Être parent : concilier vie pro et perso

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

La parentalité est une thématique qui touche chacun d’entre nous ! Nous sommes tous enfant de nos parents et une fois adulte, nous faisons le choix de devenir, ou non, parent à notre tour.

24 JUIL. 2019 · Lecture : min.
Être parent : concilier vie pro et perso

Pour de nombreux auteurs, la parentalité est une question de santé publique. Mais la parentalité intéresse aussi de nombreux autres domaines : politique, sociologie, psychologie, psychanalyse, éducation, action sociale, justice… Le fait de devenir parent repose sur des bases biologiques, sociales, culturelles et psychologiques.

Les démographes s'accordent aujourd'hui à penser que les grandes questions de la famille à notre époque trouvent une partie de leur réponse dans les changements de mentalité relatives à la fonction parentale, notamment en ce qui concerne la conciliation de la vie professionnelle et personnelle.

Jongler entre le travail, les courses et la sortie de l'école, penser aux repas et aux visites chez le pédiatre, tout en restant performant au travail, telles sont les préoccupations des parents au quotidien !

Concilier vie pro et vie perso, une affaire de couple !

On entend souvent que les femmes ont un cerveau multi-tâches capable de passer en permanence de l'intendance familiale à la résolution d'un problème laborieux au travail. Quel cliché ! Les hommes sont capables de gérer le quotidien en plus de leur travail (et c'est une femme qui vous le dit). Et surtout, beaucoup d'entre-eux le veulent ! Les pères veulent s'investir auprès de leurs enfants. Les jeunes générations se recentrent sur des valeurs extérieures au travail, sur la famille. En entreprise, un père qui part le vendredi après-midi à 16h pour aller chercher ses enfants, n'est plus aussi mal perçu.

Concilier vie pro et vie perso, les salariés parents ont le sentiment de manquer de temps !

Selon l'Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise, il y aurait 60% d'insatisfaits en 2018 même si l'on constate une amélioration depuis 2014. Il reste néanmoins 6 salariés sur 10 qui éprouvent un sentiment d'insatisfaction concernant l'équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle. Et cette tendance augmente chez les pères en particulier (résultat déjà très élevé chez les mères, 79%).

Alors que le travail exige toujours plus de productivité, de rentabilité, de disponibilité, et d'autres mots en « té », la vie personnelle apporte aussi son lot de contraintes : emmener les enfants aux activités sportives, trouver une solution de garde lorsqu'ils sont malades ou lorsque la maîtresse est absente…

Une des questions que les parents qui me consultent au cabinet médical me pose est : «Mais comment font les autres pour tout concilier ? » ; Pour être honnête avec eux, je leur avoue bien souvent que c'est une question qui me traverse souvent l'esprit, étant psychologue libérale, maman de 3 enfants, mariée à un gérant en restauration. La première réponse que je leur apporte est d'arrêter de culpabiliser. Ce n'est pas le temps que l'on passe avec nos enfants qui est le plus important mais bien la qualité de nos échanges avec eux !

Quelques conseils pour mieux concilier vie pro et perso :

  • ASSUMER SES CHOIX
    • Vous avez choisi d'avoir une vie professionnelle, alors assumez ce choix avec bonne humeur et sérénité. Même si parfois, je vous l'accorde, qu'on aurait bien préféré rester à la maison avec notre bébé qui est malade. Je vous conseille d'être honnête avec vous-même et de vous rappeler les raisons qui vous ont poussé à faire ce choix et de l'assumer.
  • SE CONCENTRER SUR SON PROPRE BONHEUR
    • Le bonheur des parents est la clé de tout. Avant d'être un parent, vous êtes un homme et une femme. Pensez à vous faire plaisir et maintenir des activités pour vous. Dans les avions, les masques à oxygène sont d'abord à destination des parents. Et oui, un parent qui manque d'oxygène ne pourra pas en donner à son enfant. Exemple à méditer !
  • PRENDRE SOIN L'UN DE L'AUTRE DANS LE COUPLE
    • Comme dit plus haut, vous êtes un homme et une femme avant d'être parent mais vous êtes aussi un mari et une épouse. Le couple ne doit pas s'oublier…Je vous invite à partager de temps à autre des moments privilégiés à deux et à communiquer régulièrement sur la répartition des tâches à gérer au quotidien.
  • ARRÊTER DE CULPABILISER
    • Les parents parfais n'existent pas, comme les enfants parfaits d'ailleurs ! Vous criez le matin parce que votre enfant ne sait toujours pas brosser les dents malgré que vous lui ayez demandé au moins 10 fois ! Ce n'est pas grave, cela nous arrive à tous et à toutes. Cela ne fait pas de vous de mauvais parents pour autant. Je vous invite à expliquer à votre enfant que vous n'auriez pas dû crier mais que lui de son côté, doit faire des efforts pour être prêt en temps et en heure ! Ce qui sera plus agréable pour tout le monde.

  • RÉFLÉCHIR À SES ASPIRATIONS PROFESSIONNELLES
    • Quand il vous devient trop difficile de concilier vie professionnelle et vie personnelle, pourquoi ne pas songer à un bilan de compétences ? Ce bilan vous permettrait de faire le point sur vos valeurs actuelles et vos aspirations du moment. Et pourquoi pas, envisager un changement de poste.
  • ARRÊTER DE VOUS COMPARER SYSTÉMATIQUEMENT AUX AUTRES
    • Vous faites comme vous pouvez et c'est sûrement très bien d'ailleurs ! Alors ne vous comparez pas à la super copine qui, malgré son travail, prend le temps de faire du sport ou de préparer de bons petits plats maisons. Vous faîtes sûrement les choses mieux qu'elle dans d'autres domaines.
  • ACCEPTER L'AIDE EXTÉRIEURE
    • Ne cherchez pas à être le meilleur ou la meilleure partout tout le temps. Acceptez de déléguer !

Photos : Shutterstock

Écrit par

BUN CHAUVET Émilie

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur familles