La loi du miroir : comment l'attitude des autres nous aide-t-elle à nous connaître ?

Savez-vous en quoi consiste la loi du miroir ? Le psychologue Yoshinori Noguchi nous raconte comment nous utilisons les autres comme notre reflet. Découvrez comment en bénéficier...

7 AVRIL 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

La loi du miroir : comment l'attitude des autres nous aide-t-elle à nous connaître ?

Parfois, nous nous surprenons à critiquer ou à nous sentir mal envers les autres. À de nombreuses occasions, ce sentiment ou cette émotion reflète une attitude ou un comportement que nous n'aimons pas chez nous-mêmes. Ce phénomène est décrit par le psychologue japonais Yoshinori Noguchi à travers ce que l'on appelle la loi du miroir.

Qu'est-ce que la loi du miroir ?

Dans le livre La loi du miroir, de Yoshinori Noguchi, il est soutenu que nous percevons tout ce qui nous entoure comme le reflet de ce que nous ressentons à l'intérieur. De cette manière, analyser cet effet miroir de la psychologie est sans aucun doute un bon outil pour mieux se connaître.

La loi du miroir peut être très bien visualisée lorsque dans certaines situations que d'autres personnes exécutent, vous vous mettez en colère ou êtes déçu même si leurs actions ne vous affectent pas. Dans ces cas, vous essayez de blâmer vos attitudes négatives sur les autres pour essayer de vous débarrasser de la responsabilité que vous avez.

Par conséquent, dans cette dynamique du miroir, il est suggéré que la cause de ce qui se passe à l'extérieur est précisément la façon dont vous vous voyez. Dans ce cas, l'auteur et vulgarisateur de la théorie du miroir nous propose justement de mettre de côté notre victimisation et d'agir dans nos vies pour nous changer.

Les principes de la loi du miroir

Avant d'utiliser cet effet miroir humain à notre avantage, il faut essayer de comprendre son fonctionnement selon son auteur. De cette façon, Yoshinori Noguchi a établi que sa théorie du miroir en psychologie avait les prémisses suivantes.

  • Les autres nous reflètent

Lorsqu'ils observent les autres, les gens regardent généralement ce qu'ils ne veulent pas accepter ou ce que nous n'aimons pas chez nous. À tel point qu'à de nombreuses reprises, lorsque nous critiquons quelqu'un, nous soulignons précisément ce que nous détestons dans notre personnalité.

  • Le reflet de nos attitudes nous dérange

Ces types de sensations ou de sentiments ne sont pas liés à la personne qui les réalise. De cette façon, selon la loi du miroir, nous regardons ces attitudes parce que nous en souffrons nous-mêmes.

  • Nous essayons de nous en convaincre

Lorsque nous voyons ces attitudes qui sont les nôtres se refléter chez les autres, la première réaction que nous avons habituellement est précisément celle du rejet. À tel point que nous essayons de rationaliser ces sentiments précis sur la personne.

  • Nous nions que nous agissions de la même manière

Enfin, une autre prémisse qui se reflète dans la loi miroir est précisément que nous finissons par agir de la même manière que nous signalions comme négative aux autres. Par conséquent, la théorie du miroir nous montre vraiment que nous sommes confrontés à une attitude que nous devons nous-même corriger en nous.

Les avantages de l'utilisation de la loi miroir

La loi miroir en psychologie a des avantages différents à la fois personnellement et envers les autres. On peut voir principalement ce qui suit.

1. Amélioration de l'estime de soi

Travailler sur nos propres défauts grâce à cet effet miroir de la psychologie peut être une bonne arme pour améliorer notre estime de soi. À tel point que détecter nos défauts peut nous faire travailler pour les accepter et les intégrer avec nos vertus.

2. Empathie

Parfois, nous essayons de faire passer nos frustrations personnelles sur les autres. Grâce à une personne miroir, nous pouvons visualiser pourquoi nous envions ou détestons certains individus.

3. Connaissance de soi

Comme nous l'avons déjà mentionné, la loi du miroir nous permet de connaître des aspects de nous-mêmes qui peuvent passer inaperçus devant les autres. De cette façon, à travers cette observation, nous pouvons apprendre d'une autre perspective comment nous sommes vraiment.

4. Pensée positive

Lorsque nous regardons les autres et leurs défauts, ce que nous faisons alimente principalement nos pensées négatives. Dans ces cas, si nous utilisons bien la loi miroir, nous pouvons en venir à voir que nous devons vraiment évoluer vers une attitude beaucoup plus positive.

5. Laisser les insécurités derrière soi

Enfin, un autre bénéfice que nous pouvons obtenir grâce à cet effet miroir de la psychologie est précisément l'observation de nos insécurités les plus intrinsèques. Grâce à l'attitude des autres, nous pouvons voir ce qui peut mal tourner en nous et essayer de le résoudre en travaillant en nous-mêmes.

La loi miroir est une technique psychologique qui peut être utilisée pour s'améliorer en interne. Bien qu'il s'agisse d'un bon exercice interne, la réalité est qu'à de nombreuses reprises, nous aurons besoin de l'aide d'un psychologue professionnel pour pouvoir travailler sur des aspects liés à notre estime de soi et à nos insécurités.

Comment fonctionne la loi miroir ?

Lorsque nous observons certains traits négatifs chez les personnes qui nous entourent et que nous voyons que nous les possédons, il est temps d'agir avec la loi du miroir. Au moment où nous détectons cette «ombre», c’est-à-dire quelque chose qui nous dérange chez les autres et qui est le reflet de notre attitude, nous devrons détecter les caractéristiques suivantes de la loi du miroir.

  • Similarité

Le mécanisme principal pour détecter cette ombre décrit dans la loi du miroir sont les similitudes. Par conséquent, nous devons nous observer lorsque nous réagissons négativement à certaines attitudes des autres. Dans ces moments, nous agissons ainsi puisque notre inconscient a recours à un mécanisme de défense personnelle face à un acte que nous connaissons très bien et que nous accomplissons nous-mêmes. Pour y travailler, nous devons accepter que nous sommes aussi comme ça.

  • Opposition

Yosinori Nogushi suggère dans le livre de la loi du miroir que dans de nombreux cas, nous n'acceptons pas que nous ayons certaines attitudes car il est difficile de tolérer nos défauts. Pour cette raison, lorsque nous essayons d'accepter que nous avons la même attitude, nous pouvons remarquer une opposition en nous.

  • Comportement avec les autres

Selon la loi du miroir, parfois nous réagissons de manière très disproportionnée à des personnes qui reflètent une attitude que nous avons et que nous nions. Peut-être que lorsque vous vous mettez en colère contre quelqu'un pour son comportement, cela signifie que vous agissez également de cette façon dans votre vie de tous les jours.

  • Idéalisation

Le dernier des mécanismes pour appliquer la loi du miroir peut être visualisé lorsque nous nous sentons déçus par l'acte d'une autre personne autour de nous. De cette façon, nous ne nous voyons pas reflétés dans ces attitudes mais nous essayons de le nier car nous voulons idéaliser notre comportement devant les autres même si nous avons agi de la même manière.

Comment utiliser la loi miroir en psychologie ?

Afin d'obtenir tous les avantages de la loi miroir, nous devons travailler sur notre analyse personnelle. Voici quelques exemples pour en savoir plus sur nous grâce à la dynamique du miroir.

1. Créez une liste

Afin d'analyser vraiment quels sont nos défauts, il sera intéressant de faire une liste de tout ce qui peut nous déranger chez les gens qui nous entourent. Grâce à cela, nous pouvons voir si nous utilisons vraiment cette personne comme un miroir de notre intérieur.

2. Observez vos valeurs

Parfois, nous ne réalisons pas que certaines de nos attitudes vont à l'encontre de certaines valeurs que nous avons. En voyant ce que nous valorisons chez les autres et ce que nous n'avons pas, nous pouvons analyser si nous le réalisons vraiment dans notre vie de tous les jours.

3. Pratiquez la gratitude

Chaque fois que vous voyez que la dynamique du miroir vous affecte par rapport aux autres, essayez de changer cette négativité pour une attitude plus positive telle que la gratitude.

Se connaître est la première étape non seulement pour profiter d'une bonne santé mentale, mais aussi pour avoir une vie remplie et pleine de bonheur. Dans de nombreux cas, la loi miroir peut être un bon outil pour guider nos vies vers ce que nous voulons vraiment.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • Winerman, L. (2005). The mind's mirror. Monitor on Psychology, 36(9). http://www.apa.org/monitor/oct05/mirror
  • BS , (2019). 9 Mind-Blowing Psychological Phenomena You’ve Never Heard of. Bright Side. https://brightside.me/inspiration-psychology/10-mind-blowing-psychological-phenomena-youve-never-heard-of-381010/
  • Wiest, B (2019). The Law Of Mirroring Explains Why You Keep Attracting The Same People, Places And Problems. Thought Catalog. https://thoughtcatalog.com/brianna-wiest/2018/07/the-law-of-mirroring-explains-why-you-keep-attracting-the-same-people-places-and-problems/  

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 1
  • Laure

    Cet article est intéressant pour une introspection et une meilleure connaissance de soi seulement cette théorie n est pas affirmative dans toute situation il me semble... Je connais mes valeurs et je sais celles qui me procurent une aversion chez l autre et pour autant qui ne font pas partie de ma personnalité et heureusement... Pour exemple une personne qui est en colère, du dégoût contre une personne qui l a bafoué par son infidélité chronique son irrespect sa malhonnêteté, ces attitudes ne ressemblent en rien à ceux qu elle est elle... Et tellement d autres exemples... Par contre cela peut nous renvoyer à nos peurs, nos carences affectives , nos doutes, nos blessures... Qu est ce que cela touche... Et cette théorie d effet miroir peut-être très délétère sur la santé psychique lorsqu une personne se remet en question de manière permanente et qu elle a une faible estime d elle même... C est juste un avis...

derniers articles sur aptitudes sociales