L enfant et les bons mots

Pourquoi alors « violence conjugale »? On ne peut pas parler de violence conjugale au sens littéral puisqu elle est vécue par tous dans la maison. C est une violence « familiale ».

27 AVRIL 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

L enfant et les bons mots

Les conflits des parents oui, c’est une violence « familiale ». Grave quand répétée. Disons les mots justes, c est systématiquement une violence sur l ensemble de la famille. C est là où c est compliqué.... déjà faire émerger l idée qu il ne s agit pas d un conflit entre époux mais d une réelle violence sur tout les membres de la famille est important.

Le parent qui dysfonctionne est une violence pour l enfant. Le dysfonctionnement est large et c est aussi parfois malgré le parent en proie à ses propres démons. Rappelons que les addictions sont aussi des violences sur l ensemble de la famille. L alcoolisme est une violence vécue et subie par chacun dans la maison. La dépression d un parent est aussi une violence pour les enfants. Que penser d un enfant qui vit dans la peur que son parent se suicide? La jalousie est une violence vécue par tous. Une simple dispute des parents est aussi déjà une agression vécue par l enfant. La place du non-dit est puissante. C est la loi du silence par loyauté, par honte, par parentage. Quand l enfant va parler c est qu il est à bout. Quand il parlera, l entendra t on??? J entends souvent ces ados me dirent qu ils se languissent de partir car ils se supportent plus les disputes des parents. C est avoir raté quelque chose quand même d en arriver là. Pourtant il n y a pas de coups mais des mots quotidiens de dévalorisation, des cris, des jugements. L enfant est bloqué car il ne peut pas partir.

Il ne peut pas divorcer de ses parents. Ces violences là sont moins spectaculaires que l article mais elles sont plus nombreuses et les cicatrices éternelles. Comment trouver les bons mots avec l enfants? Que sont les mots justes? L enfant nous renvoie à nos problématiques avec ses questions. Très souvent un parent ne sait pas trop où aller. Quel chemin prendre? Quel est le mieux pour mon enfant? Des doutes, des peurs, des responsabilités. Comment trouver les mots ? me disait une maman, quand ma fille de 10 ans est en larmes dans la salle de bain et me dit qu elle veut se suicider? Cette maman venait pour sa fille et je voyais les larmes monter dans ses yeux en me décrivant le retour de l école et le nouveau énième harcèlement verbal qu elle venait de subir dans la cour. Vous pensiez ne pas pouvoir l aider car ses mots étaient très durs à entendre pour vous, c est cela? Vous avez pu penser que vous n étiez pas une bonne maman par manque de mots? La maman me dit oui et pleura. Alors j ai demandé à la petite fille si elle pensait que sa maman avait bien réagit à ce moment là. Oui me dit elle bien sûr, elle était là pour moi et j étais rassurée. Ou vont les larmes des enfants qui n ont pas de parent derrière la porte de la salle de bain pour essuyer ses larmes? Un parent doute souvent de faire bien, parfois c est juste être là et tenir la main. J ai croisé une sculpture en ballade au Grau du Roi. Une mère qui tient sa fille part la main. Père, mère ici peut importe. C est la main tenue de l enfant qui est au cœur de la statue. Le parent tient l enfant par la main en regardant le lointain. Les regards sont puissants. La mère doute mais l enfant est rassuré. Peut importe la route, les creux, les bosses, elles se tiennent la main. Ne doutez pas, l amour suffit parfois simplement plus que de grands tralalas. L enfant n’a pas besoin d un super héros mais d un parent qui l aime. Parfois les bons mots sont cette main tendue tout simplement. © C.Vera

PUBLICITÉ

Écrit par

Corinne Vera Alexandre Linkedin

Psychanalyste nº Adeli : ADELI 130010895

Psychanalyste, Hypno analyste, Psychothérapeute et Sexothérapeute, elle exerce dans le Vaucluse à Bollène et Avignon ainsi qu'en ligne. Elle utilise les thérapies brêves en association de la psychanalyse dans une pratique intégrative en EMDR et en Hypnose.Sa pratique est aussi psychocorporelle avec l'hypnose et de la médiation corporelle.

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur psychanalyse