Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Je vois mon travail comme étant celui d'un accompagnateur

Xavier Meneghin reçoit ses patients en individuel, en couple et en famille et propose également un suivi en groupe de parole. Diplômé en psychologie clinique, il se forme actuellement en thérapie familiale.

9 sept. 2013 Interviews - Lecture : min.

psychologues

Xavier Meneghin a travaillé en équipe pluridisciplinaire pendant de nombreuses années puis en cabinet avec d'autres professionnels. Il a ensuite désiré s'installer seul, dans son cabinet personnel de Tours. Spécialisé en approche systémique, il anime également des groupes de parole et nous raconte, en détail, son parcours.

Vous êtes psychologue clinicien et avez suivi vos études à Montpellier. 

Je suis diplômé en psychologie clinique par l'Université Paul Valéry de Montpellier III. De plus, je suis actuellement en cours de spécialisation en thérapie familiale et de couple, à l'Institut d'Études de la Famille de Lille. Je serai donc également thérapeute familial, à partir de janvier 2015.  

Votre parcours professionnel débute en hôpital.

J'ai d'abord travaillé en psychiatrie, en milieu ouvert, où je me suis occupé de personnes présentant des difficultés chroniques, pour lesquelles le projet était de vivre en dehors de l'hôpital. J'ai aussi commencé, à cette période, à rencontrer des personnes qui avaient besoin d'un accompagnement plus ponctuel.

Après plusieurs années à travailler en équipe pluridisciplinaire, j'ai voulu changer mon contexte professionnel. Je me suis d'abord installé en libéral, avec d'autres professionnels (psychologue, psychothérapeute, sophrologue, diététicienne). Et finalement, j'ai préféré avoir mon cabinet personnel, au centre ville de Tours, pour des raisons pratiques et pour avoir plus de libertés dans mes horaires.

Pourquoi choisir l'exercice en libéral ?

L'envie de travailler dans un lieu qui me ressemble a guidé mon projet. Je cherchais un local qui soit à la fois calme, discret et situé en centre ville. Ensuite, j'ai voulu être seul, pour pouvoir proposer des plages horaires le plus large possible. Je m'y sens bien, pouvant travailler de façon sereine et libre, en mettant en place ma propre méthode d'intervention.

Au fil du temps, j'ai voulu me former à l'approche systémique, pour pouvoir mieux accompagner les personnes qui viennent me voir. Je me suis rendu compte que la famille était souvent au centre des discussions et des attentions, je voulais savoir comment prendre en compte cet aspect pour mieux aider les personnes en difficulté.  

Ce qui explique le fait que vous ayez choisi l'approche systémique...

Je me suis donc orienté vers l'approche systémique, qui prend énormément en compte le contexte et l'environnement proche de la personne. L'accent est mis sur les possibilités d'évolution des personnes, sur leurs ressources personnelles, sans stigmatiser telle ou telle difficulté.

Je vois mon travail comme un accompagnateur, quelqu'un sur qui s'appuyer, pour trouver son chemin et sa place. D'une façon imagée, je dirais que je rencontre des personnes qui sont perdues. Je ne leur donne pas les cartes pour qu'elles puissent s'orienter, je leur apprends à utiliser les cartes qu'elles possèdent déjà, et qui sont bien plus complètes que ce qu'elles imaginent.

Qu'est-ce qui caractérise l'accompagnement psychologique que vous proposez ?

Je reçois des personnes seules, en couple ou en famille. Tout dépend de la situation rencontrée et de ce que veulent faire les gens. Le premier entretien permet de se faire une idée, et nous nous mettons d'accord sur la suite à donner à cette première prise de contacts.

Je me sers aussi d'outils de médiation, dans certaines situations, pour donner un fil directeur plus concret à nos discussions.

Vous animez également des groupes de parole.

Je mets, en effet, en place des groupes de parole : pour les personnes en surpoids, pour les parents en difficulté et pour les aidants familiaux.

Photo : Xavier Meneghin

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi