Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Le cadre en psychothérapie

S’engager dans une psychothérapie, c’est travailler avec un professionnel pour aborder un vécu douloureux ou une situation insatisfaisante, passagère ou chronique.

27 mars 2017 Thérapies et méthodes de psychologie - Lecture : min.

Pourquoi le déroulement d'une psychothérapie nécessite un cadre particulier ?

S'engager dans une psychothérapie, c'est travailler avec un professionnel pour aborder un vécu douloureux ou une situation insatisfaisante, passagère ou chronique.

Cette démarche peut s'avérer difficile à faire car elle est encore régulièrement connotée négativement et considérée comme étant réservée à des personnes en détresse psychique. C'est pourquoi, de nombreuses personnes se disent ne pas en avoir besoin, qu'elles ne sont pas malades et peuvent s'en sortir toutes seules ou avec leur entourage amical ou familial.

Or, la dimension affective qui lie ses personnes, leur proximité, la connaissance de leur histoire réciproque, leur alliance, leurs enjeux colorent nécessairement leur lien. Dès lors, leur interaction prend souvent la forme d'une solution proposée afin d'alléger le proche en souffrance. Parfois, au contraire c'est un éloignement qui se manifeste, faute de savoir comment se comporter face à la personne en difficulté.

Quels sont donc les éléments différenciant une conversation avec un proche d'un travail avec un psychothérapeute ?

Les principaux éléments de distinction sont l'accueil inconditionnel, l'écoute active, la neutralité, la saine confrontation, la possibilité d'exprimer ses projections, l'engagement aux côtés du patient et l'absence de jugement, le tout s'exprimant dans un cadre spécifique.

Il faut y ajouter la finalité du travail thérapeutique qui est avant tout de prendre conscience de ses modes de fonctionnement pour pouvoir décider et orienter ses choix.

L'objectif du cadre

Le cadre regroupe les éléments qui vont favoriser la confiance du patient permettant son expression et l'expérimentation, sans se sentir jugé ou limité.

Ce cadre fixe les principales règles qui conditionnement la sécurité nécessaire au déroulement du processus thérapeutique. Il balise le déroulement du travail de manière concrète (notamment entrée en thérapie, déroulement des séances et fin de thérapie) pour les 2 parties.

Le cadre est donc au service de la qualité du travail. Chacun connait les règles de fonctionnement, ce qui facilite l'avancement de la thérapie.

shutterstock-247411348.jpg

La forme du cadre

Entreprendre une psychothérapie suppose de prendre un engagement. Cet engagement repose sur un contrat spécifique explicite, qui bien que verbal le plus souvent, constitue un engagement moral entre le patient et le thérapeute.

La spécificité de la gestalt thérapie à propos du cadre

La gestalt thérapie est une thérapie relationnelle. Cela suppose que le thérapeute et le patient sont mutuellement impliqués, par leur interaction dans l'alimentation du travail. Dans cette approche, il est fait abstraction de la notion de sachant et de patient, en tant que tel. La dynamique s'apparente plus à un partenariat dans lequel les deux personnes sont engagées dans la recherche du sens de ce qui émerge au cours de la séance, au service d'un mieux être pour le patient. L'implication suppose la construction d'un lien thérapeutique. Ce lien est donc le fil conducteur de la thérapie. Il est régulièrement interrogé pour vérifier comment le tandem, constitué du patient et du thérapeute vit ce lien. Ce questionnement permettra de sentir quand il y a lieu d'ajuster (par exemple en modifiant le rythme des séances) voire de clore la phase de thérapie en cours.

Le cadre doit être contenant sans être enfermant. C'est pourquoi compte tenu de l'interaction sur laquelle repose la gestalt thérapie, tout éventuel dysfonctionnement par rapport au cadre fera l'objet d'un travail au service de la compréhension des mécanismes en place chez le patient (pour exemple : les RDV non décommandés ou oubliés, les malentendus en cours de séances).

Des ajustements possibles

Le cadre est une base sur laquelle repose l'engagement réciproque du thérapeute et du patient. Il peut faire l'objet d'ajustements de certaines modalités pratiques telles que le rythme des séances en fonction de l'avancement de la thérapie ou encore le tarif en cas de difficultés financières temporaires. Un déménagement du cabinet nécessiterait également une discussion pour définir les modalités de poursuite de la thérapie en cours. Et bien entendu, la fin de la thérapie qui surviendra à un moment du cheminement devra faire l'objet d'un échange spécifique.

Quel est le cadre que je propose ?

Mon cadre thérapeutique repose d'une part sur les règles déontologiques et les pratiques habituelles de la profession et d'autre part sur un mode de fonctionnement qui m'est propre.

Il se compose des éléments suivants :

Un lieu : les séances se déroulent dans espace identifié, fixe, accueillant, accessible permettant de travailler confortablement et avec sérénité.

shutterstock-605004770.jpg

Les séances :

  • La durée : 1h en individuel, 1h30 en couple, une journée en groupe
  • La prise de rendez-vous : les rendez-vous sont fixés à l'issue de chaque séance, les jours et heures peuvent varier d'une séance à l'autre
  • Le démarrage de la thérapie : à l'issue de la première séance, le patient décide de la suite qu'il souhaite donner : prendre un nouveau rdv, réfléchir et informer le thérapeute de sa décision par tous moyens : sms, appel téléphonique, mail.

L'annulation des séances :

  • délai d'information : 48h ouvrées à l'avance ;
  • En cas d'impossibilité de respecter ce délai, proposition par le thérapeute, d'un autre créneau dans la semaine en cours ;
  • En cas d'infaisabilité pour des raisons d'agenda du patient comme du thérapeute, la séance est due par le patient. Dans tous les cas, prévenir de son absence par tous moyens : sms, appel téléphonique, mail ;
  • Exceptions, en cas de maladie justifiée rendant impossible la venue au rendez-vous.

La fréquence des séances :

  • Au démarrage de la thérapie la fréquence est hebdomadaire puis au fil de l'avancement du travail, un échange sur la fréquence adaptée entre le patient et le thérapeute a lieu pour un accord sur le rythme approprié.

shutterstock-405006106.jpg

La fin de la thérapie :

  • Le patient peut décider de mettre fin à la thérapie quand il le souhaite. Pour autant, la décision doit faire l'objet d'un échange avec le thérapeute et une séance minimum (selon durée de la thérapie) devra être consacrée à la clôture du travail : bilan du chemin parcouru, thèmes restant éventuellement à travailler
  • Le thérapeute peut décider de mettre fin à la thérapie notamment en cas de non respect du cadre. Cette éventualité fait l'objet d'un échange avec le patient. Le thérapeute reste disponible pour une nouvelle tranche de thérapie ultérieure en cas de besoin.

Tarif pour l'année 2017 : 60€ pour une heure en individuel, 100€ pour une heure trente pour un couple. Le règlement a lieu à l'issue de chaque séance.

L'éthique :

  • Le climat de déroulement de la thérapie repose sur la bienveillance, la sécurité et le non jugement.
  • Une absence de passage à l'acte du patient et du thérapeute : absence de violences physiques et/ou verbales, pas d'arrêt de la thérapie sans en avoir informé l'autre partie
  • Le thérapeute est tenu à la confidentialité
  • Un engagement thérapeutique unique en psychothérapie : le patient ne sera pas engagé dans une autre psychothérapie par ailleurs, faisant obstacle au travail en cours
  • Le respect du code de déontologie : le code applicable est consultable sur le site du cabinet.

Photos : Shutterstock

0 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi