L'écologie interne

S'inspirer de l'écologie pour se transformer ... Telle l'écologie planétaire a pour but d'étudier les écosystèmes et leur interactions, l'écologie interne consiste à comprendre comment nos é

8 FÉVR. 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

L'écologie interne

En tant que psychologue et thérapeute, je souhaite aborder ma vision de l'écologie, telle qu'elle peut aussi être envisagée sur des niveaux plus internes et symboliques : c'est ce qu'on appelle « l'écologie interne »

"Nous faisons parti d'un tout : l'écosystème doit être envisagé de façon holistique". Marie Lefranc

Satish Kumar, dans son dernier ouvrage « pour une écologie spirituelle » nous rappelle que « les mots humain et Humus ont les mêmes racines (…) prendre soin de la terre est donc la première responsabilité de l'être humain car sans elle, pas de vie »

Qu'est-ce que l'écologie interne ?

Nous sommes tous de plus en plus conscients de l'urgence à intégrer dans nos vies, des gestes et des nouveaux modes de fonctionnement qui vont aider à la préservation de la planète et de ses différentes espèces vivantes. Tous les actes qui ne créent pas de pollution supplémentaire ou mieux encore la diminue, sont diffusés par tous les médias. Le message est clair : « la vie, dans sa diversité est à préserver ! »

De ces actes et prises de conscience, découle un constat simple : quand la santé de notre planète s'améliore, la nôtre aussi. Chaque petit geste « écologique » est une goutte d'eau en plus dans l'océan VIE. Chaque particule d'air non polluée est une bouffée d'air pur pour nos poumons. Nous sommes liés : la santé de notre planète détermine en grande partie notre propre santé. Elle respire mieux, nous respirons mieux … le gigantisme de la terre et de l'univers est connecté à nos corps. Ne serions-nous pas, tous les êtres vivants, les différentes cellules formant un « corps » unique ?

Photo lors d'un bivouac aux Lofoten. Photo Arnaud Marchais

Telle l'écologie planétaire a pour but d'étudier les écosystèmes et leur interactions, l'écologie interne consiste à comprendre comment nos écosystèmes internes (corps, émotions, psychisme) interagissent entre eux et avec notre environnement proche . Marie Lefranc

Être acteur de sa vie : corps - émotions -esprit : la trilogie de l'humain éco-responsable

Et si en parallèle de nos actes écologiques pour la planète, nous faisions aussi les mêmes routines internes dans nos êtres ? Prendre soin de soi, savoir se séparer des choses ou des relations toxiques, trier dans le passé de notre histoire personnelle les bons et mauvaises mémoires, ou encore observer nos projections erronées liées à des peurs ou des incompréhensions ?

La seule responsabilité que nous avons en tant qu'adulte, c'est d'être conscient et acteur de la vie qui passe dans nos corps – cœur – esprit : C'est-à-dire, quels choix faisons-nous au quotidien et qui vont donner forme au corps que nous avons, aux émotions que nous émanons, aux idées que nous partageons ? Autrement dit, prendre soin de son univers interne, de son écologie interne afin d'être plus ouvert à notre potentiel et à ce qui nous entoure.

En étant libérés des choses ou relations qui nous encombrent et nous alourdissent, nous laissons de la place en nous et autour de nous, pour accéder à l'empathie, l'amour et l'humanité qui est en nous. Je suis persuadée que notre niveau de conscience interne a un impacte direct sur la conscience collective écologique et sociale !

Pour nous aider, inspirons-nous de nos gestes pour la planète : voici les trois points phares et quelques exemples. Ce sont des points de départ sous forme de question, à approfondir pour chacun d'entre nous.

Nettoyer / trier - recycler - préserver

Faisons le tri dans nos vies : Avons-nous des poids du passé trop lourds à porter ? avons-nous des relations conflictuelles ou toxiques ? Sommes-nous envahis de pensées parasites ? Alors évacuons ceci, disons stop à des schémas polluants dans nos vies, faisons des choix qui allègent nos cœurs : seuls ou aidés par des thérapeutes si besoin (valable pour tous les points qui vont suivre aussi)

Recyclons nos expériences : dans toutes expériences, il y a du bon à garder ou des « leçons » à retenir. Une fois le tri fait des évènements, personnes ou lieux parasitant, nous ne pouvons garder que l'essence positive de ces anciens liens et s'en servir comme point d'appui. Nous sommes tous comme des puzzles : Nous avons des morceaux d'expériences qui semblent ne pas pouvoir s'assembler pour former le tableau de notre vie, et pourtant si … Mais uniquement en faisant le choix de les avoir conscientiser, les nettoyer si besoin, et ne garder que l'essence positive s'il en a une. Ce patchwork fait de nous des êtres uniques et le travail de trie & de conscientisation le renforce en énergie vitale pour nous et les autres.

Préservons notre vitalité : Prenons soin de notre corps : comment nous nourrissons-nous ? Comment respirons-nous ? Bougeons-nous assez ? Avons-nous mal quelque part ? Aimons-nous notre image ? Habitons-nous un lieu dans lequel nous nous sentons bien ? Prenons également soin de nos émotions et nos pensées : forts de l'expérience passée et du travail de «tri », essayons de sentir les émotions & pensées qui nous animent. Ce sont des indicateurs (ou pas) de bon respect ou pas de nous-mêmes et des autres. Ecoutons ce qui nous rend pétillant : Savons nous ce qui nous remplit de joie et de calme ? Quelles sont les choses que nous aimons faire ? Quelles sont nos passions ?

Ce patchwork fait de nous des êtres uniques et le travail de trie & de conscientisation le renforce en énergie vitale pour nous et les autres. Marie Lefranc

Des outils pour réfléchir ou approfondir

Ecrire un journal personnel pour conscientiser

Ø Ø Prendre quelques minutes par jour pour faire un point sur ce qu'on a vécu et prendre du recul. Juste parfois pour le plaisir de prendre du temps pour soi et débriefer avec soi-même

ØØ Poser les choses noirs sur blanc permet de clarifier nos esprits : faire des listes de ce qu'on veut garder dans sa vie ou pas …la question est vaste car ça peut prendre en compte tellement de domaines : les relations, les émotions, le travail, le lieu de vie.

Ø Ø Poser des objectifs à court / moyen / long terme : possible sur tous les plans, du domaine familial, au projet de vie, à la formation, les voyages, un sport etc …

Se ressourcer pour faire le plein

Ø Aller marcher dans la nature

Ø Faire du sport

Ø Méditer, faire du yoga, faire de la sophrologie

Ø S'alimenter correctement

Ø Ecouter de la musique, peindre, lire etc…

Les bienfaits de la méditation sur la santé

Faire le vide pour lâcher prise

Ø Débarrasser son lieu de vie des choses cassées ou que l'on n'utilise plus ou que l'on n'aime plus en les mettant à la déchetterie ou dans une recyclerie

Ø Se séparer des relations nocives et énergivores

Ø Arrêter les « mauvaises habitudes », celles qui ne respectent pas notre intégrité

Contemplation aux USA, Utah. Photo de Arnaud Marchais

La matrice de Eisenhower

Ø Une fois nos listes posées par écrit, s'inspirer de la matrice de Eisenhower pour prioriser les actions … fini la procrastination !

Légende : La matrice d'Eisenhower est un outil d'analyse et de gestion du temps qui permet de classer les tâches à faire en fonction de leur urgence ainsi que de leur importance. Elle a été conçue d'après une citation de Dwight David Eisenhower. (Wikipédia)

La pyramide de Maslow

Ø Cet outil est parfait pour ne pas oublier nos fondations et nous nous rendons compte du chemin parcouru dans nos objectifs. Aussi quand un mal-être s'installe voir une pathologie, nous pouvons rechercher grâce à cet outil quel est le stade qui a besoin d'être comblé. Aussi au quotidien, nous faisons en permanence des allers retours entre chaque catégorie. … le sommet, reste le sommet mais un joli but à atteindre.

C'est en 1970 que Maslow élabore plus profondément sa théorie de la motivation : la hiérarchie des besoins. Recherchant ce qui se cache derrière ces motivations, il met au jour cinq (groupes de) besoins fondamentaux : les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, les besoins d'appartenance et d'amour, les besoins d'estime et le besoin d'accomplissement de soi. Cette taxinomie des besoins est, selon Maslow, universelle. En effet, le caractère particulier d'une motivation a pour origine les nombreux déterminismes tels que la culture, le milieu social ou l'éducation lorsqu'un groupe de besoins est satisfait un autre va progressivement prendre la place selon l'ordre hiérarchique suivant ». Source Wikipédia

Triangle de Karpman

Ø Ce triangle est un mémo que nous devrions tous connaitre parfaitement pour analyser nos relations et savoir quand on rentre dans un cercle vicieux. Rien de bon pour nous et mes autres ne peut sortir de ce type de relation . Seule façon d'en sortir, c'est d'en prendre conscience et de faire des choix qui nous sortent de ces rôles et que ces choix soient en phase avec nos valeurs.

Le triangle est un des « jeux psychologiques » de manipulation de la communication1. C'est une figure d'analyse transactionnelle proposée par Stephen Karpman en qui met en évidence un scénario relationnel typique entre victime, persécuteur et sauveur3. Le triangle dramatique est un jeu psychologique entre deux personnes capables de jouer alternativement les trois rôles.. : leur identification permettra de repartir sur des bases saines. Source Wikipédia

Conclusion : agissons pour créer notre monde !

L'agir est déjà dans les points précédents sur NETTOYER / TRIER – RECYCLER – PRESERVER … C'est déjà une sacrée occupation ! je pourrais écrire des livres entiers rien que sur ces trois sujets, mais l'idée était déjà d'évoquer les principaux points.

Je voudrais mettre l'accent sur l'état d'esprit qui en découle et qui les accompagnent :

1. Définissez le monde dans lequel vous voulez vivre : Quelles sont vos valeurs ? quels sont vos idéaux ? Que voulez-vous laisser comme empreinte de vous ? Quel monde voulez-vous laisser aux générations suivantes ? Quel temps consacrez-vous à la réalisation de vos objectifs et / ou idéaux ?

2. L'adaptation : Ne soyez pas rigides avec vous-mêmes ou les autres (sur les sujets non vitaux

PUBLICITÉ

Écrit par

Marie Lefranc psychologue et psychothérapeute

Voir profil

Bibliographie

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur développement personnel