Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Jalousie

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Quand le cœur a ses raisons que la raison ne reconnaît pas toujours…

4 févr. 2019 · Lecture : min.
Jalousie

Quand le cœur a ses raisons que la raison ne reconnaît pas toujours… Mais quel est donc ce sentiment si puissant qui peut émerger d’une relation pour s'immiscer dans notre esprit tel un poison ?

Les émotions : des indicateurs précieux

Pouvant alors nous faire passer de l’amour à la possession, du désir à l'obsession, de l'envie virale de vivre l'instant présent au besoin vital naissant du manque permanent… 

Serait-ce la conséquence d'un amour sincère alimenté par la peur de perdre l’Autre comme s'il s'agissait d'un bout de soi ? Serait-ce un piège de l'égo nous laissant croire que sans cet Autre, notre vie ne serait pas supportable ? Serait-ce à mettre en lien avec la notion de possession nourrie par la croyance que l'Autre nous appartient ?       

Trois perceptions différentes pour trois réalités subjectives et impactantes, favorisant l'émergence d'un sentiment générant d'autres émotions pouvant alors faire souffrance. Des émotions qui peuvent alors être des indicateurs précieux sur ce qui est activé chez soi.

Est-ce que je ressens de la colère,  de la tristesse, de la peur...? Ou les unes seraient la conséquence des autres ? Quand le corps parle ainsi, c'est l'esprit qui divague ne sachant que faire de ces inconforts palpables ...

jalo.jpg

Des réponses en nous

Et si l'antidote à ce poison se trouvait à l'intérieur de nous ?

À l’intérieur de  notre histoire, de nos croyances,  de nos valeurs, de nos expériences passées, de nos ressources que nous pensons inaccessibles ? Et si la jalousie n'était qu'un message nous invitant à travailler à son propre alignement entre notre corps et notre esprit ?

Un message pour apprendre à dépasser nos peurs les plus enfouies et transcender ce sentiment afin d'embrasser différemment sa vie... afin de jouir autrement de celle-ci ?

Et que le besoin de l’Autre soit alors remplacé par l'envie d'être avec autrui tout en partageant avec, ses propres envies.   

Photos : Shutterstock

Écrit par

Diba-Grenier Cécile

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail