Nous parlons tous un autre langage : quelle est votre dominante ?

Dans cet article, nous parlons de notre fonctionnement premier avec lesquels nous sommes composés et avec lesquels nous vivons et ressentons la vie.

24 AVRIL 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Nous parlons tous un autre langage : quelle est votre dominante ?

Nous parlons tous la même langue et pensons que les autres entendent et comprennent ce que nous disons mais la réalité est tout autre. Nous comprenons bien entendu la langue utilisée, mais pas forcément le sens, les réalités derrière les mots utilisés.

Nous sommes composés de 4 parties

En réalité, nous sommes composés de 4 parties :

  • le mental ;
  • l'émotionnel ;
  • le physique ;
  • le spirituel.

Chez chacun de nous, ces quatre corps existent et s'influencent mutuellement et… sont « supposés » vivre en harmonie.

Or, ce n'est pas vraiment le cas car l'un de ces quatre corps se trouve plus dominant que les trois autres. Nous regardons, comprenons et traduisont les événements de la vie à travers ce dominant comme un filtre entre nous et le monde qui nous entoure. Notre compréhension du monde peut ainsi être très différente de celle du voisin, selon le dominant de chacun.

  • Le dominant émotionnel réagit à travers ses émotions. Tout se vivra à travers ce qu'il ressent. S'il ne ressent pas la situation, ce sera comme si elle n'existait pas. Ce type de personne peut passer d'un comportement intense en émotions à un détachement total, selon son ressenti. Il pourra passer de l'euphorie au drame. Dans sa façon de s'exprimer, on trouvera souvent les termes "je le sens" ou "je ne le sens pas". Ce sont la plupart du temps des rêveurs, un peu "dans la lune". Ce type de personne sera attiré par les domaines de la psychologie, de la thérapie, du commerce, de la comédie. En général, il a le contact facile avec autrui.
  • La personne ayant un dominant mental verra le monde de façon cartésienne. Elle aura toujours besoin de preuves, ne croyant que ce qu'elle voit, se basant sur des études scientifiques dûment travaillées et prouvées. Au niveau du langage, ce type de personne utilise souvent des termes comme "je pense". Tout passe par une analyse de l'esprit. Professionnellement, il s'épanouira dans des professions telles que la médecine, la recherche, la comptabilité, les droit… bien souvent lorsque ce dominant sera vraiment trop fort, il aimera beaucoup les études et y excellera mais aura bien du mal dans la vie active pour se trouver.
  • La personne ayant un dominant physique est quant à lui plutôt pragmatique. Il accomplit les tâches physiques sans difficulté et voit dans la matière (bois, métal, nourriture…) la meilleure façon de la transformer et l'utiliser au mieux. Il sera bricoleur, très bon technicien, attiré par des métiers manuels dans des domaines comme l'agriculture, la mécanique, la coiffure… bref, tout ce qui se rapporte au physique.
  • Enfin, le dominant spirituel n'est pas forcément celui qui fait de la méditation. Il a une vision différente de la vie, qui lui permet de voir, ressentir et penser autrement. Il regroupe en fait les trois autres corps de façon beaucoup plus équilibrée. Il prendra la vie de façon plus légère ou bien plus dramatique, tout dépend de quel coté de l'énergie il se dirige.

Pourquoi est-il tellement important de comprendre cela ?

Il est primordiale de comprendre comment notre cerveau fonctionne car cela nous permet de comprendre que la personne avec laquelle nous parlons est différente de nous et ne comprend pas forcément ce que nous lui disons et pourtant nous employons la même langue, les mêmes mots mais les interprétations sont totalement différentes.

Rajoutons maintenant d'autres éléments qui sont aussi déterminant à notre compréhension comme nos expériences, notre éducation, l'environnement dans lequel nous avons grandi et nous vivons aujourd'hui, etc etc.

C'est une des priorités pour tout d'abord s'accepter tel que l'on est ! cela ne signifie pas que nous pouvons changer, équilibrer ces parties pour une communication à l'intérieur de nous plus fluides.

Cette acceptation de soi-même nous permettra de rééquilibrer nos quatre corps, voire de faire du corps dominant une force. Cela peut venir modifier notre comportement, mais cette fois-ci consciemment, et nous pourrons passer à l'étape de renforcement des autres corps.

L'objectif est d'arriver à une harmonie entre ces quatre corps qui nous constituent pour trouver un sérénité en atteignant les buts que nous nous sommes fixés.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Déborah Bouzaglo

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 2
  • Spirit

    Bonjour, il n’y a pas le test

  • Jenny

    Bonjour, Le test n y est pas...

derniers articles sur confiance en soi