Le cheval au service de la PNL

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Développement personnel, estime de soi, confiance en soi, indépendance émotionnelle, deuil etc... quand la chaleur du cheval rassure et permet d'aller plus loin.

12 sept. 2016 · Lecture : min.
Le cheval au service de la PNL

Le cheval, ce grand animal plein de force et de grâce est noble et juste. Il est le miroir de notre âme. Il ne ment pas. Il réagit avec cette infinie profondeur et cette justesse qui le caractérise.

Il est tendu ? C'est que vous manquez de calme. Il se fige ? C'est que vous allez trop vite. Il envahi votre espace ? C'est que vous manquez d'estime. C'est à vous de faire vivre votre espace.Tout un programme sur de multiples problématiques.

Celle du choc est particulièrement intéressante. Un personne ayant subit une agression, un accident, la mort d'un proche ou même un viol trouvera du réconfort, du courage, de la protection, de l'apaisement auprès du cheval.

Le rythme de sa respiration fait baisser la fréquence cardiaque, son poil est doux, son souffle est chaud, son rythme est lent, son regard est doux et bienveillant. Au pas, on retrouve des sensations maternelles : on est porté physiquement (comme dans le ventre de la mère) et psychologiquement, le rythme du pas fait faire au bassin un 8 de chiffre (libérateur).

Laissez-vous accompagné avec douceur et apprenez à créer l'interaction avec bienveillance. Apprenez à recevoir l'amour et le réconfort, apprenez à vous imposer avec respect. Apprenez l'empathie.

Pour tout âge, pour tout niveau.http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/ploufragan...

Photos : Diane Scerri

Le cheval au service de la PNL Le cheval au service de la PNL
Écrit par

Diane Scerri

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail