Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Le cheminement vers la psychanalyse

Véronique DEZITTER, psychanalyste, est compétente pour toute intervention dont le champ de thérapie a pour vecteur la parole.

26 août 2015 Interviews - Lecture : min.

psychologues
  • Quelle est votre formation ? Quel est votre parcours professionnel ?

J'ai une formation initiale universitaire en Ressources Humaines suivi d'un parcours professionnel à l'étranger en Allemagne, Angleterre et Arabie Saoudite. J'ai complété ma formation par un cursus dans le domaine sanitaire et social au sein d'institutions comme l'hôpital et différentes structures sociales. Cela m'a permis d'acquérir une vision globale de la demande de soutien liée à la maladie et au deuil.

J'ai été en analyse à Paris pendant cinq ans avant que ma vie familiale ne m'amène à Nîmes. J'ai poursuivi mon analyse durant trois années supplémentaires tout en commençant parallèlement la formation théorique et pratique (cursus de cinq années) de la FFDP.

Il y a généralement un avant et un après une analyse. Cette aventure psychanalytique m'a amené à vouloir passer de l'autre côté du divan. Devenir psychanalyste s'envisage généralement à la suite d'un long chemin de vie, une seconde partie de vie professionnelle, après être passé par les étapes de la vie, s'y être frotté, cogné parfois.

  • Comment est né votre cabinet ?

En bonne citadine, je souhaitais recevoir une patientèle de quartier également lié aux écoles. Ma volonté était de m'insérer dans la vie du quartier et de travailler en réseau avec les professionnels qui s'y trouvent. Mon cabinet est situé rue Monjardin, sur l'esplanade, en cœur de ville. J'ai été vigilante à permettre une accessibilité aisée par la proximité des transports en commun et les possibilités de stationnement (bus, car, train et le parking des Arènes).

chau.jpg

  • Quels sont les outils théoriques et les approches que vous proposez ?

En tant que psychanalyste, je reçois pour des demandes de cure analytique. Mon cadre théorique est celui de la métapsychologie freudienne. L'analyse porte sur l'inconscient pour mettre en lumière le conflit sous-jacent à tout symptôme, élaboration de compromis par le patient. Dans le processus d'une cure analytique se produit un transfert, celui-ci correspond aux émotions et aux demandes du patient envers l'analyste qui endosse, à ce moment précis, le rôle que le patient lui prête. La traversée des étapes psycho-affectives à rebours, dans cette situation de transfert, permet au patient de liquider sa demande archaïque à travers le psychanalyste qui lui, ne fait pas défaut.

Les symptômes peuvent être variés allant d'un malaise diffus que l'on ne peut pas identifier à des symptômes plus concrets comme des phobies, des compulsions, la dépression, etc.

Je réalise, dans ce même cadre théorique, des psychothérapies analytiques, il s'agit alors d'un face à face dans lequel s'opère également un transfert qui permet de dénouer des situations difficiles liés au présent tels que des problèmes liés au couple, aux enfants, aux relations professionnels difficiles, etc.

J'accompagne et soutien également des situations qui ne nécessitent pas de travail sur soi mais qui, de par leur irruption soudaine dans le quotidien, sont difficile à supporter seul. Il est alors parfois nécessaire de se faire aider pour traverser un deuil, un divorce, une naissance, une perte d'emploi, etc.

Le psychanalyste, quel que soit le travail effectué (psychanalyse, psychothérapie ou soutien) est le professionnel qui, de par sa formation et sa longue analyse personnelle, peut entendre la dissonance, la différence, l'unique qui constitue l'individu.

La supervision (encadrement du psychanalyste par des pairs) est obligatoire, elle garantit au patient une bonne gestion des émotions personnelles du psychanalyste pour qu'elles n'interfèrent pas dans le travail de l'analysant.

Je reçois les enfants et les adolescents pour ce même travail qu'il s'agisse d'une analyse ou d'une psychothérapie. Les symptômes peuvent être la phobie scolaire, l'énurésie, une constipation sévère sans dysfonctionnement organique, mais aussi le divorce des parents, l'arrivée d'un frère ou d'une sœur, des brimades à l'école, etc.

cana.jpg

Le travail réalisé avec les enfants à la même finalité que celui des adultes mais dans un cadre adapté à leurs besoins spécifiques. L'expression des conflits se fera, entre autre, par le dessin et le jeu qui seront interprétés à l'enfant.

  • Quels sont vos champs de compétences ou d'intervention, vos spécialités, vos touches personnelles ?

Je suis compétente pour toute intervention dont le champ de thérapie a pour vecteur la parole : psychanalyse, psychothérapie, accompagnement et soutien psychologique et pour tout symptôme névrotique.

J'ai une inclinaison pour W. Winnicott et M. Klein dans le champ du traitement des enfants par la psychanalyse. Des auteurs comme le Dr. Greenson et G.Guex ont influencé mon cadre analytique. Je prends part au jeu avec les enfants car je suis une partie intégrante de l'analyse dans la situation de transfert.

Photos : Véronique DEZITTER

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi