Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Faut-il s'aimer pour être aimé ?

Article révisé par le Comité Psychologue.net

S'aimer. Ça paraît simple non ? Pourtant tout au long de notre vie, nous apprenons à nous accepter et à nous aimer. Pour certains cela est plutôt simple, tandis que pour d'autres...

7 déc. 2016 · Lecture : min.

Certaines personnes pensent ne pas mériter l'amour des autres. S'il y a autant de manières de se lier intimement avec les autres qu'il y a de couleurs sur cette terre, ce type de personne possède des caractéristiques communes et appartient donc à un style affectif bien précis. Le style affectif c'est la manière dont chacun se lie, se met en relation avec l'autre. C'est la manière dont je donne et je reçois de l'amour. Un échange qui paraît simple mais qui peut paraître complexe pour certains.

Qui sont ces personnes qui ne pensent pas mériter l'amour ?

Cela devrait être simple et totalement naturel de donner et recevoir de l'amour entre deux personnes. Mais parfois ça se complique... car oui, les êtres humains sont compliqués ! Nous allons donc parler d'un style affectif particulier : celui des personnes qui considèrent qu'elles ne méritent pas d'être aimées. Ce sont des personnes qui se déprécient, se voient comme méprisables et donc décevantes. Elles ont une opinion totalement négative de leur propre personne, chargée d'auto-mépris qui les rend incapables de voir quelque chose de bon en elles-mêmes.

Elles ne se sentent pas dignes d'amour, pas méritantes de recevoir de l'amour de la part d'autres personnes. Elles se voient réellement comme des monstres qui devraient vivre dans la solitude et en totale autarcie.

Une origine à cette façon de penser ?

De nombreuses fois cette croyance "je suis méprisable et personne ne devrait m'aimer" trouve son origine dans les relations les plus importantes et de soutien que la personne a eues. Ces relations ont configuré la manière d'entrer en contact et d'échanger son affection qu'il est devenu compliqué de changer : ce sont les émotions mais aussi les pensées qui sont ici affectées.

sdhjdf.jpg

D'une certaine manière cette croyance rend la personne incapable de construire sa vie, et elle s'en sert de référence pour prendre ses décisions. Construire sa vie selon l'idée que l'on n'est pas quelqu'un qui mérite d'être aimé est une condamnation à vie. C'est une prison pénible et solitaire dans laquelle certains décident de finir. Si nous nous considérons comme non appréciable, nous ne chercherons jamais l'amour à l'extérieur de nous par peur de décevoir quelqu'un. Pire encore, on le repousse, pour s'éloigner et ne pas lui laisser entrevoir cette personne que l'on pense être, notre véritable nature.

Porter des masques pour cacher un monstre ?

Les relations sont donc faites de mensonges pour couvrir la personne, qui ne souhaitera jamais se dévoiler. Ces masques lui permettent de se camoufler tout en entrant en contact avec d'autres personnes, mais toujours en gardant une certaine distance. Si on ne se considère pas digne d'amour, on ne souhaite pas se montrer tel que l'on est. Si l'on ne se montre pas tel que l'on est, on doit alors s'arranger pour montrer un autre visage, plus attractif et moins décevant pour les autres.

C'est là que je cesse d'être authentique, et que je me perds dans ces masques de fausseté. Les autres tombent dans mon piège et peuvent aussi tomber amoureux de ce que je ne suis pas, mais ces masques sont changeants et ne durent qu'un temps. Si je sens que je vais être découvert, alors je disparais ou je m'excuserai avec des explications totalement saugrenues. Tout ce qui pourrait ne pas me faire sentir comme méprisable et indigne.

Tout est bon dans cette guerre contre soi-même. Une guerre d'où l'on veut se sortir un peu moins mal en point qu'avant paradoxalement.

zstrs.jpg

Si vous ne pensez pas mériter l'amour, il est difficile d'en recevoir

Pour ces personnes, n'importe quel moyen est bon pour arriver à leur objectif. L'objectif ? Que les autres ne découvrent pas qui elles sont réellement. Si les autres découvrent qui elles sont vraiment, ils confirmeront ce qu'elles pensent être vrai, et la blessure affective sera d'autant plus profonde. Aussi il arrive toujours un moment où elles vont préférer les personnes qui ne s'intéressent pas à elles plutôt que celles qui vont témoigner de la curiosité.

S'aimer pour être aimé ?

Vous l'avez compris, ce style affectif est vraiment une plaie pour ceux et celles qui doivent y faire face. La personne est incapable de donner son amour et ne se permet pas d'en recevoir. Elle ne peut pas avoir une relation intime saine et épanouissante, et son partenaire ne comprendra pas ce qui se passe, il souffrira de tant de contradictions.

La psychothérapie est un outil très utile et profond pour travailler sur ce genre de problème. Il est important d'explorer et de comprendre comment cette croyance, ces pensées se sont installées dans votre vie. C'est ainsi que vous pourrez travailler sur l'authenticité de votre personne.

Les autres peuvent apprécier ce que vous détestez chez vous

Le fait que vous ne vous sentiez pas digne d'amour ne signifie pas, par extension, que toutes les autres personnes vont penser cela. Il est certain qu'elles auront une vision plus sympathique et permissive que ce que vous pensez. Ce n'est pas un chemin facile, ni rapide pour revenir à un style affectif sain et bénéfique néanmoins c'est le seul chemin que vous devez prendre si vous souhaitez vivre en paix avec vous-même et avec les autres.

Photos : Shutterstock /Unsplash

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Sociophobe

    Purée, c'est moi tout craché ! Un jeune homme sociophobe et casanier qui ne croit aucunement qu'il peut être aimer. Tout ça à cause de la vie d'ermite qu'il mène. Même quand une femme en pince pour moi et vice versa je me dis c'est mort. Si elle connaissait le vrai moi qui ne sort presque jamais et se complaît dans cette situation, elle serait déçue. Je n'espère rien sur le plan amoureux car me connaissant je ne ferais aucun effort pour plaire et c'est tout un mode vie qu'il va falloir changer. C'est beaucoup trop pour moi.