Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Le secret du succès de Pokémon Go

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Ne pas parler de la toute dernière application de réalité augmentée de Nintendo est impossible. Comment expliquer le succès de ce phénomène d'un point de vue psychologique ?

21 juil. 2016 · Lecture : min.

Le raz-de-marée Pokémon Go fait parler de lui. En France, c'est le jeudi 21 juillet qui a été choisi pour lancer officiellement le jeu vidéo sur smartphone. Pourquoi cette application fait parler d'elle ? Qu'est-ce qui explique cet engouement ? Pokémon Go connait un succès sans précédent dans l'histoire du jeu vidéo sur smartphone.

En à peine quelques semaines, Pokémon Go a pris la tête des classements des applications les plus téléchargées et les plus rentables, quel que soit le pays. Oublié Candy Crush Saga, qui semble bien loin de ce tout nouveau phénomène. L'application en serait à un tel point qu'elle serait plus utilisée que Twitter, avec rien que 15 millions d'utilisateurs quotidiens seulement aux États-Unis.

Voyons d'un peu plus près l'origine de ce succès de masse, les avantages de la réalité augmentée dans le domaine de la santé mentale, et le facteur de gamification dans une perspective de bien-être (la gamification vise à rendre plus ludique des activités qui ne sont pas considérées comme des jeux).

Le sentiment d'appartenance

"Je n'ai jamais joué à Pokémon Go" revient à dire "Je n'ai jamais vu Game of thrones", comme s'amusent à le dire certains utilisateurs de Twitter, en faisant référence à la forte pression exercée par l'application Pokémon Go, le jeu de réalité augmentée qui connait un succès sans précèdent dans l'histoire du jeu.

D'autres, au contraire, sont moins tolérants et accusent Nintendo de créer une pseudo-secte, des zombies postmodernes, un groupe de chasseurs furtifs à la recherche d'animaux sauvages virtuels...qui va générer un effet boule de neige dont on ne sait pas jusqu'où cela peut aller.

Non, nous n'exagérons pas, en moins de deux semaines après son lancement, la presse internationale donne l'exemple d'un néo-zélandais qui a renoncé à son travail pour jouer à Pokémon Go, ou celui d'un homme qui a tiré alors que deux jeunes étaient en train d'attraper des créatures en face de sa maison, ou encore de deux garçons tombés d'une falaise de plus de 10 mètres pour suivre la carte de l'application sans faire attention aux alentours.

Cependant, ce jeu montre aussi qu'il a été capable de fédérer une communauté, un sentiment d'appartenance, une socialisation sur le terrain, qui est justement le contraire de l'isolement provoqué, selon de nombreuses personnes, par les réseaux sociaux.

Sur le site Psychology Today, la psychiatre Marlynn Wei l'explique ainsi :

"Le jeu a réussi à motiver les personnes à sortir, à marcher et à interagir. L'application a le potentiel pour faire du bien aux personnes qui ne seraient pas motivées autrement ou ne seraient pas capables de sortir de leur maison à cause de la peur ou de l'anxiété".

Ce n'est pas pour rien que Pokémon Go a réussi à dépasser en temps d'utilisation Tinder, Whatsapp, Instagram et Twitter.

shutterstock-450423982.jpg

La réalité augmentée comme thérapie

Il est possible que pour nous, le succès de Pokémon Go reste néanmoins surprenant, et même incompréhensible. Cependant, pour les habitués de la réalité augmentée ceci n'est pas une nouveauté.

"La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont de plus en plus utilisées en psychologie clinique, neuroscience, psychothérapie et santé mental", d'après la psychologue espagnol Iván Alsina-Jurnet, " étant donnée qu'elles peuvent induire des émotions, des réactions et des pensées pratiquement semblables à celles de la vie réelle".

Ainsi, la professionnelle explique qu'ils existent différentes études qui soulignent les bénéfices sur les pathologies et les troubles mentaux :

"Les troubles les plus fréquents (où la réalité augmentée est utilisée) sont ceux liés à l'anxiété. Spécialement dans le domaine des phobies, où elle fût utilisée pour la première fois et où la majorité des entreprises concentrent leurs applications. Cependant, au fur et à mesure que le temps passe, des troubles plus complexes sont évalués et traités, comme la phobie sociale, l'agoraphobie, le stress post-traumatique, etc. Aujourd'hui il existe même des applications qui traitent les troubles alimentaires comme l'anorexie et la boulimie".

Mais, qu'est-ce que la réalité augmentée ? En termes simplifiés, il s'agit d'une interface entre des données virtuelles et le monde réel. Selon Tom Chatfied de The Guardian, ce type de technologie éliminerait la frontière entre les humains et les machines.

Le facteur de gamification

Gami- Quoi ? Oui, gamification. La gamification est un concept relativement nouveau qui permet de rendre plus ludique des activités non ludiques à la base, le tout avec l'objectif de venir à bout de tâches et d'étapes en obtenant des récompenses.

Le langage Pokémon Go, équivaut à ce qu'à l'intérieur d'un environnement réel et connu de tous, comme les rues, les parcs et magasins de notre ville, nous soyons capables de trouver de nouveaux monstres sauvages de la saga animée afin de les chasser (mécanisme de jeu). À mesure que l'on attrape des êtres (pokémons) et en exécutant certaines actions, on acquiert un nouveau niveau dans le jeu en tant que maître (récompenses).

Mais alors quelle est la relation entre la gamification et la psychologie ? L'explication, bien que complexe, peut se réduire à un seul mot : la motivation. Il y a quelques jours une étude a d'ailleurs montré que nous apprenons mieux quand notre cerveau était motivé/enthousiasmé. Comment faire pour que cela se produise ? Le jeu apparaît comme une possibilité.

shutterstock-450974281.jpg

Certains disent même que dans le monde de la gamification, c'est 75% de psychologie et 25% de technologie.

En d'autres mots, ce nouveau concept pourrait avoir de grandes implications dans le développement de nouvelles stratégies d'apprentissage dans l'éducation, de l'interaction sociale et le dépassement de certains troubles anxieux ou de la personnalité.

Comme l'indique Chris Baraniuk dans un article de la BBC, "les psychologues commencent à comprendre pourquoi utiliser des réseaux sociaux est profitable, et a un intérêt particulier en donnant l'opportunité de modeler et d'expérimenter notre propre connaissance de soi".

Et vous, que pensez-vous de ce jeu ? Selon vous, est-il utile en matière de psychologie ?

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 2
  • Heïdhi Bikouta

    Article super intéressant! Merci

  • Naomi Levitt

    Bonjour, Dans le cadre de notre TPE, avec mon groupe, nous souhaiterions pouvoir vous parler à propos des études que vous avez realisées sur le jeu de Pokemon Go si vous avez un moment. Je vous remercie d'avance car l'aide que vous pouriez nous apporter serait tres precieuse. Cordialement. Naomi Levitt et Noa Taieb eleves DE Premiere ES ORT