La maison et l inconscient

La maison est notre enveloppe. L enveloppe c est d abord l utérus dans lequel le bébé, vulnérable, perçoit le monde au travers d un nirvâna primitif contenant sa fragilité. L utérus, comme l

27 AVRIL 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

La maison et l inconscient

La maison est notre enveloppe. L enveloppe c est d abord l utérus dans lequel le bébé, vulnérable, perçoit le monde au travers d un nirvâna primitif contenant sa fragilité. L utérus, comme la maison, renvoie à la natalité. Ne dit on pas la « maison natale »? En naissant le bébé va apprendre à découvrir que son corps est différent de ce qui est extérieur à lui. Il s agit d un espace transitionnel qui sépare soi de l autre, tout en le liant en imaginaire. Quitter sa maison natale, c est naître une seconde fois, c est oser aller vers l extérieur, le dehors. L inconnu. Il s agit alors d être prêt. Suffisamment prêt pour ne pas fuir d étouffer. Suffisamment prêt, par la contenance suffisamment bonne qui aura été donné précédemment. Savez vous que lorsqu un enfant dessine sa maison, il va dessiner son corps? La façon dont il dessinera sera symbolique de son Moi. La maison est elle robuste? Y a t il une porte ou une poignée pour en sortir? Les enfants de parents séparés pourront faire deux maisons ou une seule liée dans ses deux parties formant un toit. La maison c est notre enveloppe et notre fondation. Dans la maison le bébé va découvrir qu il appartient à un système et qu il est un élément de ce système ordonné par des rangs, des places, des rôles, des rituels, des règles et des droits. Qu il n est pas le centre mais une partie d un tout. Enfin, normalement. Le trop et le pas assez ont dans la maison leur sens plus que jamais. Le berceau dans la chambre des parents, le partage des chambres. Parfois pas de chambre... parfois pas de cloisons, parfois trop de portes. La maison est composée d individus et d une collectivité. Autour, les voisins, les amis, les étrangers. La maison est un espace fait de frontières et de libre ou non libre circulation. Dans cette maison, il y a des liens, il y a des vides. La maison, c est aussi des objets. Des meubles, des souvenirs. La maison, c est des ouvertures, des portes, des fenêtres, des balcons. La maison c est une cave pour stocker, un grenier pour les souvenirs. La maison, c est un lieu entre le passé et le présent. C est ainsi une décoration, des murs, de l amour, des conflits. Mettons donc la maison sur le divan. Que nous révèle la façon dont les pièces sont agencées? La maison est elle rangée, tirée à quatre épingles? Bordélique? Maison de ville? De vacances? La maison est notre miroir. Quel rôle joue la maison dans votre vie? Dans l intérieur de cette maison collective, il existe des pièces avec des destinations précises ou parfois en open space sans cloison. Les ado sont les champions du confinement avec leur petit monde derrière leur portes. Il est d ailleurs difficile d y pénétrer, et pour cause. Une enveloppe dans une autre enveloppe nécessaire quand on sait que l adolescent traverse souvent une crise identitaire. A quoi ressemble notre maison? Mettons donc la maison sur le divan. © C.Vera 12/04/20

PUBLICITÉ

Écrit par

Corinne Vera Alexandre Linkedin

Psychanalyste nº Adeli : ADELI 130010895

Psychanalyste, Hypno analyste, Psychothérapeute et Sexothérapeute, elle exerce dans le Vaucluse à Bollène et Avignon ainsi qu'en ligne. Elle utilise les thérapies brêves en association de la psychanalyse dans une pratique intégrative en EMDR et en Hypnose.Sa pratique est aussi psychocorporelle avec l'hypnose et de la médiation corporelle.

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur psychanalyse