Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

La thérapie par téléphone ou webcam se développe de plus en plus

Ce mois-ci, c'est Ariel Simony qui se prête au jeu de l'interview de Psychologue.net. Il revient sur ses compétences et outils théoriques de travail.

11 févr. 2013 Interviews - Lecture : min.

psychologues
Ariel Simony

Psychologue spécialisé dans la psychologie du bien-être, Ariel Simony a bien voulu répondre à six de nos questions pour que vous puissiez mieux comprendre les fondements et modalités de sa pratique. Une devise importante transparaît dans son discours : "Par webcam ou par téléphone... tous les moyens sont bons pour consulter un psychologue. Le plus important est de vouloir communiquer pour aller mieux."

1. Quelles sont vos champs de compétences ou d'intervention ?

Ma particularité est d'avoir une approche à la fois globaliste et spécialisée :

Globaliste, parce qu'elle tient compte des déterminants du bien-être et de plusieurs moyens d'agir sur la psychologie de l'individu. Elle ne se fige pas sur une facette de la problématique et ne se condamne pas à utiliser une seule théorie. C'est d'ailleurs pourquoi, elle est dite "intégrative". Elle intègre chaque information de l'individu pour l'aborder dans sa globalité.

Spécialisée, parce qu'elle se focalise en profondeur sur les trois plus importants registres existentiels :

  • Personnel, se précisant par la confiance en soi, l'estime de soi, l'image de soi, et tout ce qui se rapporte à la psychologie du MOI.
  • Relationnel, auquel se rattache la notion de couple, les conflits, les ruptures et tout ce qui se rapporte à la relation à l'autre.
  • Professionnel, auquel se rattache la problématique d'orientation, de motivation, de stress, de harcèlement et tout ce qui rapporte à une dynamique d'activité.

2. Quels sont les outils théoriques et les approches que vous proposez ?

Mes outils théoriques sont multiples. Je les mobilise par le biais de l'approche intégrative. Cette approche permet de s'adapter à la façon d'être et de faire de l'individu.

  • Certains ont plus besoin d'être écoutés et de se focaliser sur leur passé, ce qui mobilisera des théories plutôt psychanalytiques.
  • D'autres ont plutôt besoin d'échanger et de se sentir compris par rapport au présent, ce qui mobilisera des théories humanistes à dominance rogérienne.
  • D'autres, encore, ont besoin de conseils pour prendre une décision future, ce qui mobilisera des modèles cognitivo-comportementistes, assimilés aujourd'hui à la pratique du coaching.

3. Quelle est votre parcours professionnel ?

Je dispose d'une Licence en Psychologie Clinique, d'une Maîtrise en Psychologie des Relations Sociales et d'un Master en Psychologie de l'Orientation et du Travail. Ceci m'a permis d'avoir le titre de psychologue, reconnu et protégé par la loi 85.

Avant de me former au métier de psychologue, j'ai séjourné dans différents pays (Maroc, Israël, Espagne, Portugal, Hollande, Suisse, etc.) et exercé d'autres activités professionnelles (éducateur, commercial, responsable d'un centre d'appel, mannequin, réceptionniste, conseiller clientèle, etc.).

Au cours des neuf dernières années, j'ai effectué des accompagnements psychologiques auprès de différentes structures (Services sociaux, Hôpitaux, Centre médico-psychologique, Association, etc.) et pour différents publics (en détresse et exclusion sociale, en échec professionnel, en conflit familial, en divorce, etc.).

Aujourd'hui, je travaille en cabinet et réalise :

  • des psychothérapies intégratives
  • des thérapies brèves stratégiques
  • des thérapies par l'humour
  • du conseil en mobilité scolaire et professionnelle
  • des bilans psychologiques
  • des médiations conjugales et familiales
  • des groupes de parole
  • des accompagnements au développement personnel (coaching)
  • et du service psychologique par téléphone ou par webcam

4. Comment est né votre cabinet ?

Mon cabinet est né de la volonté d'exercer en tant que psychologue libéral sous des modalités de pratiques relatives à mon positionnement professionnel. En effet, après avoir collaboré avec d'autres professionnels dans différentes structures pendant plusieurs années, j'ai pris la décision d'ouvrir mon propre espace de consultation dans les Hauts-de-Seine du 92, à Gennevilliers.

Cela dit, je reste en collaboration avec d'autres cabinets. Notamment à Paris, dans le 8ème, où je mène des consultations pour ceux qui habitent à Paris.

Par ailleurs, pour les personnes qui sont situées relativement loin de mon cabinet, qui souhaitent économiser du temps de trajet, qui ont peu de moyens financiers, ou qui ont besoin d'être soulagés en urgence, je développe aujourd'hui la possibilité de consultations en direct, par téléphone ou par webcam.

5. Une consultation par téléphone ou par webcam ? Comment savoir le format qui convient le mieux ?

Oui, la thérapie par téléphone ou par webcam se pratique et se développe de plus en plus. Ceci s'explique d'une part par la démocratisation des moyens de communication, conduisant à une utilisation du téléphone et de la webcam à moindre coût. D'autre part, les progrès de la recherche en psychologie permettent, de plus en plus et de mieux en mieux, la verbalisation des problématiques psychologiques rencontrées, ce qui laisse de moins en moins de place au non verbal.

Ce qui va déterminer l'utilisation d'un moyen plutôt que d'un autre relève des caractéristiques du patient, de la problématique et du praticien :

  • Du côté du patient, parvenir à communiquer au téléphone ou par le biais d'une webcam est important. La webcam sera plus utilisée pour les personnes ayant besoin d'un visuel pour s'exprimer.

Du côté de la problématique, il ne doit pas s'agir d'une difficulté "nécessitant un contact humain physique" comme la timidité ou l'isolement.

  • Du côté du praticien, il doit maîtriser les différents moyens de communication au travers d'outils langagiers spécifiques pour agir sur la psychologie du patient. En d'autres termes, il ne suffit pas de savoir dire "allo".

Les consultations par webcam ou par téléphone comparés aux consultations en cabinet relèvent un aspect :

  • pratique, surtout si on habite loin ou qu'on veut gagner du temps
  • confortable car on a plus de choix en ce qui concerne le lieu et les horaires
  • discret, surtout si on veut consulter sans trop bousculer son agenda
  • direct, parce qu'on se concentre sur ce qui se dit et qu'on va à l'essentiel
  • et efficace si on est à l'aise au téléphone ou par webcam

6. Organisez-vous et/ou animez-vous des formations, ateliers, groupes de parole, séminaires, etc. ?

Oui, j'organise différents types d'animations de groupe pour chaque spécialité :

  • Au niveau personnel, des ateliers pour rehausser l'estime de soi, la conscience de l'image de soi et la reprise de confiance en soi.
  • Au niveau relationnel, des séminaires sur la vie en couple et le célibat, des thérapies conjugales et familiales, des groupes de parole sur la solitude, le bonheur, ou encore les troubles des comportements alimentaires.

Au niveau du travail, des ateliers sur l'orientation scolaire et professionnelle et sur la recherche d'emploi, des groupes d'analyses de pratiques et des formations en travail social et en développement des ressources humaines.

Photo : Ariel Simony

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi