Et si on ralentissait ?

Dans une société qui va de plus en plus vite, est-il déjà possible de ralentir ? Et si oui, comment ?

27 JUIN 2019 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Et si on ralentissait ?

“Il faut donner du temps au temps. ”

Nous sommes tous très souvent dépassés, débordés ou encore sous pression. Certains jours l'air peut commencer à nous manquer et nous enchaînons les jours jusqu'au week-end afin de pouvoir enfin respirer et prendre (un peu) notre temps. 

Et qui n'a jamais entendu le fameux "je n'ai pas le temps...", de la part de soi ou des autres, il exprime une manière de se dédouaner de ce que l'on a envie de faire mais également de ne pas faire. Cela revient à ne pas assumer ses propres désirs, il est donc nécessaire d'apprendre dès aujourd'hui à prendre le temps pour ce qui vous importe et à laisser de côté ce qui vous intéresse moins ou pas du tout. 

Et si au lieu de courir chaque jour contre la montre nous en faisions notre allié ? Nous sommes 34% à penser que nous manquons de temps, alors comment cesser cette frustration ?

Comment ralentir ?

Apprendre à être plutôt qu'à faire est tout un exercice, mieux c'est une sagesse. Vivre plus lentement s'apprend et c'est tout un art de vie. On vous explique ainsi le mouvement slow-life, et comment prendre un rythme tranquille.

Trouver du temps devient une chose de plus en plus compliquée quand on grandit et qu'on entre dans la vie active, ou tout simplement qu'on jongle avec une vie de famille ou un travail dans lequel on s'investit. Et si vous mettiez fin à ce marathon quotidien ?

Voici donc nos conseils pour ralentir :

  • Renoncer à certaines activités : choisir et être présent, c'est renoncer. Il vous faudra privilégier certaines activités plutôt que d'autres, cela vous permet ainsi de faire ce qui compte réellement le plus pour vous et d'être en accord avec ce que vous êtes et vos valeurs : " Qu'est-ce qui compte vraiment pour moi ? Qu'est-ce qui me rend heureux/se et me permet de m'épanouir ?". Cette introspection est nécessaire et vous permettra de ne réaliser que les activités essentielles et importantes à vos yeux. Si vous dites oui à toutes les propositions de vos ami.e.s ou collègue.s, ce n'est pas la bonne attitude à adopter. Il faut savoir faire le tri. 

  • Favoriser des activités qui vous nourrissent : être en accord, en lien avec soi, se privilégier et écouter son coeur sont primordiaux. Et cela doit se refléter dans vos activités également, faites donc des rencontres qui vous emplissent de joie et vous apportent, réalisez des activités artistiques ou créatrices qui vous permettront de développer certaines facettes de vous ou de vous exprimer. Soyez vraiment présent.es dans l'activité et donnez de votre être, ne faites pas pour faire, soyez et concentrez-vous. 

Les bienfaits de la lenteur

La dangereuse accélération de notre rythme de vie nous amène à des angoisses, du stress, alors que ralentir a beaucoup d'avantages, que l'on s'empresse de vous citer :

  • la lenteur permet de remettre de l'équilibre dans sa vie ;
  • ralentir est indispensable quand on veut changer de direction ;
  • la performance est une idéologie extérieure à laquelle nous sommes conditionnés, mais être à l'écoute de ses besoins est primordial ;
  • pour digérer de nouvelles informations, il faut savoir prendre son temps ;
  • ralentir permet d'apprécier davantage la vie, nous allons toujours trop vite ;

  • c'est dans la lenteur que nous rencontrons le mieux ;
  • prendre conscience que le mental doit être en relation avec le corps est indispensable ;
  • ralentir au travail permet de se concentrer, de recharger ses batteries, de laisser son cerveau se ressourcer.

Maintenant que vous connaissez les bienfaits de la décélération, et si vous réappreniez à prendre le temps !

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur développement personnel