4 façons pour oser s'affirmer

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Apprendre à s'affirmer dans le respect de soi et de l'autre pour avoir une relation authentique et ouverte.

18 FÉVR. 2020 · Lecture : min.
4 façons pour oser s'affirmer

On en parle beaucoup ces dernières années mais il est plutôt difficile d'expliquer ce qui se cache derrière ce terme « l'affirmation de soi ». On peut définir simplement l'affirmation de soi comme « l'expression sincère, efficace et directe de ce que l'on pense, de ce que l'on ressent, de ce que l'on veut sans anxiété excessive et sans craindre la confrontation, tout en tenant compte de ce que pensent, ressentent et veulent les autres ». En résumé, s'affirmer c'est se respecter tout en respectant les autres.

Au quotidien, nous réagissons souvent instinctivement et nos comportements ne facilitent pas les relations ouvertes et sincères. Nous utilisons des moyens de communication que l'on nous a transmis, qui nous sont connus (donc plutôt confortables) mais qui finalement nous empêchent de nous affirmer dans ce que nous sommes et ce que nous voulons vraiment. Il s'agit par exemple de :

  • l'inhibition : le sujet ne dit pas ce qu'il pense, il ne donne presque jamais son avis (surtout s'il est différent de son interlocuteur), il ne sait pas dire non … Il est apparemment « gentil » mais il bout intérieurement , il garde tout pour lui, accumule les frustrations, se dévalorise …

Résultat : Un jour, soit il explose fort, mais trop fort ! (c'est l'effet « cocotte minute ») soit il tombe malade. Son corps a trop emmagasiné de tensions et il le manifeste, c'est la somatisation.

  • l'agressivité : le sujet s'exprime mais trop violemment dans ses propos ou ses gestes, sans tenir compte de l'autre …

Résultat : cette fois, c'est l'interlocuteur qui n'est pas respecté car on s'impose par la force, la peur …

  • la fuite : le sujet appréhende les échanges, refuse les conflits et fuit l'affrontement. Le but est surtout de ne pas faire de vagues. On se dit qu'en évitant l'autre, en ne s'exposant pas à sa réaction, on reste dans une situation confortable. Sa phrase fétiche est « c'est pas grave ! »

Résultat : Il n'écoute pas ses besoins et reste finalement avec le désagréable sentiment de ne pas savoir se faire respecter. Il peut souffrir d'un manque de confiance en soi qui finit par être paralysant dans les situations quotidiennes où il faut rentrer en interaction avec l'autre.

Alors comment faire pour réussir à s'affirmer ?

Pour favoriser une communication authentique avec votre entourage, gardez l'esprit ouvert et surtout :

  1. Restez à l'écoute de vos besoins et de vos attentes (c'est le respect de soi)
  2. Osez les exprimer(c'est l'affirmation)
  3. Écoutez les besoins et les attentes de l'autre (c'est le respect de l'autre)
  4. N'hésitez pas à confronter vos points de vue (on est dans un échange ouvert)

Si vous avez face à vous une personne désireuse d'entrer en communication avec vous, c'est-à-dire qui s'autorise à exprimer son point de vue et vous laisse exprimer le votre (même s'il n'est pas d'accord avec vous), tout le monde est gagnant, chacun se sent entendu.

Si malgré tous vos efforts, la communication reste impossible ou la relation est trop conflictuelle, si vous avez toujours la sensation de ne pas être écouté ou respecté, il est peut-être préférable de mettre un terme à l'échange. Parfois c'est la meilleure solution ... à ceci près que cette fois, vous ne fuyez pas, vous respectez en toute conscience les limites que vous avez fixées à l'autre et à vous-même et ça change tout !

Photos : Shutterstock

Écrit par

Sandrine BARALE

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur affirmation de soi