Les bons réflexes en confinement

Cette pandémie entraîne indéniablement une surcharge cognitive et émotionnelle, avec des difficultés de concentration, une faible motivation, un état de distraction.

4 AOÛT 2020 · Lecture : min.
Les bons réflexes en confinement

Cette pandémie entraîne indéniablement une surcharge cognitive et émotionnelle. Avec :

  • des difficultés de concentration
  • une faible motivation
  • un état de distraction

L'adaptation prend du temps, que ce soit pour le travail à distance ou l'acceptation de votre isolement, allez- y doucement ! Ne soyez pas trop exigent vis-à-vis de vous-même ou de votre entourage.

1. Hygiène de vie

L'état de déprime ambiant n'est pas propice à l'envie de prendre soin de soi. C'est pourtant essentiel de s'y astreindre.

  • Favoriser un bon sommeil :

- Evitez les lumières bleues des écrans avant le coucher

- Conserver des horaires réguliers, pas trop décalés.

  • Alimentation : attention aux compulsions (gras, sucré, junkfood, chocolat…). Quand la morosité nous gagne nous n'avons pas envie de cuisiner. Essayez de le voir autrement, faire la cuisine avec les enfants, choisir de nouvelles recettes, bref en faire un moment agréable et de partage.
  • Attention aux comportements addictogènes, à la consommation excessive d'alcool notamment.
  • Faire de l'exercice : la dépense physique aide à réguler les émotions et également améliorer sommeil.

2. Reconnaitre ses signaux d'alerte

Identifier ses pensées, ses sensations corporelles, ses émotions qui sont annonciatrices de tensions. Ex : difficulté de concentration, frustration, inquiétude, boule au ventre, ébullition intérieure…

Attention aux actions anxiogènes (écouter les informations répétitives démoralisantes, les personnes négatives…). Pensez à prendre de la distance afin de ne pas vous laisser entrainer dans une spirale négative.

Réflexe : poser de la conscience sur nos agissements permet de ne pas se laisser embarquer par le négatif.

3. Mettre en place une routine

Elle permet de s'adapter plus rapidement à cette nouvelle réalité.

  • Organiser sa journée avec limites claires : temps de travail / loisirs
  • Trouver quelque chose à faire qui vous divertissent vraiment, seul si possible : lecture, jardinage, vous chouchouter, prendre soin de son intérieur…

4. Maintenir le lien avec son entourage

C'est un besoin fondamental de l'être humain.

Réflexe : que ce soit sur le plan professionnel ou personnel échangez par téléphone, skype, zoom…

5. Adopter une attitude favorisant le positif

  • Rester bienveillant et compatissant vis-à-vis de soi-même et des autres.

Surveiller ses paroles négatives : « Je suis nul », « C'est trop dur », « J'en ai marre » qui favorise la détresse et les tensions.

Réflexe : demander de l'aide ou en proposer (courses, aide aux devoirs, ou simple écoute empathique…)

  • Rester dans le moment présent, en prenant soin de ne pas partir en spéculation sur nos incertitudes, inquiétudes. Ne pas chercher à contrôler ce qui ne relève pas de notre ressort.

Réflexe : exercice de pleine conscience, méditation, Sophrologie réduisent efficacement le stress. S'y obliger quotidiennement, même pour quelques minutes jour. Vous constaterez que cela vous deviendra vite indispensable.

Écrit par

Nathalie Schneck

Voir profil
Laissez un commentaire

derniers articles sur stress