La thérapie EMDR est une thérapie d’intégration neuro-émotionnelle

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

EMDR signifie « Eye Movement Desensitization and Reprocessing », ce que l’on peut traduire par désensibilisation par des mouvements oculaires.

10 SEPT. 2014 · Lecture : min.
La thérapie EMDR est une thérapie d’intégration neuro-émotionnelle

Comment ça marche ?

Suite à un souvenir traumatisant ou une émotion négative forte, le cerveau ne traite pas toujours l’information comme il le devrait : elle se bloque. Pour que cette information puisse être associée à une image plus positive, un travail commun effectué avec le praticien permet de relancer le traitement de l’information et de la débloquer.

Comment se déroule une séance de thérapie EMDR ?

Le praticien vous aide à identifier le problème d’origine et vous amène à revivre cet évènement. Il utilise des stimulations bilatérales alternées (mouvements oculaires ou autres). Cette étape permet de canaliser vos émotions et d’associer d’autres pensées au traumatisme. Cette méthode ne supprime pas le traumatisme, mais elle permet de mieux le comprendre et d’analyser ses propres réactions. Elle apaise le patient : le traumatisme reste présent mais il ne fait plus souffrir.

Dans quels cas la méthode EMDR peut s’appliquer ?

Elle permet de traiter quasiment tout le champ de la souffrance psychique grâce à son approche particulière du modèle du traitement adaptatif de l’information. Par exemple : elle s’avère très efficace suite à un traumatisme.

Dans des cas d’anxiété ou de dépression, de peurs spécifiques comme la phobie des transports, elle peut supprimer les symptômes qui entraînent des attaques de panique ou des troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Elle est moins efficace lorsque l’origine du traumatisme n’est pas connue.Elle est aussi pratiquée en anticipation pour des préparations de moments de vie importants et sources d’anxiété (examens, entretiens de recrutement).

Avant de commencer une thérapie, une consultation préalable avec le praticien est nécessaire pour savoir si elle s’applique à votre situation.

L’EMDR et les risques psychosociauxLa souffrance au travail peut engendrer du stress, une dépression, une perte de confiance en soi, des addictions et des douleurs chroniques. Ces troubles sont des symptômes de risques psychosociaux.

L’EMDR peut vous aider à faire face et à guérir. Elle peut réduire ces symptômes et vous aider à comprendre vos réactions et vos émotions.

Vous avez besoin d’informations complémentaires ? N’hésitez pas à nous contacter.

Écrit par

François-Xavier Marchand

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail