Êtes-vous une personne hautement sensible ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Aujourd’hui, je vous parle des personnes hautement sensibles, de leurs traits et caractéristiques principaux, de leurs avantages mais aussi de leurs inconvénients.

25 JUIN 2019 · Lecture : min.
Êtes-vous une personne hautement sensible ?

Aujourd’hui, je vais vous parler des personnes très sensibles, HSP, qui saisissent les petits détails et les nuances de tout, délicates et hypersensibles avec un degré d’engagement élevé dans tout ce qu’ils font. C’est à cause de cette sensibilité élevée qu’il faut souvent se déconnecter de l’environnement et s’isoler de temps à autre, en sachant profiter de la solitude et en éliminant ainsi les stimuli qui les affectent grandement.

Ce sont des gens qui sont habitués à entendre des remarques comme "comme tu es sensible", "ce n’est pas si grave". Elles sont souvent affectées par ce qui se passe dans le monde (pas seulement ce qui leur arrive personnellement ou autour d’elles), mais par tout ce qui se passe et elles agissent souvent de façon un peu plus exagérée, ce qui les expose à la critique ou à l’incompréhension. Par exemple, les gens qui s’excitent et pleurent en regardant le journal télévisé ou ceux qui vivent les films comme s’ils étaient les protagonistes. En outre, ils peuvent être particulièrement sensibles aux bruits ennuyeux comme entendre quelqu’un mâcher ou une toux nerveuse.

Il est important de préciser que les HSP ne sont pas des personnes qui pleurent ou qui rient toute la journée sans pouvoir se contrôler. Au contraire, elles ont la grande capacité de ressentir les émotions sans entrave, mais elles ont aussi une grande maîtrise de soi, souvent stimulée par les exigences de la société qui les fait se sentir différentes.

Pour savoir si vous êtes une personne sensible, faites notre test :

Quelles sont les principales caractéristiques des HSP ?

  1. Ce sont des gens très empathiques et très intuitifs : ils sont capables d’écouter l’autre et de vivre ce que l’autre leur raconte comme s’il était le protagoniste de l’histoire. Ils se mettent dans la peau des autres et quand ils écoutent les arguments, ils donnent des conseils sur ce qui peut être utile à l’autre personne et non de son point de vue. En plus, ce sont des gens très intuitifs et dans le détail ; ils sont les premiers à réaliser que vous avez coupé vos cheveux ou porté des boucles d’oreilles différentes et à détecter vos états émotionnels même si vous essayez de les cacher. Vous ne savez pas comment ils font, mais si vous êtes triste, même si vous essayez d’avoir l’air normal, il vous demandera : quelque chose ne va pas ?
  2. Ce sont des personnes réfléchies et avec un traitement de l’information profond : elles ont tendance à tourner les choses en boucle dans leur tête, à les analyser, mais de façon profitable. Il ne s’agit pas de pensées cycliques, mais d’un sujet qui se résorbe pour en tirer le meilleur parti et en tirer les conclusions les plus justes.
  3. Ils ont une grande connaissance des émotions : ils sont capables de vivre avec le cœur et pas tant avec la raison, ils ont un vaste vocabulaire sur les émotions, ils les connaissent, ils les gèrent, ils s'autorisent à les vivre et quand ils parlent ils utilisent généralement les phrases : "je sens que", plutôt que : "ce que je pense". Contrairement aux autres humains qui essaient de cacher leurs émotions et de faire comme si elles n’existaient pas, les HSP se les autorisent et les apprécient, se dotant ainsi d’une grande intelligence émotionnelle.
  4. Ils sont capables de profiter de la solitude : ce trait sera certainement enviable pour beaucoup de gens, qui ne peuvent pas se permettre d’être seuls parce qu’ils sont submergés par ce sentiment et ont besoin de remplir les heures d’activités ou de tout faire avec quelqu’un. Ainsi, comme ce sont des personnes très autonomes et aptes à travailler en équipe (d’après ce que j’ai dit avant leur grande capacité d’empathie), ce sont des personnes qui savent profiter de la solitude et de leur monde intérieur. Ce ne sont pas des gens qui ont besoin de remplir les horaires d’activités pour faire et ainsi ne pas penser, mais qui sont capables de profiter de la solitude et d’eux-mêmes.
  5. Ils sont submergés par la surstimulation : comme ce sont des gens qui détectent les petites nuances, les ambiances, les environnements où il y a trop de stimulation, ce sont des circonstances qu'ils ont tendance à éviter parce qu’il ya un excès d’information à traiter pour eux et ils se sentent épuisés. Ils préfèrent des environnements calmes avec peu de stimuli pour pouvoir en profiter sans être submergés. Ainsi, ils préféreront toujours une réunion entre amis à de grands dîners avec beaucoup de gens.

Pourquoi pouvons-nous considérer les HSP comme chanceux ?

  • Ils sont capables de mieux faire face à leurs problèmes ;
  • Ils savent s’écouter et répondre à leurs besoins en tout temps, de sorte qu’ils restent dans un équilibre émotionnel enviable ;
  • Ils expriment leur sensibilité sans poser de problèmes et sans provoquer de désagréments autour d'eux ;
  • Ils ont une meilleure confiance en eux et donc une meilleure estime de soi ;
  • Ils font bon usage de l’empathie ; 
  • Ils aident les autres sans perdre leur équilibre émotionnel ;
  • Ils savent travailler en équipe et hiérarchisent leurs priorités en fonction des besoins ;
  • Ils ont des relations de qualité et durables fondées sur le respect et la compréhension ;
  • Ils sont capables de ralentir les dialogues internes en boucle.

Cependant, si être un HSP peut être un grand avantage, cela les pousse aussi à se sentir bizarres, car ils sont capables de saisir des choses que personne d’autre ne comprend et ils ont tendance à cacher leurs compétences ou à se sentir incompris. Ils sont souvent considérés comme fragiles et vulnérables parce qu’ils ont tendance à confondre sensibilité et fragilité et sont souvent frustrés parce qu’ils sont très exigeants avec leur entourage.

En conclusion, je voudrais dire que nous devrions tous avoir une réflexion personnelle et apprendre un peu de ces personnes au lieu de les juger, car ce sont des personnes privilégiées. Et si vous vous sentez concerné.e, ne le cachez pas, profitez de ce don que vous avez.

Encarni Muñoz  - Psychologue

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
14 Commentaires
  • Ladan

    Je viens de découvrir que je suis hypersensible et je ne suis pas anormal. J’aimerais savoir comment me protéger car je suis un éponge et je vie la situation des gents qui m’entoure très fort. Je fais un travail de développement personnel sur moi et aussi j’ai commencé la méditation. Si vous avez plus d’info n’hésitez pas svp.

  • Sab

    Merci à vous pour cet article qui fait que je comprends mieux mes réactions mais surtout mes sureactions. Incomprise des autres mais surtout de moi même.

  • Lysie

    C est tout à fait ça. Pas toujours facile à vivre ...surtout qd on comprend pleins de choses dans une phrase qui semble banale !

  • Fab

    Ça fait du bien de lire des choses positives sur l’hypersensibilité. Merci

  • Johanna

    C'est article à décrit toute mes émotions les doutes de ma vie je suis surpris moi qui mettais ça sur le compte des hormones la crise d adolescent, après la grande confiance en soi ou l estime de soi je pense que tout le monde n est pas de cette avis, j y travail pour l instant mais on peut pas dire que cette société nous aide beaucoup je suis contente aussi de ne pas être seul comme ça et je soutiens mes camarades qui seront prendre le positif de la situation finalement on réussi à gèrer nos vie

  • Pedreira

    Merci

  • Elina

    Bonjour, je m'appelle Elina, j'ai 19ans et je me suis reconnu dans tout les paragraphes. Mais le test étant très court, est-ce que cela peut suffire à déterminer si on est HSP ? Si c'est le cas et que je suis HSP, je ne suis pas d'accord totalement avec le dernier paragraphe qui ferait de nous des chanceux. Je n'ai pas une estime de moi ou une confiance en moi débordante et au contraire (C'est peut être dû à l'âge et à un manque de travail sur soi). Mais j'ai l'habitude de mettre toujours l'autre en avant plutôt que moi et je fait plus attention à ce que lui pense de moi que moi même. Et comme le contexte est toujours très important, si nous sommes dans une famille où un entourage qui nous rabaisse, on aura plus tendance à avoir une mauvaise estime de soi. Et j'ai justement l'impression que tout ce que les gens me reproche sont lié au HSP comme le fait que je sois toujours trop sensible ou que je m'énerve pour un rien... (en plus du TDAH que j'ai et qui entraîne beaucoup d'erreurs de ma part). Je trouve que les points négatifs sont beaucoup laissé de côté. Une forte sensibilité c'est utile, mais ça fait aussi beaucoup souffrir. On a l'impression (et presque la conviction) que personne ne nous aimera comme nous on aime l'autre et on a toujours besoin d'être rassuré. Mais ça ne suffira jamais, il y aura toujours une sorte de vide affectif. Personne ne comprend se qu'on ressent, parce qu'on ressent toujours "trop" les choses, "on exagère souvent", on pleure trop souvent, on veut trop sortir tout le temps et voir ses amis, on est "trop sensibles et fragile" ou encore "mignonne". Et quand je suis joyeuse là aussi j'en fait trop ! J'ai envie de sauter, de crier, d'exprimer par autre chose que la parole toutes ses émotions qui doivent sortir. J'ai souvent l'impression d'être submergé par mes émotions et que c'est elles qui prennent le contrôle, l'impression que mon cœur (ou quelque chose d'autre va exploser. C'est pareil quand un ami me manque. Donc même dans la joie je souffre d'un manque ou d'une frustration. Donc je ne saute pas partout, je ne crié pas comme une folle parce que ça ne plaît pas aux gens et que je m'aligne car c'est moi qui suis en dehors des normes sociétales. De plus quand quelqu'un me raconte ses souffrances et que je me mets à sa place, je souffre aussi énormément et je perd totalement mon équilibre émotionnel. Bon bah je me suis un peu laissé emporté désolé d'avoir fait aussi long

  • C-L

    Bonsoir, je n'ai qu'un mot ... MERCI .

  • Léa

    Woaw, l'un des meilleurs articles que j'ai pu lire sur les hypersensibles, merci !

  • Lily

    C'est la description même de mon état. Difficile de cacher cette sensibilité et de faire mine que tout va bien, quand à l'intérieur c'est un tourbillon d'émotions. Sans parler de l'empathie, une véritable éponge à émotions.


Chargement en cours



derniers articles sur affirmation de soi