Le germe est en vous !

" Vous êtes la graine, la plante est votre vie et la fleur, le pouvoir authentique." Gary Zukav, auteur de La Danse des éléments.

19 MARS 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Le germe est en vous !

Voici une belle devise. Elle résume magnifiquement bien et clairement ce que je propose par mon travail de psychopraticienne et de thérapeute de couple. C'est, de plus, une jolie métaphore de la croissance humaine dans toutes ses dimensions, physique, intellectuelle, émotionnelle et spirituelle.

En soi, tout est déjà d'abord là ! L'être que nous sommes est contenu dans les premières cellules actives lors de notre procréation. Et la destination du voyage sur cette terre est de dévoiler, développer, laisser croître la personne intérieure en même temps que le personnage extérieur. Nos premières années sont un apprentissage, parfois long et douloureux pour y parvenir. De nombreux obstacles sont sur le chemin dont il sera bon de s'affranchir pour grandir.

Par la relation thérapeutique, le sujet va retrouver son pouvoir authentique par la conscience de ses fêlures, de ses blessures et de ses impuissances, mais aussi de ses qualités, de ses forces et de ses potentialités. Il va prendre conscience de lui-même, non pour se sentir victime des situations traversées mais pleinement responsable en acceptant de ressentir, douloureusement, parfois jusqu'à l'impuissance, tant l'être est engagé par ses émotions.

Ce sont les parties de soi qui sont boiteuses, aveugles, fragiles, qui sont convoquées lors de la thérapie. Avec la parole, les maux sont traduits en mots pour s'en libérer, les comprendre, les accepter au lieu de les enfermer dans une gangue émotionnelle et/ou intellectuelle, mentale ou égotique lorsque on évite de ressentir par exemple et que l'on se réfugie dans les croyances, les principes, les préjugés, les non-dits...

Donner la chance à cette graine intérieure de germer et de s'épanouir en ce qu'elle doit être, c'est donner un sens à notre vie. Lui fournir le bon terreau, le bon humus, la bonne nourriture afin que " ce que nous sommes", notre être profond grandisse, se transforme, se libère. Il en va de la responsabilité de chacun-e. Il n'est pas question d'attendre des autres de décider pour cet être que nous sommes, encore moins les accuser de nous empêcher d'être heureux.

Laisser germer l'Être en soi, c'est aller jusqu'à son épanouissement pour donner aux autres ce que nous avons reçu de meilleur, leur transmettre cette force de vie, cet élan merveilleux qui nous fait aller à la rencontre des autres et aimer la vie !

Je m'engage à vous accompagner sur ce chemin.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Marie-Christine Mathey

Voir profil

Bibliographie

  • " Le Siège de l'Âme - Au-delà des cinq sens" de Gary Zukav chez Guy Trédaniel Editeur.

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur confiance en soi