Être l'amante d’un homme marié : ses raisons, sa personnalité et ses objectifs

Entre espoir, dépendance et rêves brisés, que savons-vous des maîtresses d'hommes mariés ? Des femmes qui aiment - ou ont aimé - un homme qui ne sera jamais totalement le leur...

25 JUIN 2019 · Dernière modification: 10 OCT. 2019 · Lecture : min.
Être l'amante d’un homme marié : ses raisons, sa personnalité et ses objectifs

L'infidélité est en constante progression en France : un homme sur deux et une femme sur trois y ont succombé révèle une enquête de l'Ifop. En général, les triangles amoureux les plus courants sont constitués d'un homme marié et d'une femme célibataire. Les causes invoquées pour commettre l’adultère sont l’insatisfaction sexuelle, le peu de temps dédié au partenaire, beaucoup de travail, et dans certains cas, la vengeance.

Psychologie de l'homme marié

Quels sont les processus mentaux qui se cachent derrière l'infidélité d'un point de vue psychologique ?

Les hommes lient l’infidélité au renforcement de leur virilité, parce que culturellement on leur a dit que plus ils ont de femmes, plus les hommes paraîtront virils. "Certaines études indiquent que, tandis qu’ils le font pour renforcer leur virilité et chercher du plaisir, les femmes veulent de l’affection, de la compréhension et de l’affection"explique José de Jesús González Núñez, président de l’Institut de recherche en psychologie clinique et sociale.

"Les causes de l’infidélité sont logiques : quand une ou deux personnes cessent de s’aimer, ce qui est dû au manque d’affection, à une faible estime de soi ou à l’arrivée d'un enfant ou encore lorsque le couple est négligé. Les dysfonctionnements sexuels peuvent également être à l’origine, ou bien une addiction compulsive au sexe, entre autres".

Et que se passe-t-il pour l'amante qui entre dans ce triangle amoureux ?

"L’amant dit être, surtout au début, inconscient quant à savoir où il va. Dans certains cas, les amants ne connaissent pas la situation matrimoniale de la personne infidèle parce qu’ils l’omettent simplement"indique le docteur en psychologie clinique et recherche, Immaculada Jáuregui balenciaga, auteur de la recherche "La figure de l’amant dans l’infidélité : l’autre face du narcissisme". Après avoir interrogé plusieurs femmes qui se disent "amantes" parce qu’elles ont une relation d’au moins un an avec un homme fiancé et/ou marié, le docteur Jáuregui conclut qu’il s’agit de personnes amoureuses, elles agissent contre leurs croyances et leurs valeurs (elles savent qu’elles trompent une personne), mais elles continuent la relation parce qu’elles se sentent complètes et utilisent l'aveuglement comme mécanisme de défense. C’est ainsi que l'explique la chercheuse.

Ce mécanisme de défense est mis en évidence lorsque, à l’unanimité, aucune des personnes amoureuses ne fait l’expérience de cette triangulation en tant que telle. En effet, il est surprenant que dans ces couples on parle de fidélité, qu’on en discute et qu’on arrive même à un éventuel pacte de fidélité, alors que les deux parties entretiennent à leur tour des relations extra, soit avec le conjoint officiel, ou dans le cas des personnes amoureuses, avec d’autres personnes, bien que le but de ces relations supplémentaires soit pour diverses raisons.

La femme/maîtresse justifie les mensonges de son partenaire parce qu’elle l’identifie comme victime d’une relation de couple étouffante, insatisfaisante et sans avenir. Elle se voit elle-même comme une rédemptrice, qui se sauve elle-même à travers cette relation.

Profil psychologique de l'amante

Selon l’enquête de Jáuregui, la maîtresse est généralement une femme vulnérable, qui ne se sent pas pleinement satisfaite de son travail et/ou de ses relations interpersonnelles et, trouve donc dans ce triangle amoureux une table de salut pour sa propre crise existentielle. " Dans cette perspective, on voit l’engouement comme une libération dans le sens d’une exploration des possibilités à partir de l’impossible, une tentative de rendre réel l’imaginaire". Alberoni (1988).

Après la première étape de l’amour et de la satisfaction sexuelle mutuelle, vient le processus d’officialiser la relation, ce qui est source de beaucoup de frustration parce qu’il y a très peu de cas réussis de relations extra-matrimoniales qui culminent en relations officielles et/ou publiquement acceptées (avec ou sans mariage).

Ne pas pouvoir officialiser la relation est source de beaucoup de frustration, de colère, d’anxiété et, dans une large mesure, de consultations psychologiques. Il n’est pas question de mettre fin à cette relation et cette clandestinité ne semble pas constituer un problème. La demande thérapeutique fondamentale est de savoir comment gérer la frustration, la distance. Dans d’autres cas, la motivation principale est de rechercher une opinion experte qui évalue s’il y a amour ou non, "gérer la fin de la relation parce que la personne infidèle a décidé de retourner avec son conjoint", indique le docteur Immaculée Jáuregui.

Nous assistons à des symptômes de dépendance émotionnelle envers la personne mariée, qui insiste sur le maintien d’une relation asymétrique et sur l’intensification de l’anxiété - évitant.

Il arrive un moment où la relation devient toxique parce que c’est un cercle vicieux de discussions, de passion et de retrouvailles, sans qu’elle ne devienne officielle comme relation, face aux amis et à la famille. 

"Les personnes amoureuses se livrent et se donnent telle une relation amoureuse officielle tandis que les personnes infidèles semblent s’inscrire dans une orientation plus narcissique pour recevoir ce qui leur manque pour tout avoir", conclut l’étude.

L'amante ignore ou nie la domination à laquelle elle est soumise parce que les règles sont imposées par la personne mariée et ne lui donne pas de marge de manœuvre. La maîtresse s’adapte à ces règles sans percevoir comment son caractère et son autonomie évoluent. Nous sommes face à une personne avec une insécurité notable (faible estime de soi) qui met son énergie dans cette relation, bien qu’elle soit consciente qu’elle n’a ni l’évaluation ni la reconnaissance qu’elle souhaiterait.

Selon les recherches de Jáuregui : "le type de domination “amoureuse” hégémonique masculine est parfaite parce qu’elle n’est pas imposée par la force physique brute, au contraire, c’est tout un réseau manipulateur mental et affectif qui permet aux personnes de se soumettre volontairement, se croyant des sujets libres. Il s’agit d’une domination psycho-politique fondée sur de nouvelles formes de pouvoir. Comme l’affirme André Rauch (2009) : "dire “je t’aime” chez les hommes enferme subtilement l’autre dans un réseau tissé par la fascination, favorisant sa soumission et sa docilité."

La relation extra-conjugale est, en somme, un exemple de trouble narcissique : parce que la personne infidèle et son amant se déplacent vers le principe du plaisir immédiat et non de la réalité, qui impliquerait l’empathie avec les personnes concernées.

D'amante à petit amie

Mais peut-il arriver que l'amante se transforme en petite-amie et que le couple d'amoureux puisse progresser dans les étapes ultérieures du couple, passant d'une relation clandestine à une relation officielle et laissant les partenaires précédents ?

Évidemment, il est possible que cela se produise, que la trahison soit le résultat d'une histoire usée qui n'attendait qu'une raison pour se terminer et que par conséquent un nouveau couple heureux soit né de la trahison.

Mais dans tous les cas il sera important de se poser des questions pour comprendre qui est l'autre et se connaître et pouvoir faire confiance à l'autre à 100% : comme on l'a vu dans une relation clandestine les dynamiques qui peuvent se créer sont de déséquilibre , dépendance affective, fuite, mensonge et passion, c'est-à-dire toutes les caractéristiques d'une relation toxique ou comme nous l'avons souligné précédemment, d'un trouble narcissique.

Au moment du passage d'une relation clandestine à une relation officielle, il est important que toutes ces caractéristiques disparaissent. Pour amener la relation à un niveau sain et équilibré, il faut beaucoup de communication, de complicité, de sécurité, de confiance et de patience. La relation devra passer d'une relation basée sur la trahison à une relation basée sur la confiance. Par conséquent, il est important de parler et d'aborder toute préoccupation avec votre partenaire ou éventuellement de demander l'aide d'un spécialiste.

Quand ils sont tous les deux mariés...

Que se passe-t-il quand ils sont tous les deux mariés ? Dans ce cas, ce qui les pousse tous les deux à créer un nouveau lien en dehors de leur relation est probablement lié à un besoin narcissique et à s'évader de leur réalité. Nous avons vu dans d'autres articles que le narcissisme repose sur l'insécurité et la recherche d'attention, le désir de plaisir et de reconnaissance, autant de traits qui caractérisent les relations extraconjugales.

Lorsque tous les deux sont mariés, un lien plus équilibré et sincère pourrait être créé, mais qui est toujours basé sur la passion et l'émotion et reste donc toujours aux premiers stades de l'amour et ne se transforme pas en véritable amour (dans la plupart des cas).

La différence entre ces histoires et celles dans lesquelles un seul des deux est marié est qu'elles ont tendance à durer plus longtemps. En fait, il y a presque toujours un accord tacite que les partenaires habituels ne se quitteront pas pour ne pas nuire à leurs enfants ou vraiment révolutionner leur vie. Normalement donc, ce ne sont pas des histoires très joyeuses, car il leur manque un but possible dès le départ et très souvent elles se terminent parce que l'un des deux commence encore à faire des demandes d'exclusivité ou décide d'y mettre fin.

Les mensonges de l'homme marié et pourquoi l'amante ne s'enfuit pas

Nous avons vu que les relations extraconjugales ou les relations basées sur la trahison en général sont des relations qui ont tendance à assumer des comportements toxiques et superficiels et qui ont lieu en raison d'insécurités ou de besoins narcissiques ou d'une incapacité à prendre des décisions.

En particulier, nous avons vu que la relation repose normalement sur un déséquilibre entre celui qui trahit et celui qui est l'amante, très souvent entretenu par une double stratégie de communication : d'une part, le « traître » évoque les insuffisances de la relation avec le partenaire officiel pour tromper l'amante et lui faire croire qu'il y a une possibilité qu'il la quitte tôt ou tard, et en même temps rassurer l'amante qu'elle est meilleure que la partenaire.

Mais si l'amante demandait vraiment à quitter le partenaire officiel, quels sont les mensonges les plus courants qui pourraient être racontés ?

  • Prendre son temps. Changer de sujet, souligner le fait que c'est difficile, que la vie est trop liée à celle du partenaire par des problèmes économiques, sentimentaux, etc.
  • Raisons pragmatiques : énumérez les raisons pour lesquelles vous êtes avec le partenaire officiel en donnant des exemples.
  • Peur de la souffrance du partenaire et de sa fragilité au cas où il serait laissé pour compte. (même si cela n'explique pas pourquoi il vaut mieux faire souffrir l'amante que la femme).
  • Faire des promesses. Contourner les questions de l'amante avec de fausses promesses qui ne seront pas tenues est une manière de passer sous silence les demandes de l'amante et en même temps de la rassurer, sans trop faire de compromis.
    Ce sont quelques-unes des excuses que les hommes ou les femmes mariés peuvent utiliser pour ne pas quitter leur conjoint.

Mais alors pourquoi l'amante ne s'enfuit-elle pas ? D'une part la raison réside probablement dans le type de relation toxique et addictive qui est apparue et à laquelle on ne peut pas échapper, et d'autre part le fait que l'amante peut avoir une faible estime de soi et de l'insécurité et donc y rester malgré la souffrance. Ainsi, quel que soit le jugement moral ou de responsabilité sur la trahison, il est important de se concentrer sur les problèmes de personnalité inhérents aux deux personnes impliquées (s'ils existent) et peut-être de se concentrer sur ces défauts, s'ils deviennent des comportements répétitifs, en essayant de résoudre eux avec l'aide d'un spécialiste.

L'amant en psychologie

Le profil psychologique de l'amante peut être différent selon les cas et peut contenir des problèmes de comportement, s'il devient un schéma récurrent, ou être un cas contingent du fait d'une situation particulière et du désir de s'évader et de s'éloigner de la situation dans laquelle on se trouve. éprouver. . On pourrait classer les raisons pour lesquelles on devient amoureux en 3 macro-catégories (évidemment les cas sont plus larges et plus variés, mais essayons d'évaluer quelques traits généraux et communs) :

  • la recherche du véritable amour : on pense que la personne rencontrée est l'amour de sa vie et une personne capable d'être en couple (puisqu'elle l'est en réalité) et vous faites tout pour pouvoir être ensemble avec cette personne, même si vous vous satisfaisez de miettes.
  • La solitude. L'amante pourrait être une personne qui souffre de solitude et souffre ou a souffert d'un manque d'affection et tombe facilement dans le piège d'une relation narcissique.
  • C'est une personne narcissique, qui aime la conquête au-delà de toute empathie ou raisonnement et aime satisfaire ses désirs et son ego.

Par conséquent, l'amante n'est pas toujours une victime, mais peut aussi parfois choisir d'être un amante par commodité et parce qu'elle est incapable de gérer une relation sérieuse. Comme commenté précédemment, si ces traits de personnalité restent prédominants et ne correspondent pas seulement à un moment précis de votre vie, il est toujours préférable de se tourner vers un spécialiste pour obtenir de l'aide et apprendre que l'on mérite l'amour et une véritable histoire d'amour.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Notre comité d'experts, composé de psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens agréés, s'engage à fournir des informations et des ressources précises et fiables. Toutes les informations sont étayées par des preuves scientifiques et contrastées pour garantir la qualité de leur contenu.
Consultez nos meilleurs spécialistes en thérapie de couple
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 39
  • Érika

    Tristement, lucide… Ma vie est faite ainsi ! Aimer sans attendre en retour ! J’aime un conditionnellement et sans possibilité de trahison… Je suis une de ces femmes que l’on met jamais en position Numero… Salle que l’on garde pour le plaisir. Et Lego. Peut-être, parfois, on croit l’aimer, mais face au réel qui revient tellement vite… L’autre… Celle qui a les années derrière, elle… Gardera toujours l’avantage de la vie confortable et rassurante, celle qu’aucun homme ne quittera, parce que… Parce que… C’est plus simple comme ça ! Je me sens tellement à côté de tout… Incapable d’être aimée pour qui je suis vraiment, parce que je crois profondément que je ne peux pas représenter un rêve pour quelqu’un. Je suis totalement raisonnée et même si cela peut m’anéantir. Parfois, il m’est impossible de lutter contre mon cœur. Quitte à le perdre et le déboussolant et le détruire ! Je suis Entière et sincère. Je refuse de mentir à l’homme que j’aime. Elle ne le voit pas, elle fait semblant de ne pas le voir… C’est plus simple de conserver l’ascendant d’une vie établie quand on a cette force là…. Ignorer, ce qui peut être à côté, il finira bien par Se lasser est revenir… Oh oui je le sais, et pourtant j’y crois encore bon sang, pourquoi pourquoi pourquoi•? C’est moi que ça détruit, et pourtant Je ne me peux pas me projeter sans lui . Je n ai jamais autant aimé … Bref… Écrire ne changera rien… Il est mon tout, même quand je sais être seulE, Je l’aime et j’en perds mes mots….

  • Une passionnée

    Je suis en couple avec un homme que j'aime et cet homme aussi aime sa femme et sa famille ,ĺmais c'est seulement un sentiment dans mon coeur et dans ma tête car je sais que ça ne sera jamais possible, car cet personne à une très belle famille et que moi je suis en couple et lui aussi( et il ne sait pas les sentiments que je ressens,il ne le saura jamais ) Mais je ne comprends pas pourquoi je ressens mon coeur palpiter à chaque fois que je le vois même si je sais que c'est un rêve et non une réalitée, ce sentiment me fait me sentir heureuse et rayonnante même si je sais que c'est seulement un rêve.

  • Adeline

    L'important est de boen se connaître. La psychanalyste Jacqueline Schaeffer a un avis original sur le sujet. Et chaque histoire est différente. J'estime personnellement que si une histoire doit se terminer, c'est un peu comme les feuilles d'automne. Elles finissent par totmberd'elles mêmes quand le liant ou la sève ne tient plus. Vivre chaque jour comme s'il était différent. L'important est de ne pas être toxique pour soi-même. Si le bénéfice est supérieur á la frustration pourquoi se compliquer la vie et celle des autres. Je constate aussi que les hommes intéressants sint très rarement tout á fait libres. OU ALORS ON A UNE CHANCE INCROYABLE...

  • Adeline

    J'ai perdu un compagnon de vie avec lequel je m'entendais assez bien pour la vie quotidienne. Sru le pla sexuel par contre c'ètait loin d'être parfait. A un moment j'ai eu envie de prendre un peu plus dindépendance. De créer, de m'ouvrir aux autres, de participer plus á la vie culturelle et surtout de me ressourcer á mon féminin. Ce fut mal tolérer par mon proche que pourtant j'amais. Il est décédé d'un cancer. Me retrouvant seule après la phase du covid, je rencontre un homme marié qui m'attire beaucoup et qui arrive á me reconnecter avec ma féminité. Sexuellement et affectueusement c'est l'idéal. J'ai 69 ans. Sa femme est malade et vit retirée. Il ne peut l'abandonner. Il est proche géographiquement ce qui me convient. J'ai du temps á moi pour lire écrire et créer. Je pourrais rêver de plus... mais craint alors de retombet dans l'ancien schéma (peu épanouissant. En plus assez difficile. Je me dis que j ai très peu de chances de trouver le bon. A LA LA perfection fois sur le plan intellectual, culturel, politique, sexuel. Alors malgré une certaine frustration je ne vois pas pourquoi arbiter. D'autant plus que je fuis tout ce qui est réseaux socio. D'une certsine manière j'estime même avoir une certaine chance.. La perfection n'est pas de ce monde...

  • Pitchoune

    Je fréquente cet homme et nous avons des relations D/s. Je ne sais pas s’il est marié ou pas. À la fois je m’en fiche et je ne m’en fiche pas. À la fois il me manque lorsque nous nous quittons et en même temps je sais que la vie commune ne me conviendrait pas, m’agacerais et m’ennuierait. Est-ce un constat définitif? Pas forcément. J’espère secrètement rencontrer le bon ou avoir rencontré le bon. Mais mon cynisme m’empêche de croire en cette possibilité. Alors je ne lui pose pas les questions qui me trottent dans la tête et dont je sais qu’en réalité je ne souhaite pas connaître la réponse. Car aucune réponse ne me conviendrait. Et la perte du mystère altérerait le désir et la libido. Et de toute façon je ne saurais pas distinguer ce qui est vrai de ce qui est faux. Alors ça durera le temps que ça durera. Et un jour cela se terminera. Je suis fidèle. Soit il l’est aussi, soit il ne l’est pas. Et alors ? Ça change quoi ? Et puisque je n’ai aucun contrôle sur la vérité, autant occulter la question. Et d’ailleurs est-ce que ça me dérangerait vraiment qu’il collectionne les femmes du moment qu’il bosse dur pour me faire prendre mon pied régulièrement ? Un jour nous aurons fait le tour et n’aurons plus rien d’interessant à découvrir chez l’autre et sur soi. Ce sera la fin. Évidemment la relation durera plus longtemps que nécessaire à cause de l’attachement et la dépendance. Ça, je ne peux rien y faire. Il faut aller au bout de quelque chose pour pouvoir se sentir prêt à lâcher. Et puis un jour ça aura suffisamment duré et basta! C’est un schéma frustrant, fatiguant et usant. Beaucoup d’abnégation. Un risque pertinent d’annihilation. Un jeu dangereux dont on perd très vite le contrôle. Un jeu qui fait mal et laisse des blessures. Mais aussi un jeu où l’on apprend énormément sur soi-même, sur son plaisir, son envie immédiate, son envie réelle, ses limites, ses travers. On morfle. Et après on se reconstruit. Ou pas. Cela ne convient pas à tout le monde. Un jeu psychiquement très dangereux et auto-destructeur. Le plaisir en vaut-il la peine ? Il faut régulièrement se poser la question et se mettre à jour avec le Moi. La manipulation marche un certain temps. Puis, il arrive un moment « ras-le-bol » où j’envoie tout valser. L’homme me retient 1 fois, 2 fois, 3 fois et après je ne reviens plus. Et à mesure que je fais de nouvelles expériences, cette période que je qualifie d’inutile - c’est-à-dire celle où on reste avec l’autre alors qu’on n’y trouve plus son compte - cette période se raccourcit à mesure que l’on se découvre soi-même et que l’on apprend à: -s’écouter souvent -se respecter parfois -et à se barrer quand il n’y a que ça à faire. Pour pouvoir se reconstruire il faut à la fois des ressources intérieures et un regard extérieur bienveillant qui sert de garde-fou. Le mien, c’est mon psy. Je compte sur lui pour surveiller mon évolution et questionner ce que je lui raconte. Et je lui raconte tout. Je compte sur lui pour recouvrer la lucidité lorsque je l’ai laissée quelque part perdue je ne sais où. Je compte sur lui pour être ramenée à moi-même, à mes valeurs, à mes droits et à mes besoins. C’est aussi une forme de relation D/s. LOL Mais avec un professionnel de santé à l’éthique irréprochable. Je confie le monitoring de ma vie sexuelle à mon Maître et je confie le monitoring de ma vie psychique à mon psy.

  • Nathie

    J'ai rencontré un homme marié, je suis tombé amoureuse de lui et peu de temps après, il a eu une discussion avec son beau-père parce il veut toujours rentrer dans leur relation,la discussion a durée un certain temps il a décidé de venir habiter avec moi à peine un mois de relation, parce que son beau-père l'a menacé de mort, étant donné que je suis policière il est venu se réfugier chez moi on a passé 3 mois ensemble et sa femme devait voyager , depuis ce jour il habite avec moi mais tous les soirs avant de s'endormir il ferme la porte à clé pour parler avec sa femme et ses enfants parfois j'ai même entendu qu'il appelle par bébé ou mon amour, je ne sais pas quoi faire dans cette situation , il me fait croire qu'il est amoureux de moi il ne veut pas se détacher il m'a même emmené dormir dans la maison où il vivait avec sa femme, mais n'ose pas me présenter à sa famille comme sa maîtresse, il me dit clairement qu'il n'envisage pas de faire des enfants avec moi ni d'abandonner sa femme mais il veut me garder aussi, je me demande tout le temps dans quoi je me suis fourré je pleure souvent mais parfois il est tellement attentionné et me comble d'amour et j'oublie tout le reste, je me sens comme prise au piège je ne sais plus quoi faire.

  • Anita Pento

    grâce à ce grand homme le grand assistant, pour m'aider dans ma vie je n'ai pas pu donner naissance à des enfants et mon mari m'a poussé et a pris une autre femme et j'ai pleuré toute la journée et toute la nuit pour une nuit fidèle que je viens d'avoir prendre mon ordinateur portable et je me cherchais sur Internet j'ai trouvé ce grand homme le grand docteur AYO comment il a résolu le problème des gens, c'est ainsi que je l'ai contacté et après quelques jours, mon mari m'a appelé et m'a demandé et il m'a repris après quelques semaines je suis tombée enceinte et maintenant j'ai 3 enfants un garçon et 2 filles qui n'ont jamais eu ce genre de problème ou tout type de problème vous devriez contacter le grand homme sur son email drayospell@gmail.com ou whatsapp lui +2347055691377

  • Tyrannosaure alpha 2.0

    Si je vous raconte mon histoire .... qu est-ce que j ai pu monter comme histoire ... et qu est-ce que j ai pu jouer mentir manipuler ... aimer ... trop aimer ma maîtresse et trop la faire souffrir et trop la manipuler jusqu'a ce qu elle est devenue folle amoureuse dependante affective extrêmement soumise extrêmement passionné avec des tant de fois par jour qu on faisait tout et on avait toujours soif l un de l autre... et combien j ai fait souffrir ma femme ... et à quel point j ai pu trop souffrir et résister et essayer de garder les deux sans perdre mon nid mon foyer mon royaume auquel j était tres attaché et conservateur... puis ma jeune maîtresse m'a quitté après l avoir poussé à le faire en la mal traitant en la largant 2 fois avec toute conscience que c est la meilleure solution pour tous et la recuperer après pour la manipuler plus et la rendre totalement independante affective en jouant meme sur le côté chimique dans son cerveau en faisant ca exprès et a la 3 eme j ai bien voulu qu elle parte définitivement en la possant a chercher ailleurs pour qu elle ne se permette plus de revenir et cette fois elle etait convaincu et n est plus revenue.. une histoire de fou ... de mal d injustice de force de skills de jeu de manipulation de dominance psychologique.... et jusqu'à aujourd'hui je le fait avec une autre tout en étant conscient que c'est mon plein droit d avoir toute fille que je désir tout en préservant mon foyer ...

  • Lyli

    Lire cet article m'a aidé

  • Lynna

    Bonsoir, Je suis dans une situation un peu compliquée actuellement, je suis en couple depuis 7 ans sans compter la rupture que j’ai eu en 2018 jusqu’à 2020 avec cette personne qui je suis en couple, je ne sais pas comment expliquer j’ai connu une personne dans son milieu professionnel en 2017 on s’est toujours parlé par période car il est en couple depuis 16 ans et 2 ans et demi qu’il est marié on s’était perdu de vue pendant un certain temps et en novembre 2020 cet homme avait repris contact avec moi et depuis ce moment-là on faisait que de se parler très régulièrement et dès que l’on se voit il y a une sorte d’attirance physique mutuelle on s’est déjà embrassé et même un peu plus et là en juin 2022 sa femme à découvert les échanges que j’avais avec lui et là depuis une semaine il a repris contact avec moi de manière totalement discrète on s’est vu l’attirance est toujours là je ne saurai pas comment l’expliquer il y a une sorte d’alchimie qui se fait de manière naturelle, il me dit qu’il a toujours pensé à moi qu’il m’a jamais oublié qu’il voulait me parler par rapport à sa femme du fait qu’elle avait découvert les messages que j’ai échangé avec lui. Je ne sais pas quoi et comment penser de tout ça car il a eu une période où qu’il a failli divorcer car ça n’allait plus entre eux et là ce serait un peu mieux arrangé mais c’est toujours pareille je suis toujours en couple je me sens perdue depuis un bon bout de temps car j’ai une attirance pour cette personne depuis le début que je l’ai connue et je lui ai jamais vraiment avoué mais essayée de lui faire montrer avec des actes et gestes, je ne sais pas si c’est totalement toxique de continuer comme ça ou avoir une discussion sérieuse avec lui. Si il y a des personnes dans mon cas ça pourrait me rassurer je me pose énormément de questions à ce sujet car je me suis toujours bien entendu avec cette personne on s’est jamais pris la tête une seule fois on se confie beaucoup de choses concernant notre vie privée et a été très souvent là pour moi dans les bons et mauvais moments.


Chargement en cours



derniers articles sur thérapie de couple

PUBLICITÉ