Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

La violence psychologique dans le couple

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Une réalité souvent méconnue voire niée. Quelles sont ses manifestations et ses conséquences sur la personne qui en est victime ?

4 FÉVR. 2016 · Lecture : min.
La violence psychologique dans le couple

J'ai envie de vous parler aujourd'hui d'un sujet qui me touche profondément: la violence psychologique dans le couple.C'est un sujet souvent méconnu et qui fait l'objet d'un très grand DENI dans notre société.

La violence physique est plus visible, elle est démontrable avec les marques sur le corps. Mais les marques au cœur et à l'âme sont invisibles. Ce qui ne signifie pas que les blessures, les traumatismes, soient moins grands.

La violence psychologique c'est tout comportement, parole, attitude, VOLONTAIREMENT adressés à l'autre et qui abîme ses besoins, à tel point qu'il finit par douter de lui-même, de sa valeur, de ses choix.

Quand une femme demande à son compagnon "est ce que je suis jolie dans cette robe?" et qu'il lui répond "tu serais jolie surtout avec 10 kgs en moins!", il nie sa beauté.Quand un homme demande à sa femme si elle veut aller voir un film au cinéma avec lui et qu'elle lui répond " Non tu vas encore choisir des films nuls et sans aucun intérêt. Je préfère y aller avec une copine!", elle nie son besoin de partage.

Cette violence peut être aussi dans les contradictions entre ce qui est dit et ce qui est fait "je veux vivre avec toi mais j'ai toujours des excuses pour ne pas le faire"; dans l'ABSENCE de langage d'amour (cf Chapman) que sont :

  • Les paroles valorisantes ;
  • Les moments de qualité ;
  • Les cadeaux ;
  • Les services rendus ;
  • Le toucher physique.

Il est souvent difficile pour les victimes et l'entourage de reconnaître la vraie nature de ces comportements. Ils sont vite taxés de "maladresse", excusés car "il a beaucoup de pression au travail".

fshtsejeje.jpg

Il est si DOULOUREUX d'accepter de voir cet aspect de la personne que l'on aime...

Et pourtant, il est vital de voir la violence pour ce qu'elle est. Ne pas la confondre avec l'autre mais ne pas la banaliser. Oui l'autre souffre dans sa vie et vous pouvez comprendre et accepter cette souffrance. Mais elle n'est pas un permis de blesser, de violenter les autres. Il est vital de dire NON à cette violence. C'est la seule issue possible pour chacun.

Car celui qui violente, sans être arrêté, est renvoyé à cet aspect de lui qu'il ne maîtrise pas ( sauf cas pathologiques). S'il agresse verbalement c'est qu'il n'a pas les mots pour dire autrement. En disant stop à l'agression, vous lui ouvrez un espace possible pour s'exprimer autrement.

Et s'il ne le souhaite pas, alors vous savez ce qu'il en est, en REALITE de cette relation. Vous ne pouvez plus vous mentir. Alors vous êtes devant un CHOIX. Rester et accepter ou partir.

Et pour pouvoir partir, il est souvent nécessaire de se faire accompagner pour reprendre confiance en soi et en ses choix. Ne pas avoir honte ou peur de tout ce qui vous traverse...

Solène Igigabel-Huet

Coach en relations amoureuses authentiques

Photos : Unsplash

psychologues
Linkedin
Écrit par

Solène I. H.

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
1 Commentaires
  • kris-tell

    Merci C'est le seul mot qui convient.

derniers articles sur violence faite aux femmes