"La Force de l'Imperfection", de Brené Brown

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

"La Force de l'Imperfection" est un livre pour tous ceux qui veulent retrouver une vie authentique.

7 SEPT. 2018 · Lecture : min.
"La Force de l'Imperfection", de Brené Brown

Si vous aimez lire et aimez le développement personnel, vous n'avez pas pu le manquer : nos librairies et bibliothèques se remplissent de plus en plus de livres de développement personnel ou d'oeuvres psychologiques, ce dont on ne peut que se réjouir ! Loin des ouvrages très difficiles à appréhender ou dans lesquels on ne se reconnaissait pas, ces ouvrages nous aident à mieux vivre, en accord avec nos valeurs.

"La Force de l'Imperfection" est écrit par Brené Brown, chercheuse, professeure et autrice qui a également fait une remarquable conférence TED nommée "Le pouvoir de la vulnérabilité".

Dans cette oeuvre, elle souhaite donner à son lecteur des clés permettant de vivre une vie plus authentique, en cultivant ainsi la compassion envers soi, l'acceptation ou encore la gratitude. Et comme l'explique l'autrice, si elle n'est pas la première à évoquer ces thèmes :

"Je suis la première à expliquer comment ces notions fonctionnent séparément et ensemble pour vous donner accès à la plénitude. Et surtout, je pense être la première à aborder ces sujets du point de vue de quelqu'un qui a étudié la honte et la peur pendant des années."

photo-1474291102916-622af5ff18bb.jpg

Quelles sont les étapes pour apprendre à vivre mieux ?

Brené Brown développe dans son livre 10 étapes permettant de vivre plus en accord avec soi-même, des petites choses à cultiver qui nous rendent meilleurs.

  • L'authenticité : elle nous permet de délaisser la personne que nous pensons devoir être pour aller vers celle que nous sommes en réalité.

"L'authenticité est la pratique quotidienne de quitter la personne que nous pensons devoir être et embrasser celle que nous sommes réellement"

  • La compassion envers soi : éliminer de sa vie le perfectionnisme, accepter que l'on ne soit pas une personne parfaite et qu'on ait donc le droit à l'erreur est l'une des clés pour aller de l'avant, mais aussi de la curiosité, de l'envie de se lancer de nouveaux défis.
  • Le repos et le jeu : dans notre société constamment fatiguée et stressée, épuisée et confrontée à un besoin de productivité, s'arrêter, prendre le temps de se reposer ou de jouer permettent de se ressourcer.

"Il faut du courage pour dire oui au repos et au jeu dans une culture où l'épuisement est vu comme un symbole de statut social"

  • La résilience : être résilient, c'est accepter d'être vulnérable, et donc de ressentir de la douleur. C'est accepter la souffrance en sachant que l'on est une personne forte et que l'on saura se relever, même si les obstacles sont difficiles.

photo-1502285396443-fa7ddf155eda.jpg

"La vulnérabilité n'est pas de la faiblesse, et ce mythe est profondément dangereux"

  • La joie et la gratitude : envers soi, envers ce que nous offre le monde. C'est la meilleure façon, selon l'autrice, de lutter contre l'anxiété et l'inquiétude et d'apprécier ses expériences de vie.
  • Trouver du sens : dans le travail comme dans l'existence, trouver du sens dans ce que nous faisons permet de se libérer des doutes et d'oser sortir de sa zone de confort pour aller de plus en plus loin.
  • La créativité : source de joie et de connaissance de soi, elle permet aussi d'arrêter de se comparer aux autres et de se rabaisser, nous devons juste oser ouvrir les vannes de la source.
  • L'intuition et la confiance en soi : apprendre à avoir confiance en ses connaissances et savoirs, connaître ses expertises, ses forces, qui permettent d'avancer dans la vie.
  • L'immobilité et le calme : être calme, ne rien faire, ne doit pas aller de pair avec un sentiment d'inutilité. Être présent, prendre son temps ici et maintenant est une façon d'être au monde, d'être plus en en faisant moins.
  • Le rire, le chant et la danse : pour l'autrice, ce sont des connexions émotionnelles et spirituelles que nous devons cultiver. Connexion aux autres, mais surtout à nous-même, à notre corps, à notre voix, à notre moi intérieur.

Bien sûr tout cela ne s'acquiert pas du jour au lendemain sur la foi de bonnes résolutions, mais fait l'objet d'apprentissages. Les entretiens avec un psychologue, la méditation, le coaching, une retraite spirituelle, un engagement dans le bénévolat, etc. sont autant d'opportunités pour se recentrer sur soi-même et se mettre à l'épreuve.

"Ce que la plupart d'entre nous faisons est que nous sommes si occupés, si au-devant de nos vies, que la vérité sur ce que nous ressentons et ce dont nous avons réellement besoin ne peut pas nous rattraper".

Photos : Unsplash

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

Derniers articles sur Développement personnel