Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

La retraite

Rien qu′à la lecture de ce titre, bon nombre d′entre vous vont zapper en se disant : « ce n′est pas pour moi... je n′en suis pas encore là ».

10 janv. 2019 Actualités - Lecture : min.

Vincennes Val-de-Marne

4 Recommandations

Rien qu′à la lecture de ce titre, bon nombre d′entre vous vont zapper en se disant : « ce n′est pas pour moi... je n′en suis pas encore là ». Restent alors ceux qui sont concernés, soit parce qu′ils vont partir, soit qu′ils sont déjà partis ou encore parce qu′ils ont dans leur entourage immédiat un proche amorçant ce tournant dans la vie. Tournant pas toujours facile à négocier si l′on en juge par les questions adressées de temps à autre à nous les psy sur les forums.

La retraite c′est quoi ?

Étymologiquement c′est le fait de se retirer.... partir en retraite, battre en retraite, effectuer une retraite dans un monastère... terme qui indique tout autant l′action que le lieu où celle-ci se déroule : une belle retraite située en bord de mer par exemple, mais aussi, la maison de retraite.

Et puis encore et surtout, compte tenu des débats et vagues de contestation qui agitent en ce moment la société, la fameuse pension de retraite : ces sommes versées par autant d′organismes pour autant de régimes distincts et qui visent à assurer un confort minimum quand tout revenu lié au travail a cessé. Etrange terme quand même que ce mot « pension ». Connoté comme un monde à part, celui des pensionnés auxquels on porterait assistance.

Et pourtant c′était bien cela au début. Lorsque la charité et les bonnes œuvres veillaient à donner à nos anciens de quoi manger tous les jours dès lors qu′ils n′étaient plus capables de subvenir à leurs besoins. Quand bien plus tard, au XIXème siècle, professeurs, fonctionnaires, verront une partie de leur salaire diminuée d′une épargne destinée aux années futures et quand plus tard encore, une première Caisse nationale de retraite permettra à ceux qui le peuvent d′épargner à leur tour.

Il faudra attendre 1945 pour que se généralise ce droit de base auquel viendront s′ajouter les retraites complémentaires parallèlement à une multiplicité de régimes spéciaux si souvent décriés de nos jours....Mais ça c′est une autre histoire..... et passé ce petit détour historique, revenons à ce qui nous intéresse ici.

shutterstock-1114708145.jpg

Partir en retraite 

Et puis d′abord, pourquoi dire « partir » en retraite ? Pourquoi pas « entrer » en retraite. Comme si « partir » sonnait déjà la fin d′une vie qui a pourtant encore de belles années devant elle.

 Ce qui nous intéresse ici, c′est ce qui se passe dans la tête de celui ou celle qui est directement concerné par cette étape de la vie. Il y a les gagnants et les perdants. Disons plutôt, les heureux et les déçus. Pour certains ce sera « ouf... c′est fini, je vais enfin pouvoir profiter de la vie ». Pour d′autres ce sera « qu′est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant que je n′ai plus rien à faire ».

Bien sûr tout cela n′est pas aussi tranché, toutes les nuances existent, tous les possibles sont envisageables entre l′hyperactif qui s′éclate et l′inactif qui déprime, à condition bien sûr qu′on s′en donne les moyens.

 Il y a les heureux, ceux qui vont enfin pouvoir prendre du bon temps, voyager, retaper la maison, s′occuper des petits enfants, se cultiver, faire la grasse mat′, voire, ne rien faire du tout quand ça leur prendra l′envie.

 Les heureux....égoïstes, ceux qui seront tellement heureux de vivre les embouteillages du matin bien assis devant leur télé ou ceux qui feront semblant de compatir au sort des victimes comprimées dans le métro un jour de grève, quand eux-mêmes sont douillettement blottis au fond de leur lit à prendre le petit dej. Car c′est d′abord cela la retraite. Ce temps qui vous appartient. Ce sentiment de liberté de faire ou ne pas faire - si et quand - on en a envie.

Et puis il y a les déçus, les otages de ce temps libéré qui les déborde de toutes parts et dont ils ne savent que faire. Plus grave encore, cette perte d′identité, d′utilité, maintenant qu′ils n′ont plus cette image sociale sur laquelle certains avaient bâti toute leur existence.

Fini le cours magistral pour ce prof tant admiré et applaudi par ses étudiants. Finis les voyages lointains pour ce guide touristique dont la culture et l′humour épataient les vacanciers. Finis les plaisirs du marché pour ce sympathique paysan apprécié de ses fidèles clients ou encore de ce patron du dernier « bar-tabac-loto-tiercé- épicerie » devenu au fil des ans la mémoire vivante de tout son village.

shutterstock-570144235.jpg

Le roi est nu.  Pour ces déçus, il n′y a plus que soi face à soi-même le matin devant la glace, le midi à déjeuner devant les infos à la télé, le soir à regarder dans l′agenda s′il y a pour le lendemain autre chose que la visite chez le toubib ou le contrôle technique de la voiture. Bon d′accord je noircis un peu le tableau. Mais tout ça pour dire que la retraite ce n′est pas quelque chose qui va de soi. Alors, pour éviter les surprises, mieux vaut s′y préparer.

Avant d′y aller !

De plus en plus d′entreprises offrent à leur employés des stages de réflexion pour se préparer à ce départ ou encore leur donnent la possibilité d′un temps partiel, histoire de ne pas couper le contact de manière aussi nette.

De même des organismes de retraite proposent des conférences, de la documentation, des sites Web où trouver des réponses à bon nombre de questions. Et puis, la retraite ne concerne pas qu′une seule personne dans la famille.

Peut-être y aura t′il dans l′entourage, les enfants déjà grands, qui croiront bien faire en donnant des conseils plus ou moins avisés. Le (la)  partenaire toujours en activité et qui pourrait avoir le sentiment de porter le ménage à bout de bras, maintenant que les finances ont bien baissé. Ou alors, si le couple est en retraite, celui,celle, avec qui il conviendra de trouver un juste équilibre entre liberté et obligations diverses. Avec qui on souhaitera partager ou non le quotidien.

 Vous voyez, la retraite c′est un grand chamboulement dans les habitudes, une remise en question de soi, de ses centres d′intérêts, du temps qu′on se donne à soi, aux autres, de ce temps qui ralentit ou s′accélère avec joie ou nostalgie selon l′état d′esprit du moment.

 Alors pour ne pas rater ce voyage qui peut s′avérer formidable, autant le préparer. Car comme disait Sénèque : « Il n′est point de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». Alors si, près de chez vous, un coach, un psy, peuvent vous servir de GPS dans les moments de doute,  pourquoi s′en priver !

 Maurice Gaillard

Photos : Shutterstock

2 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi