Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

La crise existentielle de couple

La crise existentielle peut causer de grave dommages au couple. Découvrez comment la surmonter et en faire une source d'enrichissement !

22 nov. 2018 Couples - Lecture : min.

psychologues

Toute personne peut vivre une crise existentielle au cours de sa vie, la plus connue étant bien évidemment la crise de la quarantaine. Saviez-vous que cette crise existentielle pouvait fortement impacter le couple ?

La crise existentielle est un moment complexe dans la vie d'un individu. Elle peut toucher toutes les personnes, à tous les âges et dans toutes les sphères socio-professionnelles. Elle se caractérise par un mal-être intense dû au fait que le sujet commence à questionner les raisons même de sa propre existence. Vécue par un ou les membres du couple, elle peut fortement déséquilibrer celui-ci.

Quand la crise existentielle impacte le couple

La crise existentielle apparaît lorsque les anciens schémas mentaux sur lesquels on se reposait jusqu'alors ne fonctionnent plus. La personne est sans repères, sans objectifs et ne sait plus quel chemin emprunter pour atteindre la réalisation de soi. 

Le sujet se demande "à quoi je sers?", "qu'est-ce que je fais ici?", "mais pourquoi je continue comme ça ?", et commence à remettre en question des aspects de son existence qui lui semblaient très clairs auparavant. Ainsi, il peut commencer à remettre en question sa vie amoureuse : "est-ce que cette personne est la bonne ?", "est-ce que j'ai vraiment envie de passer ma vie avec lui/elle ?", "est-ce que je ne fais pas une énorme erreur ?", etc.

La crise existentielle est vécue différemment selon les personnes : certaines peuvent avoir besoin de s'évader, d'autres au contraire tendance à se replier sur elles-mêmes. Dans les deux cas, le coût pour le couple est fort : les tensions psychiques peuvent se cristalliser sur le conjoint ou la conjointe. Sa figure évolue, et il/elle peut ainsi passer de bouc émissaire ("tout ce qui m'arrive est de ta faute") à bouée de sauvetage ("si tu faisais ça mes problèmes seraient résolus"). 

Souvent, on assiste à un repli physique concomitant à une perte de désir sexuel, parfois incompréhensible pour le/la partenaire. La crise existentielle se transforme en crise de couple lorsque celui ou celle qui la vit considère que l'autre ne lui apporte plus rien, et remet en question les fondements de la relation car il/elle n'a plus les mêmes attentes face au couple. 

crisis.jpg

Comment gérer cette situation ? 

Comme dans toute relation interpersonnelle, la clé est de communiquer clairement et honnêtement. Parlez ensemble de cette crise, de votre mal-être et de votre ressenti. Ne pointez pas du doigt un coupable, n'essayez pas de rejeter la faute sur l'un des membres, mais comprenez à quel point cela affecte votre relation et comment vous pouvez travailler pour affronter cette situation ensemble. 

Il est possible que la crise existentielle de l'un(e) passe inaperçue dans le couple, et qu'elle cause beaucoup de dégâts : cachotteries, mensonges, infidélité... Plutôt que de laisser la situation exploser et de ne pas pouvoir revenir en arrière, prenez les choses en main le plus tôt possible et discutez-en ensemble. Passer par une crise existentielle n'a rien de honteux, tout le monde peut en vivre, et les conditions matérielles dans lesquelles on vit n'ont aucun lien avec son apparition. 

Une crise existentielle peut se résoudre lorsque la personne parvient à sortir de sa zone de confort, à trouver quelque chose qui lui apporte de la joie et à se créer de nouveaux schémas mentaux. Cependant, l'aide d'un(e) psychologue est particulièrement recommandée pour aider à s'en sortir, ainsi que quelques séances de suivi en couple afin de pouvoir s'appuyer sur un pilier pour affronter ça ensemble. 

Se séparer ?

Une crise existentielle est un fort risque de déstructuration du couple en raison de l'apparition d'aspects nouveaux de la personnalité, d'aspirations et de besoins non remplis par le/la conjoint(e) ou le couple plus généralement. 

Une séparation n'est pas un échec. Elle est un signe que les membres du couple ont évolué, n'ont plus les mêmes attentes et ont besoin de suivre un nouveau cheminement. La séparation peut ouvrir sur un mûrissement du fonctionnement psychique, que les personnes choisissent de se remettre en couple ou non. 

conf.jpg

Cependant, si on se sépare sans élaboration, parce que notre couple ne correspond pas à l'image idéale que l'on en a, on risque de tomber dans une sphère répétitive. Même après une séparation, discuter avec un psychologue peut être une bonne solution pour créer de nouvelles structures mentales sur lesquelles s'appuyer qui éviteront de recréer la même situation. 

Se transformer ?

Grâce à un suivi avec un(e) psychologue, vous pourrez transformer votre relation en recréant votre lien, en intégrant des aspects de vos personnalités respectives que vous aviez peut-être essayé de cacher inconsciemment, que vous aviez mis de côté. Vous pourrez comprendre comment associer votre couple à vos aspirations personnelles, et même trouver un enrichissement dans cette crise existentielle qui vous permettra de vous remettre en cause et de vous fortifier. 

Photos : Shutterstock

0 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi