Les bienfaits du mouvement en thérapie psychocorporelle

Vous êtes stressé(e), tendu(e), fatigué(e), angoissé(e) et vous sentez le besoin d'être accompagné pour surmonter et vous donner un maximum de chance d'aborder votre quotidien avec sérénité

5 MARS 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Les bienfaits du mouvement en thérapie psychocorporelle

Passionnée par ce que peut apporter la mise en mouvement, notamment dans le cadre de la thérapie psychocorporelle, et suite à la crise sanitaire actuelle et la distance physique, j'ai décidé de me consacrer au mouvement plutôt qu'au toucher.

Liberté de mouvement, appréhension de l'espace, autorisation à être soi, expression intuitive du corps, mise en mot du vécu, accueil des émotions, implication de soi.

Invitation à vivre pleinement la vie, bouger les limites, développer l'autonomie.

Dans le cadre d'un accompagnement en psychothérapie, je vous propose des exercices de mouvements et de respirations (toujours adaptés à vos possibilités), une mise en action du corps, afin de laisser émerger des émotions, parfois enfouies depuis longtemps, voir méconnues. La reconnaissance d'émotions, de situations vécues comme douloureuses permet d'en comprendre la portée. Les exercices corporels permettent d'en libérer la mémoire.

Ensemble nous regardons ce qui a conduit à cette situation. Quelle est l'histoire familiale et comment le corps en porte les traces. Quelles en sont les conséquences dans le quotidien, le choix et l'avancée des projets, les relations.

La thérapie psychocorporelle invite à mettre en mots des ressentis.

Quels en sont les bienfaits sur le corps et le bien-être ?

Au fil des séances, la personne met en place un dialogue avec elle-même, par l'écoute de ses ressentis, ses besoins, ses limites et ses possibilités. Il devient possible de vivre et manifester les émotions, par le corps et par les mots. Les maux peuvent perdre alors de leur intensité.

Un nouvel équilibre peut s'installer, dans la vie et dans le corps. La personne à la liberté de se (re)mettre en mouvement, dans son corps comme dans sa vie quotidienne. C'est à dire retrouver de la fluidité de mouvement en cas de douleurs physiques, retrouver de l'élan de vie, créer des projets, retrouver de l'énergie, l'envie d'entreprendre, parfois aussi accepter un traitement médicamenteux, un diagnostic posé par un médecin. La personne apprend à s'écouter et à tenir compte de ses besoins.

L'équilibre non satisfaisant, manifesté par des tensions dans le corps, suite aux émotions qui n'ont pu être partagées et entendues, peut alors être remplacé par un nouvel équilibre, dans lequel la personne redevient actrice et génératrice de son bien-être. Bien plus qu'une thérapie, intégrer le mouvement dans sa vie c'est s'offrir une nouvelle façon de vivre, être en lien avec soi et avec les autres. C'est la possibilité de se laisser toucher par la vie.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Hennebelle Maïa

Voir profil

Bibliographie

  • -> Les résurgences de l'archaïque Topique 2004/2 (no 87) Éd. L'Esprit du temps
  • -> Cahiers de psychologie clinique, L'intelligence des corps Éd. DeBoeck

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur confiance en soi