Histoire de la Gestalt Thérapie

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Le sens du mot allemand “ Gestalt “ ne trouve pas de traduction strictement équivalente en français, c’est la raison pour laquelle on conserve l’appellation d’origine. Dérivé de “Gestalten”,

4 FÉVR. 2017 · Lecture : min.
Histoire de la Gestalt Thérapie

Au départ, Fritz Perls (1893-1970), le fondateur de la Gestalt est un psychiatre et psychothérapeute engagé en Allemagne pour soigner les lésions cérébrales des soldats en 1926. Patient de Freud, il suit une psychanalyse traumatisante. Pour lui, le travail qui consiste à retracer l'archéologie d'un patient, ne suffit pas à le libérer des souffrances au présent. Au contraire, le passé enferme le patient dans un déterminisme, le privant ainsi de ses capacités de choix. Condamné à revivre ses atavismes, le patient ne peut pas reprendre sa vie en main.

En 1933, comme de nombreux juifs allemands, Fritz Perls fuit son pays natal et s'installe aux Etats Unis en 1946. En 1951, il fonde son école de Gestalt, présentant une approche philosophique et thérapeutique radicalement novatrice : une pratique du devenir, un accompagnement de l'être en mouvement. Exit les longues histoires du passé, couchées sur un divan, en thérapie, et on s'éloigne des pièges de l'enfermement.

Maisce n'est pas seulement une réaction d'opposition à la psychanalyse qui a permis la naissance de la Gestalt. Pour fonder leur approche, Fritz Perls, et sa femme Laura (et oui, il y a une Mme Perls !), se sont abreuvés à de nombreuses sources : le psychodrame morénien, la dynamique de groupe, l'analyse transactionnelle, les groupes de rencontres rogériens, la bioénergie. Sans omettre la philosophie de Spinoza "L'éternité, c'est maintenant" et le Carpe Diem d'Horace. C'est sans oublier aussi la philosophie existentialiste d'Albert Camus : "Ce qui compte, c'est d'être vrai, et alors tout s'y inscrit, l'humanité et la simplicité (...)" L'envers et l'endroit.

Aujourd'hui, la Gestalt Thérapie continue-t-elle d'exister ? Oui, elle est répandue aux Etats Unis, et en Europe, en Espagne notamment car elle trouve, avec les récentes découvertes des neurosciences, des appuis véritables (tandis que l'approche freudienne est plutôt remise en cause).

En France, elle se développe à travers plusieurs instituts dont celui d'Arnaud Sébal (IFAS) qui présente est une approche intégrative; A son tour, il reprend les outils de la Gestalt traditionnelle à laquelle il greffe un champ 4, celui du passé développemental. Il intégre les apports des neurosciences et les bienfaits de la méditation. Parmi les ensembles théorico-cliniques existant, la Gestalt thérapie est à mon sens l'un des plus complets, un des plus prometteurs.

Photos : Shutterstock

Écrit par

DEBELLE Sandrine

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur gestalt thérapie