Le poids de l'exigence des parents envers les enfants

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L'excès d'exigence répond, en général, à une manière d'être, à une personnalité insécure qui a besoin de contrôler tous les détails.

30 JUIN 2020 · Lecture : min.
Le poids de l'exigence des parents envers les enfants

"De 3 à 13 ans, j'ai adoré chaque minute que je pouvais jouer, et je le dois à mon père. Il a beaucoup à voir avec mon succès actuel ... mais à l'adolescence, j'ai senti que mon père attendait beaucoup de moi. Notre relation était basée exclusivement sur le tennis. Je voulais qu'il soit mon père, pas mon entraîneur. " André Agassi.

Il n'est pas rare que nous assistions à des disputes dans des matchs de football, de basket-ball ... de catégories inférieures où les parents et les entraîneurs crient, attirent l'attention, perdent les formes et même insultent les enfants qui jouent. Cela vous dit quelque chose ? Bien sûr que oui.

L'exigence des parents sur les enfants

Aujourd'hui, nous parlons de l'exigence que de nombreux parents imposent à leurs enfants et qui est malsaine. Nous parlons de ces parents qui ne laissent pas leurs enfants choisir leur avenir et comment cela devient une source de beaucoup de souffrance pour les enfants. Cela crée un climat familial tendu, sujet aux discussions, aux disputes et à la colère, de la méfiance, avec des peurs et des insécurités chez les enfants.

"Aujourd'hui, les parents veulent des enfants bien entraînés et compétitifs, avec de bonnes notes, et beaucoup exigent des rendements élevés sans tenir compte que leurs enfants puissent atteindre certains objectifs ou non, sans se soucier de savoir si les enfants partagent les mêmes intérêts ou de savoir comment ils se sentent", indique Isabel Menéndez Benavente, une psychologue spécialisée dans les enfants et les adolescents.

Gonzalo Hervás, professeur de psychologie à l'Université Complutense, souligne que, bien que le domaine où l'exigence la plus forte soit le domaine académique, la majorité des parents exigeants ont tendance à l'être dans tout : dans l'ordre, dans les travaux ménagers, dans les horaires, dans le sport, les loisirs ... car ils ont l'exigence et l'envie de perfection comme valeur de leur philosophie familiale. Peut-être parce que, comme le souligne Tiberio Feliz, professeur à la Faculté d'éducation de l'UNED, "l'exigence est une manière d'être".

Et que se passe-t-il lorsque l'on en demande trop à l'enfant ?

Tout dépend des capacités, des intérêts et du caractère de l'enfant. S'il peut et souhaite atteindre les objectifs élevés qu'on fixe, il peut être performant de manière optimale et finir par développer une personnalité exigeante et perfectionniste, comme celle de ses parents/un des parents. Si ses objectifs sont inaccessibles ou qu'ils les détestent, il sera frustré, bloqué ou rebelle. Dans tous les cas, la chose normale est qu'il finisse par être une personne dépendante et peu sûre d'elle, avec une faible estime de soi, prédisposée à l'anxiété et avec peu d'émotion et de spontanéité.

Parce qu'être parents, c'est vouloir et souhaiter le meilleur pour nos enfants, mais PAS imposer nos souhaits, ni placer nos espoirs frustrés sur les objectifs qui leur sont destinés ... nous devons connaître leurs souhaits, préoccupations et motivations, les soutenir, les encourager et les favoriser, être un renforçateur.

Je vous conseille donc de ne pas être un obstacle, ainsi vous profiterez ensemble de vos succès et vous serez son soutien dans les moments difficiles.

Parce qu'en définitive, le sport c'est une affaire de santé, de plaisir, il encourage la rencontre de nouvelles personnes aux goûts similaires, il favorise la concentration et l'attention, mais ce n'est pas une punition, une exigence maximale et de la souffrance.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur psychologie enfant