de conflit émotionnel ou lorsque nous nous sentons menacés à l'intérieur ou à l'extérieur. Par conséquent, pour réduire notre gêne interne, nous concentrons toutes ces qualités vers l'extérieur, en les attribuant à d'autres car nous ne les acceptons pas. De cette façon, notre esprit nous donne l'impression de réussir à maintenir ces contenus menaçants à l'extérieur et à se battre dans le monde réel contre eux.

shutterstock-701479324.jpg

Une partie de ce qui nous dérange chez les autres n'est qu'une projection de nous-même !

En conclusion, notre monde intérieur a un impact direct ce que nous ressentons, il nous dépeint un monde extérieur selon nos propres caractéristiques. Ainsi, si nous nous sentons très heureux, nous regardons le monde autour de nous avec optimisme et joie. Car au quotidien, il est important de se rappeler que tout ce que nous pensons est directement lié à ce que nous ressentons et disons. Tout ceci se transforme dans notre quotidien en action ! Maîtres de nos pensées, nous pouvons décider quelle va être notre perception des autres et donc de nous. Il existe un grand nombre d'outils pour la travailler. Êtes-vous prêt à vous lancer le défi ?

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 1
  • Cheyenne

    C'est une chose que je ai bien noté oui y compris chez moi ce vieux principe de la poutre et de la paille... Ce qui devient intéressant alors C est d utiliser ce que dit notre Mr Juge intérieur sur les autres (comment il est fringue. .. quelle poufiasse. .. mon chef est un idiot. ..) pour prendre le temps de se demander... mais qu est ce que je exprimé la vraiment...quelle est ma frustration mon besoin mon espoir on assouvi. ... Et la on découvre des choses et on fait la paix avec soi et avec les autres.. parce que maintenant que je regarde en face ma colère mon dépit ma jalousie etc je peux avancer

derniers articles sur développement personnel