Psychologue.net
GRATIS - Sur Google Play GRATIS - Sur la App Store
Installer Installer

Nous avons tous des talents cachés

Connaissez-vous votre talent ? Nous en avons tous un, et apprendre à le développer est une façon de mieux vivre avec soi-même.

4 janv. 2018 Développement personnel - Lecture : min.

psychologues

Nous avons tous une valeur ajoutée qui peut nous aider à briller dans tous les aspects de la vie. Il s'agit juste de s'arrêter pour penser, identifier les choses que nous faisons quasiment sans difficulté et les mettre souvent en pratique pour les renforcer.

Lorsqu'on les interroge sur leurs talents, de nombreuses personnes hésitent ou ne répondent pas. Elles pensent qu'elles n'ont pas de capacités ou n'ont pas confiance en leurs points forts. En réalité, c'est est plutôt surprenant et implique une méconnaissance d'un des actifs les plus précieux que nous ayons, si ce n'est le plus précieux : notre propre valeur ajoutée. Mais, pour commencer, qu'est-ce qu'un talent ? C'est ce que nous connaissons aussi comme un don. C'est une faculté incorporée dans notre ADN, un caractère naturel qui est parfois considéré comme mystique ou religieux.

Comment déceler un talent ?

Les capacités avec lesquelles nous naissons sont complètement distinctes de l'acquis, c'est-à-dire de la connaissance que nous acquérons au fil des années. Il est vrai que les talents peuvent s'améliorer avec le temps et le travail, mais ils se développent sur une base. Et lorsqu'on les travaille, ils peuvent devenir une vraie force, ce qui augmente l'estime de soi et peut nous aider à être de meilleurs professionnels. D'où l'importance de les reconnaître.

Nous avons tous un don. Il est possible qu'il ne s'agisse pas d'un dont extraordinaire ou qu'il ne soit pas aussi développé que chez d'autres, mais il est là. La première chose à faire, c'est d'apprendre à l'identifier, et pour cela, il faut bien connaître sa personnalité. Ces caractéristiques peuvent en effet passer inaperçues chez la personne qui les possède. Ainsi, Gerver Torres, journaliste, explique :

"Lorsque j'ai commencé à travailler à Gallup, une entreprise internationale de recherche de marché et enquêtes, j'ai dû passer un test de talent. À ma surprise, la première qualité que l'on m'a détecté a été que j'étais une personne capable de stocker beaucoup d'informations, tangible ou non. Qu'il s'agisse de livres ou de données. Cette compétence est très avantageuse dans certains domaines comme la recherche et l'enseignement. Lorsque j'ai lu la description détaillée, j'ai su le reconnaître, mais je n'y avais jamais prêté attention."

shutterstock-406655764.jpg

Il existe de nombreux types d'études pour reconnaître et classifier les talents humains. Gallup, par exemple, en a quantifié 34, dont l'empathie, la discipline, le fait de savoir mettre l'accent sur ce qui est réellement important, l'harmonie... Une autre compétence précieuse est la compétition. Vous avez certainement déjà rencontré des personnes qui, dans toutes les situations, que ce soit un jeu ou une réunion, montrent qu'elles sont compétitives. Elles se comparent aux autres et veulent toujours gagner. Bien que, parfois, ces personnes soient un peu pénibles (et, dans les cas extrêmes, de mauvaise compagnie ou amitié), si vous devez créer une équipe de travail, vous aurez certainement besoin de profils de ce type pour arriver aux meilleurs résultats.

Vivre en accord avec ses talents

Souvent, notre profession n'est pas en accord avec nos talents. Elle devient alors une source de tension et de frustration qui impacte négativement notre productivité et notre bien-être. Notre routine nous ennuie, nous sentons que nous ne nous épanouissons pas et que nous ne développons pas ce qui nous rend heureux, et nous perdons petit à petit l'enthousiasme. Cette attitude peut expliquer notre absence d'engagement et de zèle pour le travail. Il est plus commun de nous focaliser sur nos faiblesses pour essayer de les dépasser que de penser comment nous pourrions développer nos forces, et c'est une erreur.

shutterstock-168144869.jpg

Notre priorité devrait être de développer nos talents, car on a toujours plus à y gagner qu'en essayant de dépasser nos faiblesses. Les avancées peuvent être immenses et très rapides, simplement parce que l'on possède déjà une base naturelle sur laquelle construire. Bien sûr, ça ne signifie pas qu'il ne faille pas travailler sur nos faiblesses, mais notre priorité devrait être de développer nos aspects les plus positifs.

Ceci peut se faire de différentes manières et à divers degrés de sophistication. Une idée efficace est de faire une liste des choses qui nous rendent heureux et que l'on réalise avec le plus de facilité pour découvrir facilement sa valeur ajoutée. Ensuite, on peut continuer à enquêter, demander aux gens qui nous connaissent bien ce qu'ils considèrent comme nos plus grandes forces. On aura certainement de bonnes surprises et des coïncidences. Sur Internet, vous pourrez aussi trouver quelques tests de personnalité qui vous aideront à définir vos défauts et vertus. Mais évidemment, avant de devenir un surhomme ou une surfemme, il faudra se donner du temps.

Photos : Shutterstock

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

À lire aussi