La carte mentale : un outil pour organiser ses pensées

C'est le psychologue anglais Tony Buzan qui a créé le concept de mind map (carte mentale ou carte cognitive ou schéma heuristique) dans les années '70. Cette démarche permet de mobiliser ..

27 AVRIL 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

La carte mentale : un outil pour organiser ses pensées

La carte mentale est une représentation non linéaire qui permet d'organiser ses idées de façon intuitive autour d'un noyau central. L'intérêt de la carte heuristique est de pouvoir transformer une longue liste de tâches monotones en une représentation graphique colorée et attractive, plus facilement mémorisable et proposant une organisation claire de ses idées.

La carte mentale expliquée

Quand une personne réalise une carte heuristique, elle cherche à hiérarchiser l'information en faisant des liens logiques et des associations d'idées; du cœur, au centre, partent les branches de premier niveau, desquelles naissent d'autres branches, et ainsi de suite. Elle ajoute des petits dessins, des pictogrammes évocateurs, qui apportent encore du sens, pour s'approprier le contenu, et utilise les couleurs librement pour clarifier l'ensemble et donner un maximum de lisibilité à la carte. Cette personnalisation de la carte est fondamentale car elle va faciliter la mémorisation de l'information par son auteur, qui navigue en terrain connu lors de ses relectures.

La carte heuristique est une cartographie de votre propre cerveau et de la manière dont il fonctionne. Une mindmap part d'un cœur d'idées et se développe dans tous les sens en branches. C'est un moyen graphique et ludique de représenter les idées, les concepts, les problèmes, les livres, les films, les cours... Créer une carte heuristique est simple, amusant et très efficace pour booster l'apprentissage et la mémorisation.

Étapes de création :

Seul (ou en équipe), je commence par faire un remue-méninges (brainstorming) et je choisis ensuite les mots-clés les plus pertinents pour préciser mon sujet. Je fais une liste des idées principales et des idées secondaires...

...ou je peux immédiatement commencer à fabriquer une carte mentale en mettant les mots, les idées qui me viennent, spontanément, sans réfléchir : je place ma question de recherche ou mon idée centrale au milieu de la carte autour de laquelle j'inscris des idées principales. Celles-ci forment des branches dans lesquelles j'inscris des mots-clés ou de courtes phrases. Les branches se dédoublent ou se multiplient en branches secondaires, tertiaires, etc.

Au fur et à mesure de l'avancement de ma carte, je développe de nouvelles idées, je fais des liens entre des idées, je mets de l'ordre dans ma structure.

La carte heuristique est considérée comme l'outil parfait tant dans le milieu de l'informatique de l'entreprise que dans l'enseignement. Certains pays l'utilisent abondamment dès les plus petites classes.

L'utilisation de la carte heuristique peut se révéler particulièrement intéressante lorsqu'elle est mise au service de la vie professionnelle. Au cours des dernières années, cette technique s'est imposée au sein de l'entreprise en tant qu'outil de communication d'une efficacité particulièrement appréciée dans la conduite de sessions de brainstorming et la collaboration. En effet, la visualisation des concepts et des connexions mises en évidence dans la carte heuristique facilite le suivi des arguments par les intervenants, rehaussant ainsi le niveau de pertinence de leurs contributions.

Je peux faire une carte mentale :

à la main, sur une feuille de papier placée à l'horizontale, avec des crayons de couleur ;

avec des post-it sur une affiche ;

à l'ordinateur avec un logiciel de dessin ;

avec un logiciel dédié

La carte mentale : un outil pour organiser ses pensées

PUBLICITÉ

Écrit par

Viviane Alibert

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur développement personnel